Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Législatives de Saumur Sud, Gaëlle Chardon Front de Gauche, l'humain d'abord !

Parti Communiste et Parti de Gauche partent unis aux législatives. Sur la circonscription de Saumur Sud, le Front de Gauche a été crédité 8,41% des suffrages à la dernière présidentielle.  Gaëlle Chardon et son suppléant, Joël Nédélec en sont à leur seconde candidature, après les cantonales de l'année passée.

 

A 41 ans, Gaëlle Chardon a l'engagement sincère pour une société plus juste et équilibrée. Architecte de formation, elle a exercé 5 ans son métier avant de devoir l'arrêter. Sa spécialisation dans les maisons écologiques ne faisait pas recette dans la région. Elle est aujourd'hui professeur d'Art appliqué vacataire. Membre d'ATAC, elle est présidente de la MJC de Saumur, et aussi, depuis peu vice-présidente de la fédération régionale. « Je ne veux pas utiliser cette position pour faire du prosélytisme, je suis juste pour une éducation populaire. » explique-t-elle.

 

Deuxième élection

 

L'année passée, elle s'était présentée aux Cantonales à Saumur Nord sous les couleurs Front de Gauche avec un suppléant Europe Ecologie avec qui un accord départemental avait été établi. Elle avait réuni 6,58% des suffrages. Il n'y aura pas d'accord avec EE les Verts, cette fois. Gaëlle Chardon : « Ils ont préférés un accord national avec le PS de François Hollande. Ce n'est pas comme cela qu'on va faire changer la société. Pour nous, il n'est pas question d'accords, nous ne voulons pas être des potiches. Nous sommes en désaccord avec le programme du PS. L'action qui a été développée pour le moment ne montre que des accords avec les puissances financières ». Elle n'en a pas moins à l'égard du candidat de l'UMP Michel Piron : « Dans la région, Michel Piron disait qu'il n'était pas d'accord avec Nicolas Sarkozy,  mais au parlement, il a tout voté. »


Une nouvelle vie pour son suppléant Joël Nédélec
 

A 65 ans, Joël Nédélec débute une nouvelle vie. Il a été 13 ans élu de Martigné-Briand dont 5 ans adjoint. Durant sa carrière professionnelle de directeur des services à la Mairie de Montreuil-Bellay, il se devait à une réserve. En retraite, il se lance en politique.
Militant d'ATAC et membre du Front de Gauche, il a été suppléant de Cartherine Brauer, candidate EE-Les Verts aux Cantonales sur le canton de Gennes. Joël Nédelec : « Nous avons réussi un très bon score avec 17,1% devant le PS ». Et pourquoi pas sur le canton de Doué ? «  On n'a pas voulu gêner Bruno Cheptou. Résultat, il est passé au 1er tour. »

 

La proximité et la redistribution des richesses.
 

Les candidats de concert : «  Nous voulons replacer l'homme au cœur de notre société. Nous avons commencé à réunir la population lors de soirées citoyennes. Nous en sommes à la troisième et la mayonnaise prend. Nous développons les thèmes qui nous sont chers : la santé, la préservation de la ressource en eau par exemple ». Les thèmes qu'a porté Jean Luc Mélenchon lors de la campagne des présidentielles ne sont pas absents non plus. La remise en cause des traités européens, « on se rend compte que les tenants du non avaient raison » ; la redistribution des terres agricoles : « Les jeunes agriculteurs ne peuvent plus s'installer, il ne faut pas que seuls les plus riches puissent acheter des terres » ; la disparition des services publiques : « l'école, la poste... nos petites communes sont désertées par les services » ; les circuits courts : « on peut consommer local, pas besoin de manger des fruits en hiver qui ont pris l'avion » ; la sixième république : « on ne peut rien faire avec un système fissuré de partout »...

 

De l'avenir de la gauche...
 

Le Front de Gauche vient de connaître ses heures de gloire et a fait preuve d'union. Gaëlle Chardon : « nous pensons qu'il y a un avenir pour le Front de Gauche, il y a une vraie communion entre les militants. Sur le terrain, cela fonctionne vraiment. Le plus important : je crois que sur un principe général, il faut arrêter de diviser, d'accuser les plus faibles et d'inciter les gens à leur taper dessus... »

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.

Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.


Article du 01 juin 2012 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de On dirait...

"L'humain d'abord", c'est une formule qui ne veut rien dire. Un peu comme la pub de la GMF à la télé : "Assurémment humain". Mon oeil ! L'idéal de Mélenchon, c'est Robespierre, le père de la Terreur.



Commentaire de théo

Le charme discret du sud...



Commentaire de LIMOUSIN Dany

"L'humain d'abord", c'est pas une formule qui ne veut rien dire c'est le titre du programme du Front de Gauche. Ce n'est pas un appel à la terreur mais à la résistance et à l'espoir : sortir de la crise,avancer vers une socété pour l'Être Humain et non pour le fric de quelques uns, ça demande d'avoir le courage d'affronter le monde de la finance. ON dirait ...Lisez ce programme avant de le réduire à une formule et à le comparez à une pub, votre signature montre votre manque d'information et sans information on dit n'importe quoi.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI