Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Sur la route, la sécurité des motards est l'affaire de tous.

Une première dans le département de Maine-et-Loire : La Préfecture et les associations de motocyclistes du département (la CASIM149 et la FFMC2 49) ont souhaité lancer un appel à la vigilance sur les routes à destination de tous les usagers, et en particulier les conducteurs de deux roues  motorisés.

 

Cette démarche traduit la préoccupation, partagée par tous les acteurs de la sécurité routière, de prévenir la recrudescence d'accidents parfois constatée à l'arrivée des beaux jours dans notre département. C'est la première fois qu'une telle action commune est lancée en Maine et Loire. Pour les motards, le danger c'est l'arrivée des beaux jours : L'arrivée du printemps coïncide pour beaucoup de motards avec la reprise de la circulation avec leurs deux roues après la période d'inactivité liée à l'hiver. C'est donc une période particulièrement à risques. Des réflexes un peu émoussés par le manque de pratique et des conditions de circulation favorables (routes sèches et beau temps) peuvent vite conduire à l'accident en cas d'erreur de conduite (vitesse inadaptée), et d'excès de confiance en soi. Les autres usagers, automobilistes notamment, doivent également être extrêmement vigilants aux deux roues présents sur la route, notamment dans les intersections.
  

Faire preuve d'une vigilance accrue.

 

Avec la reprise de la moto, les facteurs d'accidents sont divers et le conducteur du deux roues, qui lui n'a pas de carrosserie, doit faire preuve d'une vigilance accrue pour éviter l'accident :
– Retrouver les réflexes de conduite mis en sommeil pendant l'hiver en anticipant les situations accidentogènes,
 – Ne pas surestimer ses capacités et celles de la moto, ce qui incite à prendre des risques lors de manœuvres délicates,
 – Se rendre visible des autres usagers et anticiper leurs réactions au cas où ils n'auraient pas vu le motard,
– Dans la première configuration ci dessous, la vigilance de l'automobiliste qui estime mal la distance à laquelle se trouve le motard et pense, à tort, qu'il a le temps de tourner à gauche est impliquée dans deux accidents mortels de motards en 2011.

 

Le projet de post permis moto :

 

Pour réduire le risque routier auquel sont surexposés les jeunes motards, la coordination sécurité routière de la DDT 49,  en partenariat avec l’association CASIM 49, la FFMC 49 et l’AFDM3 organise des formations post-permis moto. Ces stages d’une journée sont offerts, sur sa demande, à tout motard ayant obtenu son permis moto depuis moins d’un an afin de lui permettre de perfectionner ses compétences de conduite,notamment le freinage d’urgence et les trajectoires sur route.
Ces stages sont entièrement gratuits : 6 dates sont déjà prévues pour 2012 (Les dimanches 20 mai, 17 juin, 22 juillet, 16 septembre, 21 octobre et 18 novembre) : toutes les informations pour s'inscrire sont détaillées sur le pdf joint.

 

Lancement d'une démarche innovante sur les infrastructures :

 

Une réflexion va être lancée avec les gestionnaires de voirie afin de mobiliser les usagers de 2 roues motorisés pour signaler les zones perçues, du point de vue des motards, comme susceptibles d'être dangereuses. L'objectif est d'examiner les moyens de remédier à ces dangers. En effet, le conducteur de 2 roues motorisés  ne perçoit pas la route de la même façon que l'automobiliste ; l'implication des motards dans ce dispositif est de nature à améliorer les conditions de circulation au bénéfice de l'ensemble des usagers de la route.

 

Le rallye moto organisé par la gendarmerie :

 

Dimanche 3 juin 2012, la gendarmerie organise à Beaupreau le troisième rallye moto gendarmerie. Il s'agit d'un rallye touristique basé sur la pédagogie, la prévention, le contact. C'est aussi la possibilité pour les gendarmes et les motards d'échanger durant une journée autour d'ateliers de sécurité routière :
- Le matin avec des ateliers de code, de maniabilité, de trajectoires.
- L'après midi, après un repas en commun, mise en application des acquis du matin sur un itinéraire touristique en bord de Loire. Une centaine de motards sont attendus.

 

Les contrôles :

 

Une politique de prévention complète doit intégrer un volet répressif. Le retour des beaux jours sera par conséquent accompagné de contrôles renforcés, tout particulièrement axés sur l'alcoolémie et la vitesse, principales causes d'accidents mortels dans notre département. La LOPPSI 2 prévoit désormais en cas de récidive de grande vitesse l'immobilisation des véhicules des contrevenants. En cas de de très grande vitesse (plus de 70Km/h au dessus des limitations de vitesse autorisées), le parquet fait procéder à une immobilisation judiciaire (ce qui s'est produit vendredi dernier, puisque la brigade motorisée de la gendarmerie de Cholet a intercepté un motard à 215 km/h). La moto du conducteur en infraction est dans ce cas mise en fourrière jusqu'au procès. De tels comportements, qui mettent en danger la vie de tous sur la route, continueront à être sévèrement réprimés.
 
 

 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici. Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaire.


> Lire la suite de l'article en cliquant sur le PDF joint.

Article du 16 mars 2012 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI