Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Des départs majeurs à l'Olympique Saumur, pas de Tsunami mais des changements en douceur.

L'Olympique de Saumur est à la croisée des chemins. Les entraineurs de l'équipe première et de la réserve sont sur le départ ainsi que le président.  Un grand chambardement ? Non, des changements qui vont s'effectuer en douceur. Ce n'est pas dans les habitudes du club de tout casser et briser comme certains le font dès qu'un problème surgit.

Un trio que l'on ne verra bientôt plus.

 

L’Olympique de Saumur va tourner en fin de saison une page de son existence et pas la moindre. Patrice Sauvaget, après douze années de bons et loyaux services passées à la tête des troupes saumuroises, quitte la scène. Il éprouve certainement le besoin de voir autre chose et de donner une autre orientation à sa carrière sportive. Vers quels cieux va-t-il se diriger ?

Actuellement, lui seul le sait et peut le dire. Des tas de bruits circulent quant à sa destination, bien sûr invérifiables aujourd’hui. Connaissant l’homme, il a dû mûrir longuement et sereinement sa décision et ce n’est pas sans un pincement au cœur qu’il quittera la perle de l’Anjou. Côté joueurs, il est encore trop tôt pour parler de mouvements de troupe. Deux certitudes concernant le club : Le départ de Manuel Gavira et de Thierry Goizet l’entraîneur de la réserve.

 

Président et entraîneur de la réserve vers d'autres cieux

 

Manuel Gavira, qui a succédé à Jean-Pierre Benoit il y a deux saisons, quitte la présidence pour des raisons professionnelles. Son travail l’emmène actuellement à Stuggart en Allemagne et il ne peut pas par esprit de sérieux être présent comme il le souhaiterait. « Mon bureau est actuellement en Allemagne, prochainement il sera à Paris. Un président se doit d’être proche de son club. J’ai demandé à un vice-président de prendre la relève afin que celle-ci s’effectue en douceur et sans briser la continuité. Sa nomination à la tête de l’Olympique sera entérinée lors de l’assemblée générale du club en juin prochain. » Autre certitude, Thierry Goizet va cesser ses fonctions d’entraîneur de la réserve à la fin de la saison. Son contrat à la tête de l’équipe n’étant pas renouvelé. Son remplaçant n’est pas un inconnu des sportifs saumurois ni des supporters puisqu’il s’agit de Julien Chevallier qui connaît très bien tous les rouages de la maison.


 

Thierry Goizet vers Saint Hilaire Vihiers


 

« J’ai appris il y a un mois que mon contrat avec le club ne serait pas renouvelé, je me suis donc tourné vers un club que je connais bien pour y avoir joué lors de mes débuts. Le président du club qui évolue en promotion d’honneur m’avait déjà contacté et fait une offre intéressante et un projet sportif bien précis. J’ai donc donné mon accord. Je pars mais ne suis ni déçu ni amer. J’ai passé sept années à l’Olympique où j’ai vécu des choses intenses avec bien sûr des hauts et des bas. C’est la roue qui tourne et je n’en veux à personne. Je quitte l’Olympique l’esprit serein ne me faisant aucune inquiétude pour le club. Je ne retiendrais que les bons souvenirs.

Mon seul regret sera certainement cette saison. L’équipe avait le potentiel pour jouer les premiers rôles et probablement la montée. Nous avons manqué de trop de constance, nous avons lâché trop de matchs qui étaient à notre portée pour aller jusqu’au bout de nos ambitions. Je savais très bien qu’en étant une équipe réserve nous étions tributaires de l’équipe fanion. Malgré cela, je reste persuadé que nous avions les moyens de faire un très bon parcours. Il ne faut pas tout mettre sur le compte de la jeunesse des joueurs. Je crois que le groupe a pêché par manque d’ambition et de sérieux de la part de certains. Nous avons dominé certains matchs et je pense que dans l’esprit de certains, c’était arrivé. Je ne veux pas dire qu’ils se sont vus plus beaux que la réalité, ils ont oublié qu’un championnat c’est très long. Ce n’est pas forcément la meilleure équipe qui accède à la division supérieure mais la plus régulière. Je les avais avertis ou plutôt on les avait avertis et ce n’est qu’à l’issue des matchs qu’ils se sont rendus compte que l’on était dans le vrai. C’est dommage il y avait largement de quoi passer. » Ce sera pour certains une saison pour du beurre... à eux d’en tirer les leçons.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.

Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires.


Article du 03 mai 2012 I Catégorie : Sport

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI