Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


La prostitution de retour à Saumur ?

Au « Boudin sec », chez « Petite Maman », chez la « Mère Marcelle »... Les maisons de passe étaient nombreuses à Saumur dans un passé pas si lointain. Le spectacle du Château de Saumur l'évoque d'ailleurs dans un de ses tableaµx. Une ville de mariniers de Loire et de garnison... « Ah... les beaux militaires ! ». La prostitution s'est toujours fait discrète dans la sous- préfecture angevine ... Les choses changent...

 

L'interdiction de la prostitution est un vieux serpent de mer qui refait surface à intervalles réguliers.  Au moment où la ministre Najat Belkacem, l'actuelle ministre des Droits de la femme veut interdire les 18 000 à 20 000 prostituées de France, une autre forme se développe sur internet. Sur un seul site que nous ne citerons pas, il y a pas moins de 8 escort girls qui proposent, photos à l'appuie, leur compagnie dans la petite ville de Saumur.

 

Elles sont bien reelles...


Elles s'appellent « femme 2012, 45 ans, féminine et sexy, vous reçoit sur saumur dans un cadre sympa. Si vous souhaitez passer un moment de massage d'intense complicité en ma compagnie, je serai ravie de le partager avec vous» ou encore « Winnie, 23 ans raffinée, propose des massages ». Des transsexuels se sont aussi installés : "Rava, Trans, nouvelle à Saumur, pour homme courtois de préférence" ou encore "Wendella, trans, propose ses massages." Voilà pour les exemples....

Elles sont professionnelles ou intérimaires, à plein temps ou occasionnelles, étudiantes ou au chômage, les escort girls se multiplient... Au contraire de la prostitution de rue qui fait débat et est menacée d'interdiction, un nouveau métier moins voyant s'installe sur internet...et en Saumurois !

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.

Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.


Article du 28 juillet 2012 I Catégorie : Vie de la cité

 


20 commentaires :


Commentaire de colette heurtault

le plus vieux métier du monde..; s'il répond à un besoin... et a condition que celle ou celui, qui l'exerce le fasse de son plein gré.pourquoi pas ?si ça pouvait supprimer les viols ...des petites filles et des petits garçons s'en porteraient mieux mais j'en doute. Ceux qui répondent a ce genre d'annonce recherchent ce genre de plaisir.. meme en payant..pourquoi les en priver si tout le monde est d'accord ?nous n'en sommes pas encore aux vitrines ?mais peut etre que ça viendra à +:



Commentaire de Saumur n'est pas un modèle actuellement .!Pire que jamais !

Belle image de la ville de Saumur !!!! Il y a bien sûr l'offre et la demande ; cela prouve encore une fois que des hommes pervers avec des porte-feuille bien garnis osent les faveurs de femmes dans la détresse financière existent dans la Ville de Saumur !!!!!!!!! C'est scandaleux , c'est l'esclavage moderne des nantis de cette société ou toutes les dérives sont permises pour ceux qui détiennent le pouvoir de l'argent . ce n'est pas ce genre d'horreur qui mettra un terme aux viols des petites-filles et petits-garçons , ni aux crimes qui succèdent très souvent aux viols . La seule institution qui peut éradiquer ce fléau , est la justice , mais comme elle donne presque toujours raison aux plus puissants et à ceux qui détiennent le pouvoir de l'argent , nous n'allons vraiment pas dans la bonne direction !!!!! Comme un haut-magistrat a dit un jour à l'antenne d'une radio connue: " SI LA JUSTICE N'EST PAS RENDUE DANS LES PRETOIRES ELLE LE SERA DANS LA RUE " cela vient à grands pas !



Commentaire de Nicolas J

Seule Marcelle Miséré, suite à l'activité de son défunt mari Henri, a eu une maison de tolérance à Saumur après la première guerre jusqu'en 1946. Tout autre lieu que l'Eden qu'elle tenait rue du Relais était clandestin et régulièrement fermé par les autorités. Le "Boudin Sec", Petite rue Saint-Nicolas, a obtenu une tolérance uniquement en 1943 parce que l'Eden n'était plus ouvert aux civils saumurois. Il était tenu à ce moment là par Jean B. l'ami de Madame Marcelle. Saumur n'a donc compté qu'une seule maison "de passe" après 1913 qui soit contrôlée par les services de la police et de l'hôpital. Les autres lieux n'étaient pas des maisons "de passe" mais des hôtels ou des cafés où se pratiquait une prostitution clandestine. Les maladies vénériennes s'y propageaient rapidement et causaient de gros dégâts auprès des militaires notamment ( l'Hôtel de la rue du Pavillon…). Attention aux clichés du "bon vieux temps"… les "filles" de Madame Marcelle n'avaient pas le droit de sortir sans être accompagnées par la tenancière; leurs papiers d'identité étaient gardés par la Police et elles changeaient de ville tous les ans pour que soit renouvelée l'offre aux clients. Quant au "Boudin Sec", avant la présence éphémère de Marcelle Miséré, c'était un endroit sordide et misérable. Pas de quoi en faire une douce nostalgie !



Commentaire de La rédaction

Merci Nicolas pour ses précisions historiques. Pour être plus précis aussi, notre propos ne se voulait pas nostalgique mais a simplement utiliser une formul pour illustrer un fait qu'on trouve étonnant. En 47 la loi a fait fermer les maisons closes et le racollage dans les public s'est développé. En 2012 La loi veut interdire la racollage dans la rue en punissant les clients et le prostitution déguisée sur internet se développe sans que le sujet soit abordé par le légisalteur.



Commentaire de duchesse violette

Brava Nicolo, il fallait rappeler la réalité des faits et leur abjection, nous ne sommes plus chez Maupassant. Et plutôt que d'aller voir la pantomime du château j'engage les Saumurois à aller regarder autour... les tours. Très réussi et...gratuit.



Commentaire de Cathy49

Cela me semble pertinent de faire état de ce fait de société qu'est la prostitution via internet, dont le Saumurois n'est pas épargné. Ce que je ne comprends pas, c'est la publicité pour "trouver un rendez-vous parfait ""Be Coquin" qui s'affiche sur la page de Saumur Kiosque.Que je sache,Saumur Kiosque est un lien d'information, de discussions et d'échanges,pas une plate forme publicitaire incitative. Quelle est son éthique ? je suis assez surprise d'un tel affichage.



Commentaire de La rédaction

Saumur Kiosque est effectivement un lieu d'information mais c'est gratuit. Pour financer la production de l''information, nous vendons de l'espace publicitaire. nous avons deux sources : la pub locale et nationale. Quand nous n'avons pas vendu tout notre espace local, nous faisons appel à une régie nationale qui place des pubs en fonction des mots clefs qu'elle remarque dans les textes. Et là en l'occurence...



Commentaire de maminou

a mon avis, les gens sont nettement plus propres qu il y a 80 ans et sont au courant des maladies qu ils peuvent transmettre ou attraper . Donc, si on ouvre de nouvelles maisons de tolerance,surveillees, controlees et aseptisees les femmes seront mieux encadrees,ne traineront pas sur les trottoirs,et les hommes sauront ou aller sans inquietude . Cela ne me choque pas et sera plus sain pour tout le monde : maintenant ce n est que l humble avis d, une grand-mere qui veut le bien pour tout le monde !!!



Commentaire de dominique

Il y a 2 choses essentielles dans la vie qui raprochent les peuples............la bouffe et le c?l....alors pourquoi s'en priver. Ne soyons pas hypocrites!!!!! bonne soirée!!!!



Commentaire de Pauvre rédaction!

À propos de l'affichage Gratuit de "rendez vous parfait" et autre "Be Coquin" cités par Caty: il est dommage que le modérateur de S.K. ne fasse pas appel à son sens de la censure avec autant d'aisance que quand tel ou tel internaute fait part de point de vus qui ne sont pas "culturellement corrects" en citant les nom de personnes publiques du "grand Saumurois" mêlés à de sordides salades....



Commentaire de La rédaction

Pauvre au sens littéral ? En tout cas pas riche financièrement. Désolé de ne pas passer les informations diffamatoire non prouvées.



Commentaire de Dom y nique...

Certes l'approche "sociologique" de Dominique quand aux éléments qui rapprochent les peuples ne manque pas d’intérêt.... La bouffe et le Cul....: c'est bien, c'est rigolo on dit des gros mots... Mais prends ta tête entre tes mains mon cousin et penses un peu: Tant que cela vient d'un désir partagé par tous les participants, du cul non stop à tous les étages: pourquoi pas... Mais en y pensant ne serait-ce que 10 secondes de plus, imagines tu qu'une jeune femme éprouve un plaisir, quel qu'il soit, à se faire "besogner" par dieu sait quel porc libidineux suant sa bière de tous ses pores?....La question n'est à mon sens pas liée à l'hypocrisie de la "conscience collective" (dont l'histoire ne manque pas de témoignages quand à l'ampleur de la bêtise...), non, non, pas du tout. Il me semble que la question de l'asservissement et l’avilissement de l'individu est la vraie question de cet état de fait. Ça, c'était pour la partie "Cul"... Pour la partie "Bouffe": Je pense également qu'il faut enchaîner mémère à sa gazinière.... Ben oui quoi!!! Plus sérieusement, le parallèle entre ce qu'est "coucher ensemble" pour un homme et une femme, et la prostitution est clairement illustré par cet élégant rapport entre "la bouffe" et la gastronomie.... Ha! Culture, quand tu nous tires... (vers le haut bien sûr...)



Commentaire de diffamatoire non prouvées...

"Rendez vous parfait" et autre "Be Coquin" cités par Caty, sont une diffamation de la femme qui est bien prouvée: donc ont peut la publier ? Ha oui, j'oubliais: comme on a pas de sous, l'argent n'a pas d'odeur, comme disait verpasien célèbre inventeur des pissotières éponymes...



Commentaire de une personne concernée

........bonjour à tous...ou presque... Voila une débat bien animé, des "pour" , des "contre", la libre expression de chacun fait plaisir à lire... pas facile de donner son opinion personnelle sur la prostitution , surtout lorsqu'elle touche votre propre ville. MAIS , il y a aussi les idiots, qui insultent , crient au scandale et utilisent leur "facilité de plume" pour dénoncer des actes que , bien évidement , ils ne connaissent pas .Je cite : ""imagines tu qu'une jeune femme éprouve un plaisir, quel qu'il soit, à se faire "besogner" par dieu sait quel porc libidineux suant sa bière de tous ses pores?."" Tour d'abord , qu'avez vous donc contre la bière ?....ensuite, vous résumez l'acte sexuel par " besogner" , je ne souhaiterais pas échanger mon expérience des relations sexuelles avec la vôtre...sous condition , bien sur, que cela vous soit arrivé....Mais c'est surtout sur le fond que vous faites erreur. Les "porcs " comme vous l'écrivez sont peut être votre mari, votre frère, votre fils , ou bien même votre femme le cas échéant....Vu la façon dont vous réagissez , je doute qu'ils viennent jamais vous en parler....la grosse majorité des clients des escortes en France sont des hommes qui ont plus de 35 ans et de milieu social moyen ou privilégié, il existe de la doc pour confirmer mes dires. Penser que se sont des "porcs " ne vous grandit pas. Ensuite , ces femmes prennent t'elles du plaisir ? Nous approchons du sujet qui fâche et je ne permettrais pas de parler en leur nom, je dirais juste que si c'est leur propre choix que de vendre leur corps elles doivent prendre au minimum autant de plaisir qu'une caissière de supermarché ou une femme de ménage... deux professions qui , je le rappelle , sont payées environ, 12€ pour une heure de travail... Certains veulent "éradiquer " la prostitution" , cela ne fonctionnera jamais...d'autres ont tenté avant eux... mon humble avis est qu'il faut nécessairement et au plus vite autoriser l'ouverture de "maisons de rencontres", ou "closes" si vous préférez. C'est , pour moi , la seule façon de contrôler, accompagner et au final aider ces femmes. Un service de sécurité, un lieu digne de ce nom, un docteur, un accompagnement psychologique si besoin...cela sécurisera les femmes , leurs clients, les lieux de fréquentation illégaux avec tous les inconvénients pour le voisinage comme c'est souvent le cas...interdire, crier au blasphème et vouloir moraliser à tout prix ne donne aucun résultat. La prostitution étudiante et ouvrière explose en France et en Europe, c'est un fait.....que faire ? sinon tenter de comprendre ce phénomène et aider ces femmes avec les moyens qui sont les nôtres.... ....toutes réponses et/ou critiques seront les bienvenues... bonsoir à tous ....ou presque....



Commentaire de mamie qui a vécu

allez assez de pudibonderie, bravo à l'article ci-dessus pourquoi se permettre de juger "salement" les besoins des uns et des autres, beaucoup d'hypocrisie , si vous êtes croyants une pêcheresse avait le pardon du christ, alors et vous mâles ou femmes, vous ne savez pas de quoi sera fait votre demain ................ Je travaillais en milieu médical dans un quartier dit chaud à Paris et je connaissais de nombreuses " Caty ", elles étaient charmantes et bien soignée. Laissez vivre les gens comme ils le veulent,et, le peuvent, sans moraliser,ni juger. La tolérance est une qualité qui manque à beaucoup



Commentaire de "Ou presque" répond à "mamie" et autre "personnes concernées"...

Bonjour à toi, la "personne concernée" et salut à"Mamie qui a vécu". Comme cela intéresse "personne concernée", qui dans l'angélisme de sa douceur Angevine "ne se permettrait pas d'approcher la notion du plaisir des prostituées, car c'est un sujet qui fâche.."... [MAIS ON CROIT RÊVER ! ! ! : N'hésites pas à te projeter dans la réalité mon cousin (éloigné), et prends position clairement.] Il s'agit de centaines, de milliers de personnes dont des femmes, qui sont amené(es) à se prostituer... Et sans chercher à faire le balafré, j'en ai connu plus d'un(es) qui ne sont pas tous ni toutes décédées à l'heure actuelle.... Je parle de proches, et d'ami(es) lorsque je vivais à Paris dont je suis “extrait”, majoritairement "toxicos" et d'une manière plus générale : "dans la merde". Casés en "banlieue" du coté de Puteau, Nanterre, Argenteuil ou “mieux”... Quand je parle de "besogner" je ne cherche pas à faire des effets de style, de plume, ni à décrire mes propres ébats. ( À toutes fins utiles: je n'ai rien contre la bière), il s'agit juste d'évoquer sans affoler tout le monde, ce qui se passe quand "une fille" se fait "prendre" au bord d'une départementale contre un arbre ou dans un fourré à quatre pattes avec la tête dans les feuilles mortes ou le capotes usagées, ou sur un capot de bagnole... Car "bien-heureuses celle qui ont un camping car"... Pour info: les "porcs" ne peuvent pas être "mon mari": je n'en ai pas et ne souhaite pas en avoir car je suis hétérosexuel... Ha bon, vous aussi êtes allé au sexuel ? Trêve de rigolade [....] Sans pour autant être assistante sociale, j'ai bien connu ce type de contexte, et du “dedans”... (sans allusion graveleuse). Je ne cherche pas à moraliser qui, ni quoi que ce soit, mais le “profil Caty” n'est pas forcément “charmante et bien soignée “, il faut juste saisir que sans en arriver à un puritanisme “Mormon”, il peut y avoir une légitimité à n'être pas trop enclin(e) à vivre dans une société qui légitime la prostitution ; encore faut-il comprendre sur quoi elle est fondée, et comment elle est organisée... “Laissez vivre les gens comme ils le veulent, et le peuvent, sans moraliser ni juger. La tolérance est une qualité qui manque à beaucoup.” C'est vrai: la tolérance manque à beaucoup: “acceptons sans moraliser”, ni surtout “Juger” … Ha bah oui, parque ça, le jugement : c'est le rôle de DIEU, ou je sais pas quel autre délégué syndical ou pingouin d' “homme” politique... Acceptons et tolérons tout.... Tant que ça reste dans le cercle privé et que c'est “supporté”, ça ne pose aucun problème, non? Il y a même des pays où l'on habille les femmes avec des sac à charbon, et que personne dit rien, alors hein, on va pas s'emmerder avec deux trois tapins dans l'coin, non ? À nouveau « mon cousin », et a mon grand malheur : « ma cousine », prends ta tête entre tes main et essaye de réfléchir d'une autre façon qu'un miroir.... Je ne cherche pas à m'ériger où que ce soit : je souhaite juste donner « un » point de vue parmi les millions qui constituent notre pays... P.S. à l'équipe éditoriale : serait-il possible de disposer des quelques octets supplémentaires qui permettraient aux participant ce ce forum de mettre correctement en page leurs documents, sans que les textes ne se voient systématiquement et « par défaut » transformés en pavés justifiés « droite gauche » sans tabulation , et d'une certaine façon plus « indigeste » visuellement, quelqu'en soit leur contenu... D'avance merci. Bonne journée. Sans haine ni violence.



Commentaire de une personne concernée

...je réponds au Monsieur qui a des copains toxicos.... ça arrive aux meilleurs...et c'est pas le sujet...je pense que nous avons tous les deux des expériences différentes de la prostitution, la vôtre me semble plus "dure" ( lieux,conditions,drogue,etc...) que la mienne ( hôtels 3 étoiles , jeunes femmes respectables, de la drogue aussi mais plus nasale que veinale....sans faire de mauvais jeux de mots...). Les conditions de "travail" sur les parking et dans les bois sont très différentes de celles des hôtels de province , ou le "client " est timide, réservé , poli et attentionné.....les "porcs" ne sont pas ces clients là....Nous parlons de la même chose mais dans des contextes bien différents, nous pourrions avoir la même discussion sur la mode ( Kiabi ou Gucci) ou sur le sport ( foot ou natation synchronisée), ce sont nos expériences du sujet qui diffèrent....L'important pour moi, et je rappelle que c'est notre sujet de base, c'est l'augmentation du nombre de prostituées dans les petites villes de province : comment ? ou ? qui ? et surtout pourquoi ? ...quid des maisons-closes ? ne serait ce pas pour vous un début de solution ? la question mérite d'être posée....il me semble...



Commentaire de "le Monsieur qui a des copains toxicos..."

Effectivement, là n'est pas le sujet, mais félicitation pour l'esprit de synthèse qui sait immédiatement extirper la facette qui "discrédite" aux yeux du grand public. Je me suis permis d'évoquer cet aspect (Toxico etc...), car c'est un des plus répandu, et surtout des plus nocifs. Malgré une extraction sociale plus que modeste j'ai quand même eu l'occasion durant ma carrière pro de fréquenter d'autres sphères, heureusement. Même si je ne connais pas très bien le petit Monsieur timide qui regarde ses chaussures devant la Dame (...), J'ai eu la possibilité de côtoyer dans un cadre "professionnel" les agréments de ces filles qui viennent depuis l'autre bout du monde en avion pour une soirée... En ce qui concerne la drogue (très belle métaphore que le: "nasale plus que veinale"...), il ne faut quand même pas perdre de vue que les dégâts causés, s'ils sont différents, n'en sont pas moins irréversibles. Le rêve d'une prostitution "propre" n'est hélas qu'un phantasme, vertueux.... Que ce soit dans les pays qui en ont fait la légalisation comme la Hollande, dans la ville d'Amsterdam, ou dans des sphères sociales plus "élevées", les conditions de vie de ces filles sont extrêmement "éprouvantes". Pour en revenir à l'augmentation de la prostitution en province, il y a certes plusieurs facteurs, l'apparent "anonymat" du webb y a clairement contribué dans la continuité des 3615 des années 80 (d'aucuns diront que je fais une fixation sur Kiabi et le foot, alors que nous parlons de natation synchronisée en Gucci... Mais les racines n'en sont pas si éloignées.) En fait le "comment, qui, quoi, où et quand" semblent assez secondaires LA question est plus de l'ordre du: "pourquoi cette recrudescence ?" Là je rejoints totalement "une personne concernée". Le sentiment d'une paupérisation qui semble potentiellement guetter chacun(e), au prochain virage n'est certainement pas étranger au phénomène. La répression accrue dans les grandes villes, la culture de masse diffusé par les médias de tous poils non plus. Effectivement la question des maisons closes peut être soumise, mais je ne pense pas que cela permette de "cadrer" quoi que ce soit, bien au contraire... Admettons qu'une "tarification déclarée et officielle" soit établie,banalisant en quelque sorte la prestation, qui ne cherchera pas à contourner les taxes pour abaisser le tarif en ayant recours au "travail au noir, comme pour la plomberie ou n'importe quelle autre tractation commerciale ? D'autant qu'il s'agit d'un domaine qui de longue date s'est structuré dans l'illégalité "... Je ne pense pas qu'il y ait suffisamment de petit Monsieur qui regarde ses chaussures... Permettez moi de rester sceptique quand à la viabilité du concept...Mais Oui on peut toujours en parler....



Commentaire de padrino 06/09/2014 22:27:12

Faut pas tout mélanger, il y a deux sortes de prostitution ; 1° la prostitution "esclavagiste " exercée par de pauvres filles tombées entre les mains de proxénètes ,hommes ou femmes; et la prostitution volontaire exercée volontairement par des femmes qui considèrent cela comme un métiers. Celles ci devraient être protégées, par un état responsable avec un statut reconnu;Sécu retraite et surtout un organisme de protection anti proxénètes !
Voilà Mme Val Belc il semble que vous ne connaissez que la prelière sorte de prostitution ?



Commentaire de andre 08/04/2016 22:09:17

pourquoi interdire les choses des rois.la nature fait les choses mais les humains ne fond pas la nature


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI