Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte

AGENDA DU SAUMUROIS

Du 11 juin 2013 au 06 juillet 2013 :

 

Festival d'Anjou 2013 : 5 escales en Saumurois

 

La programmation du Festival d’Anjou 2013 a été dévoilée cette semaineà Terra Botanica par le directeur artistique, Nicolas Briançon. Cette nouvelle édition éclectique et festive marque la 64ème année de cet événement devenu incontournable dans le grand ouest. Le Festival qui se déroulera du 11 juin au 6 juillet, fera escale à Saumur et Doué la Fontaine pour 5 représentations, dont 2 jeune public.

 

 

« Si chaque édition du Festival d’Anjou est différente des autres, c’est grâce aux créations originales
proposées et au talent des artistes qui s’y produisent tels que Michel Bouquet, Francis Huster, Lorànt
Deutsch, Michel Leeb, Jonathan Lambert et bien d’autres... L’importance de cette rencontre culturelle
entre le public et les comédiens s’est accrue au fil du temps pour devenir le 2ème festival de théâtre en
France après Avignon,
» déclare Christophe Béchu, Président du Conseil Général de Maine et Loire, financeur du festival. Et de continuer : « Cet été, nous sommes heureux d’ouvrir la 64e édition du Festival d’Anjou avec une création originale mise en scène par le directeur artistique Nicolas Briançon sur le thème du cabaret. Nous retrouverons la pièce de William Shakespeare « Le Songe d’une Nuit d’été » créée au Plessis Macé en 2011 et revisitée pour l’occasion. Comme les autres années, les artistes se produiront dans des lieux historiques de l’Anjou, aux châteaux du Plessis Macé et de Saumur mais aussi dans les Arènes de Doué-la-Fontaine sans oublier le Grand théâtre d’Angers ou encore le Petit Théâtre des Caves Bouvet Ladubay à Saumur. »

 

Dix ans déjà…

 

Christophe Briançon, Directeur artistique du Festival d’Anjou déclare : « Voilà que nous nous retrouvons comme chaque année depuis dix ans. Dix ans à élaborer des programmations, à trouver des idées, à chercher ce qui vous ferait plaisir et qui dans le même temps vous surprendrait. Dix ans à essayer de trouver l’alchimie, des textes, des lieux, des comédiens. Dix ans à tenter de comprendre ce qui vous décide à sortir de chez vous par un beau (dans le meilleur des cas) soir de ce début d’été, pour vous asseoir sur ces gradins. Dix ans à vous observer entre deux vols d’hirondelles et vous sentir vous concentrer pour ce moment éphémère et indispensable qui s’appelle le théâtre. Dix ans de discours, et de présentations où je n’ai pas toujours su éviter les répétitions… Dix ans à bâtir des châteaux en Espagne, à rêver de chimères… A essayer de réaliser l’impensable. Dix ans à me promener comme un équilibriste sur un fil entre des budgets complexes, et des envies d’artistes."


Une programmation 2013 d’exception

 

Christophe Briançon : "Maintenir une création originale, faire venir de grands comédiens populaires (Michel Leeb, Clotilde Courau),voir une fois dans sa vie au moins Michel Bouquet dans le Roi se meurt ; pouvoir rejouer Le Songe d’une nuit d’été, notre création d’il y a deux ans et qui après plus de deux cent représentations à Paris - succès historique pour une pièce de Shakespeare dans un théâtre privé - viendra terminer définitivement sa carrière devant les murs du Plessis Macé avec Lorànt Deutch en tête de distribution ; présenter au public de l’Anjou une semaine des compagnies exemplaires par son talent et son audace ; faire venir pour la première fois Roland Bertin, acteur fétiche de Patrice Chéreau, star incontestée de la Comédie Française pendant vingt-cinq ans, dans une des pièces les plus drôles et les plus noires du répertoire (Volpone). Célébrer Labiche à Saumur, le vélo chez Bouvet-Ladubay, Giraudoux et Huster, Philippe Lellouche et Vanessa Demouy. Voilà de nouveaux rêves. Ceux que je vous ai préparés pour ce Festival.
Et puis notre création, le grand moment déjanté, burlesque et musical de cette édition. Un moment de franche rigolade, entre les branquignols, et le grand Magic Circus de Jérome Savary, qui était devenu un sociétaire du Festival et qui me, qui nous manque déjà. C’est à lui que cette soirée sera dédiée."


18 représentations du 11 juin au 6 juillet

 

Sur ces 18 représentations, le Festival sera en Saumurois les 23, 25 et 27 juin : au Petit Théâtre Bouvet Ladubay le 23 juin, au Château de Saumur les 25 et 26 juin et aux Arènes de Doué la Fontaine le 27 juin.

 

- Mardi 11 juin - 21h30 - Château du Plessis Macé - Soirée inaugurale et Mercredi 12 juin - 21h30 - Château du Plessis Macé
"Y’a d’la joie !... quand même !" - création de Nicolas Briançon - cabaret/revue loufoque et déjanté

Avec Nicolas Briançon, Pierre-Alain Leleu, Michel Dussarat, Grégoire Bonnet, Andy Cock, Julie Victor, Ofélie Crispin, Emmanuelle Bouaziz, Iskaï Davis, Claudette Walker, 2 musiciens
Sur des musiques et des textes de Charles Trenet, Francis Blanche, Gilbert Bécaud, Charles Aznavour, Albert Préjean, Les Frères Jacques, Bernard Dimey, Colette Renard, Dalida, Lara Fabian, Léo Ferré, Zaho, Roland Toutain, Serge Reggiani, Mireille, Serge Lama, Demis Roussos, et beaucoup d’autres…
La soirée la plus folle, la plus délirante, la plus joyeuse de cette édition. Un hommage aux grandes heures du Music Hall. 11 comédiens, danseurs et musiciens pour une promenade déjantée dans un répertoire qui n’a pas pris une ride et qui fait partie du patrimoine national. Une soirée de surprises et de loufoqueries. Une soirée pour rire et faire la fête. Un clin d’oeil burlesque.

 

- Jeudi 13 juin - 21h30, Vendredi 14 juin - 21h30 et Samedi 15 juin - 21h30 - Château du Plessis Macé
"Un drôle de père de Bernard Slade" - Théâtre

Adaptation Gérald Sibleyras - Mise en scène Jean-Luc Moreau / Assistante du metteur en scène Anne Poirier-Busson
Avec Michel Leeb, Anne Jacquemin, Éric Viellard, Manoëlle Gaillard, Arthur Fenwick, Murielle Huet des Aunay, Camille Solal
La pièce : François Garnier est un homme insouciant et fantasque. Pour lui la vie est une bonne et courte blague. Son fils, Christophe, est tout le contraire : un garçon sérieux, rigide, étudiant en philosophie. Pour les vacances ils se retrouvent face à face. La bonne volonté maladroite du père n'arrange rien : tout les sépare ! Mais un événement imprévisible va finir par les rapprocher. Dans la vie, il arrive qu’on ne respecte pas toujours le rôle qu’on devrait tenir !

 

- Lundi 17 juin - 21h30et Mardi 18 juin - 21h30 - Château du Plessis Macé
"Le songe d’une nuit d’été" de William Shakespeare - Théâtre

Mise en scène Nicolas Briançon / Adaptation Nicolas Briançon et Pierre-Alain Leleu
Avec Lorànt Deutsch, Nicolas Briançon, Carole Richert, Eric Prat, Marie-Julie Baup, Nicolas Biaud-Mauduit, Sarah Stern, Thibault Lacour, Jean-Loup Horwitz, Dominique Daguier, Patrick Alexis, Léon Lesacq, Laurent Benoit, Thierry Lopez, Carole Mongin, Armelle Gerbault, Jessy Ugolin, Ofélie Crispin, Marlène Wirth, Aurore Stauder
La pièce : Cette pièce dans laquelle Shakespeare célèbre l’amour, le désir et le théâtre est la plus divertissante, passionnelle et charnelle de l’auteur. Des princesses, un lion, des fées, la lune, un roi, des mariages, des comédiens, des danseuses, féérie et fantaisie : tous les ingrédients sont réunis pour faire de cette comédie un grand spectacle festif pour tous les publics...

 

- Mercredi 19 juin - 21h30 - Château du Plessis Macé
"Piaf l’être intime" - lettres inédites d’Edith Piaf à Tony du 1er au 26 mai 1950

Interprétées par Clotilde Courau
Mise en musique et accompagnée de l’accordéoniste Lionel Suarez / Direction artistique Serge Hureau
La pièce : Avec à ses côtés un accordéoniste, Clotilde Courau évoque la correspondance ardente, écrite entre Edith et Tony qui n’aura duré que l’espace d’un mois. Une succession de lettres intenses allant crescendo jusqu’à la rupture, évoquant les états d’âme de l’une des plus grandes icônes de la chanson française.

 

- Jeudi 20 juin - 21h30 - Château du Plessis Macé
"La guerre de troie n’aura pas lieu" de Jean Giraudoux - création au festival d’anjou 2013 par la troupe de france

Mise en scène Francis Huster
Distribution (sous réserve) Alice Carel, Odile Cohen, Valérie Crunchant, Elisa Huster, Toscane Huster, Lisa Masker, Valérie Szajman, Gaïa Weiss / Pierre Boulanger, Dorel Brouzeng-Lacoustille, Elio Di Tana, Simon Eine, Romain Emon, Frédéric Haddou, Francis Huster, Olivier Lejeune, Yves Le Moign’
Propos de Francis Huster : La pièce Française la plus jouée dans le monde, le chefd’œuvre de Jean Giraudoux “La guerre de Troie n’aura pas lieu” a suscité, dès sa création en 1935 par la troupe de l’Athénée dirigée par Louis Jouvet, un engouement qui n’a cessé depuis de croître, tant son sujet brûlant a bouleversé tous les publics.

 

- Vendredi 21 juin - 21h30 et Samedi 22 juin - 21h30 - Château du Plessis Macé
"Le roi se meurt" d’Eugene Ionesco
Mise en scène Georges Werler
Avec Michel Bouquet, Juliette Carré, Nathalie Bigorre, Pierre Forest, Lisa Martino, Sébastien Rognoni
La pièce :  Le roi Bérenger Ier va mourir. Les signes annonciateurs « ne trompent pas » : arrêt du chauffage, multiplication des toiles d'araignées, fissures dans les murs. La reine Marie, la seconde épouse, se désole et veut lui cacher la vérité. La reine Marguerite, la première épouse, et le médecin s'accordent pour l'éclairer afin qu'il meure dignement. Mais Bérenger ne veut pas mourir. Il cherche quelqu'un pour mourir à sa place. Il supplie, ordonne, se révolte. La reine Marguerite l'amène peu à peu à accepter son destin, celui de tous les hommes, tandis que disparaissent un à un tous les signes de la royauté. Michel Bouquet revient avec Le Roi se meurt qui remporta deux Molières dont celui du meilleur acteur en 2005.

 

- Dimanche 23 juin - 18h30 - Petit Théâtre Bouvet Ladubay - Saumur
En partenariat avec le Conseil général de Maine-et-Loire dans le cadre d’Anjou Vélo Vintage
"Chroniques du Tour de France" d’Antoine Blondin

Lectures par Grégoire Bonnet et Nicolas Briançon
« Le muscle et la plume » : C’est une histoire d’amour qui commence en 1954. Engagé par le journal l’Équipe pour écrire une chronique quotidienne sur le Tour de France, le jeune Antoine Blondin prend le Tour de France « en marche » dans le sud du pays, le temps de quelques étapes. Les lecteurs du journal référence en matière de sport, découvrent un jeune parisien de 22 ans, au style inimitable. Après quatre jours de fête du côté de Toulouse, le chroniqueur révèle dans son ultime papier, « sa mélancolie, qui s’apparente davantage à celle de l’enfant qui pointe un doigt vers le manège pour réclamer : « encore un tour ! » Il ne quittera plus le peloton jusqu’en 1982. Dès lors il sera l’un des témoins privilégiés de la grand messe de Juillet, à une époque où les récits font encore acte d’images et de rêveries, en ces temps télévisuels balbutiants.


- Lundi 24 juin - 21h30 - Château du Plessis Macé
"Occupe-toi d’Amélie" de Georges Feydeau
Nouvelle version et mise en scène de Pierre Laville
Avec Hélène de Fougerolles, Bruno Putzulu, Serge Ridoux, Jean-Christophe Bouvet, Stéphane Roux, Julia Duchaussoy, Jean-Christophe Barc, Antoine Courtray, Constance Chaperon et Luis Rego
La pièce : Amélie Pochet, femme de chambre chez la Comtesse de Prémilly, devient cocotte et rebaptisée, pour la galanterie, Amélie d'Avranches… La Comtesse se révèle être la maîtresse de Marcel Courbois, meilleur ami d'Etienne de Milledieu, qui entretient Amélie. Marcel, reçoit la visite de son parrain belge, venu lui remettre son héritage, à condition qu'il se marie... ! Etienne doute de la fidélité d'Amélie et demande à son ami de s'occuper d'elle pendant une courte absence. En échange, elle sera la fausse mariée de Marcel. L'honneur d'Amélie et la fortune de Marcel seront saufs. Mais le parrain s'impose, ainsi qu'un Prince Russe qui s'est entiché d’Amélie. Il en résulte une série d'incidents, contretemps, catastrophes, quiproquos, mensonges, et coups de théâtre…

 

- Mardi 25 juin - 21h30 et Mercredi 26 juin - 21h30 - Château de Saumur
"Le chapeau de paille d’italie" d’Eugène Labiche - spectacle en audiodescription
Mise en scène Gilles Bouillon / Assistante mise en scène Albane Aubry
Avec Frédéric Cherboeuf, Jean-Luc Guitton, Cécile Bouillot, Stéphane Comby, Xavier Guittet, Denis Léger-Milhau, Léon Napias, Marc Siemiatycki / et les comediens du Jeune Theatre en Région Centre : Clément Bertani, Camille Blouet, Juliette Chaigneau, Laure Coignard, Julie Roux, Mikael Teyssié, Charlotte Barbier
La pièce : Un chapeau de paille d'Italie est une comédie en 5 actes d'Eugène Labiche (1815 – 1888), représentée pour la première fois à Paris au Théâtre du Palais-Royal le 14 août 1851. La pièce fut écrite en collaboration avec Marc-Michel. C’est le matin du jour où Fadinard va se marier que son cheval mange le chapeau de paille d’une jeune femme, Anaïs, en tendre conversation avec son amant. Ce couple le suit jusque chez lui, et refuse de quitter les lieux tant que Fadinard n’aura pas remplacé le chapeau par un autre identique, car Anaïs a un mari jaloux, qui s’étonnerait de cette disparition. Fadinard, sans rien dire à sa noce qui le suit partout, part à la recherche d’un chapeau.

 

- Mardi 25 juin - 19h30 - Grand théâtre d’Angers
"L’Opéra d’un fou" d’après l’oeuvre et la vie de Gérard de Nerval - voyage théâtral électro-oriental
Mise en scène Pierre Lericq
Avec Pierre Lericq, Nicolas Lepont, Jean-Pierre Spirli
La pièce « L’Opéra d’un Fou » s’ouvre sur un cri, l’appel du poète. La musique monte et envahit l’espace. Gérard de Nerval est là, ce soir, pour passer une dernière nuit, une dernière heure sur la terre. Nerval met son coeur à nu. Il se livre avec fantaisie, flamboyance et mélancolie. Il évoque et fait défiler devant  nous ses amours rêvés ou contrariés. Ses rêves qui dévorent sa vie et son esprit, sa descente aux enfers et son salut. Son amour de la nature et des êtres. Voilà ce que Nerval est venu nous conter et nous chanter, sans malice, sans masque. A poète ouvert.

 

- Jeudi 27 Juin - 21h30 et Vendredi 28 Juin - 21h30 - Arènes de Doué-la-Fontaine
"Volpone" de Ben Jonson
Mise en scène Nicolas Briançon Adaptation Nicolas Briançon et Pierre-Alain Leleu
Avec Roland Bertin, Nicolas Briançon, Anne Charrier, Philippe Laudenbach, Grégoire Bonnet, Pascal Elso, Barbara Probst, Matthias Van Khache et Yves Gasc.
La pièce : Volpone - célibataire riche sans héritier naturel – feint cyniquement d’être à l’article de la mort, ce qui a pour but d’attirer les prétendants à la succession. Le serviteur Mosca fait saliver l’avocat Voltore, le vieux gentilhomme Corbaccio, le jeune marchand Corvino devant la perspective de l’héritage. Corvino va jusqu’à offrir sa femme, Corbaccio déshérite son fils. Mais l’escroquerie ne demeurera pas impunie… Retrouvez Roland Bertin dans l’un des plus grands rôles du répertoire revisité par Nicolas Briançon avec une équipe prestigieuse de comédiens et danseurs réunis autour de lui !

 

- Samedi 29 juin - 21h30 - Arènes de Doué-la-Fontaine
"Le jeu de la vérité" de Philippe Lellouche
Mise en scène Marion Sarraut
Avec Vanessa Demouy, David Brécourt, Philippe Lellouche, Christian Vadim
La pièce : Trois jeunes quadragénaires, amis depuis le lycée, Jules (comédien et célibataire), Pascal (directeur commercial, en plein divorce avec trois enfants) et Fabrice (chef de cabinet ministériel, marié, deux enfants) se réunissent depuis toujours pour dîner une fois par semaine en célibataires. A l'une de ces soirées, Jules leur annonce qu'il a retrouvé Margaux, la beauté du lycée, dont ils étaient fous amoureux et qu'elle va arriver d'un instant à l'autre pour leur dîner hebdomadaire... Les pronostics vont bon train jusqu'à son entrée en scène, mais lorsqu'elle arrive, une surprise de taille les attend… Pour briser la glace que la situation impose, ils décident de jouer au "Jeu de la Vérité", comme ils faisaient il y a vingt ans...

 

- Lundi 01 juillet - 21h30 - Château du Plessis Macé
"Le porteur d’histoire" de la Compagnie Los Figaros - une chasse aux trésors littéraire
Mise en scène Alexis Michalik assisté de Camille blouet
Avec Amaury de Crayencour, Evelyne el Garby Klai, Magali Genoud, Eric Herson-Macarel, Régis Vallée
La pièce : Le porteur d’histoire est un roman, un film, un conte, une légende, un feuilleton littéraire haletant à la Dumas, qui nous entraîne dans une quête effrénée, un périple à travers le temps. Mêlant personnages célèbres et illustres inconnus, le porteur d’histoire nous invite à relire l’histoire, notre histoire, à travers celle de Martin Martin, mais aussi celle d’Alia et de sa fille, d’Alexandre et d’Adélaïde, de Marie-Antoinette ou du prince de Polignac. Cinq comédiens endossent les costumes d’une myriade de personnages. Ils sont là pour nous livrer un double héritage : un amas de livres frappés d’un étrange calice et un colossal trésor accumulé à travers les âges par une légendaire société secrète.

 

- Mardi 02 juillet - 21h30 - Château du Plessis Macé
"Richard III" de William Shakespeare - Compagnie les Dramaticules
Adaptation et mise en scène Jérémie le Louët
Avec Julien Buchy, Anthony Courret, Jonathan Fragenberg, Noémie Guedj, Jérémie le Louët, David Maison, Dominique Massat, Stéphane Mercoyrol.
La pièce : Lorsque Shakespeare écrit Richard III, il a vingt-huit ans (on date sa rédaction autour de 1592). Il n’a pas encore écrit Roméo et Juliette, Hamlet, Othello, Le Roi Lear, ni aucune autre des pièces qui feront sa gloire. On perçoit encore dans Richard III l’influence de ses maîtres, Sénèque et Marlowe, mais pour la première fois dans son oeuvre, son style domine de bout en bout. C’est la naissance d’un auteur « monstre ».


- Mercredi 03 juillet - 21h30 - Château du Plessis Macé
"Le pays des galéjeurs" d’après l’opérette au pays du soleil de Vincent Scotto, Marc Cab, Alibert et René Sarvil
Mise en scène Fred Muhl Valentin / En collaboration avec Catherine Ferri
Avec Marc Pistolesi, Cristos Mitropoulos, Amala Landre, Laure Dessertine, Edwige Pellissier, Benjamin Falletto, Pascal Versini, Patrick Gavard Bondet
La pièce : Après le succès national de Un de La Canebière en tournée et à Paris avec 200 représentations et plus de 25 000 spectateurs en trois ans, Les Carboni reviennent avec une nouvelle opérette : Le Pays des Galéjeurs. Adapté de Au Pays du soleil et accompagné des plus belles chansons de Sarvil et Scotto : "Miette", "Sans toi", "La valse à petits pas", "J'ai  rêvé d'une fleur"..., et l'hymne des Marseillais "Zou un peu d'aioli !", ce nouveau spectacle nous plonge au coeur de Marseille, sa vie, ses habitants, leurs moeurs. Les Carboni explosent une nouvelle fois le classicisme du genre et donnent naissance à un théâtre musical original.

 

- Jeudi 4 juillet - 21h30 - Château du Plessis Macé
"Le cercle de craie caucasien" - épopée humaniste de Bertolt Brecht - compagnie Orten
Mise en scène et scénographie Fabian Chappuis / Assistant à la mise en scène Philipp Weissert
Avec Jean-Patrick Gauthier, Florent Guyot, Stéphanie Labbé, Jean-Christophe Laurier, Benjamin Penamaria, Agnès Ramy, Boris Ravaine, Marie-Céline Tuvache, Elisabeth Ventura et Eric Wolfer
A travers une fable bouleversante sur le combat d’une mère pour protéger son enfant, Brecht réinterroge les lois et les traditions. C’est le récit d’un engagement et la naissance d’une conscience, dans une pièce chorale sur la tolérance et la liberté.
Sur scène, deux plans inclinés, manipulés à vue, déclinés à l’infini, mis en lumière et en images pour recréer tous les espaces traversés par Groucha. Dix comédiens et une marionnette, soit 11 figures pour porter cette épopée, dans une pièce chorale et chorégraphique.

 

- Vendredi 5 juillet - 21h30 - Château du Plessis Macé
"Masques et nez" - création collective de la compagnie les sans cou
Mise en scène Igor Mendjisky
Avec (en alternance) Jonathan Cohen, Laurent Ferraro, Igor Mendjisky, Clément Aubert, Romain Cottard, Arnaud Pfeiffer, Paul Jeanson, Adrien Melin, Jeanne Arènes, Marc Arnaud, Esther Van Den Driessche, Florine Delobel, Tewfik Jallab, Eléonore Simon
La pièce : Sur scène, ils sont cinq comédiens masqués, assis, là, devant vous… Ils sont venus pour participer au cours de leur prof de théâtre, Igor. Au programme du cours de ce soir, c’est selon : Grande Littérature, scènes cultes du Cinéma, chansons populaires, discours politiques, réflexions sur l’actualité, slams ou modestes poèmes de leur composition... Un spectacle sur le fil... des acteurs d'exception, le vertige d’une impro maîtrisée, de la guitare douce, du Freestyle made in Marseille, une course poursuite parfois, au moins un clown, du tragique, de la chaleur venue des Antilles, du brio, beaucoup de brio et des rires surtout.

 

- Samedi 6 juillet - 21h30 - Château du Plessis Macé
"Perruques" - one man show de Jonathan Lambert
Un spectacle co-écrit par Jonathan Lambert, Arnaud Lemort, Olivier Eloy et Olivier Berclaz
La pièce
Po : r son nouveau spectacle, Jonathan Lambert revient sur scène tel qu’il est : non pas lui-même mais plusieurs. Après quatre saisons chez Ruquier, il nous propose de revisiter les personnages hors-norme qu’il a créés. Homme, femme, vieux, jeune, bon ou mauvais, les voilà pour la première fois sortis de la télé. Et puisqu’il fallait lui donner un titre, cette performance s’appelle tout simplement « Perruques ».


3 spectacles jeune public 100% made in Anjou à ne pas manquer !

Doué la Fontaine et Saumur accueilleront 2 de ces 3 spectacle famille et jeune public, les 26 juin et 3 juillet.

- 26 juin / 15h – Théâtre Philippe Noiret à Doué-la-Fontaine – > 6 ans  - durée 45 mn
"Dans ta poche" - compagnie Carni Levamen
Avec et mise en scène de Sandrine Abayou et Morwenna Prigent
Dans ta poche est un spectacle librement inspiré du conte Vassilissa et de la poupée dans la poche, extrait de l’oeuvre « Femmes qui courent avec les loups » de la conteuse et psychanalyste contemporaine Clarissa Pinkola Estés. Une pièce, une armoire et un univers bleuté, et le public est plongé dans l’histoire de Kititchka.


- 30 juin / à partir de 11h00 / Espace Longuenée au Plessis Macé -  > 6 ans  - Durée 40 mn
"Le PCR à l’ouest" - compagnie Piment langue d’oiseau
Création de Nathalie Gallard, Jacques Templeraud et Marie Gaultier
L’originalité de ce spectacle est de jouer le texte intégral et originel de Charles Perrault. Marie Gaultier interprète à la virgule près ce texte avec beaucoup d’humour et de liberté. Seule sur scène, Marie se transforme en permanence pour jouer tous les personnages du conte. Le petit chaperon rouge, incontournable conte de Perrault est ici utilisé pour travailler sur le langage. La compagnie donnera trois représentations le 30 juin pour le jeune et moins jeune public.

 

- 3 juillet / 16h30 / Salle Beaurepaire à Saumur - > 3 ans  - Durée 50 mn
"D’armure et d’eau fraîche" - compagnie de la Moutre
Avec Irène Brunet et Gaëlle Lautru
Ce spectacle liant marionnettes et personnages est librement inspiré d’un roman retraçant la quête d’identité d’un chevalier prisonnier de son armure. Le chevalier Sigmund et la princesse Muguette, haptophobe (une princesse qui aime), évoluent sur scène et découvrent ensemble peu à peu leurs faiblesses. Entre réalité et fiction, Irène Brunet et Gaëlle Lautru nous interprètent ce conte avec humour et modernité. Un spectacle qui ravira petits et grands.

 

Pratique : Le détail de la programmation, les tarifs et toutes les informations sur www.festivaldanjou.com

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.

Vous pouvez également nous envoyer votre article en cliquant ici. Il fera soit l'objet d'un courrier du lecteur soit d'un article d'information. Il sera soumis à la relecture et accord de la rédaction avant parution.

Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.







 

Retour à la liste



Bons plans

capifrance emmanuel

En savoir plus

capifrance alexandre

En savoir plus

Votre site ici