Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Gérald Adrien, Aprod : quand le licenciement amène à la création d'entreprise.

Que faire quand on est licencié après 25 ans d'expérience dans la métallurgie industrielle en Saumurois ? La région n'est pas renommée pour la densité de son tissu industriel. S'expatrier ou créer son entreprise ? C'est la seconde solution qu'à choisit Gérald Adrien, la petite cinquantaine.

 

 

Gérald Adrien et son fils Alexandre.

 

Nous sommes en 2009 et Démarais industrie, spécialiste de la conception et de la fabrication de cabines et postes de travail pour engins agricoles et de travaux publics subit la crise de plein fouet. L'industriel Manceau licencie une centaine de personnes sur le site de Montreuil-Bellay et divise ses effectifs par 2 avant d'être repris par le groupe Altia en 2010. Gérald Adrien en faisait partie : « Démarais a licencié les plus gros salaires. Ce sont les cadres et les techniciens comme moi qui avons été au coeur du plan social. A l'époque, j'étais chef d'atelier, je gérais la mise en place de prototypes notamment ».

 

Pas facile de se lancer.

 

Trouver la confiance pour passer de la situation de salarié à celle de patron n'est pas aisée quand on a qu'un CAP. Gérald Adrien a hésité : « Après mon licenciement, je suis resté pendant trois mois abattu. Je n'arrivais pas à réagir. Avec seulement un CAP en poche, je me demandais si j'étais capable de m'installer. C'est un ami, Didier Boutin qui travaille chez ACML, qui m'a poussé à franchir le pas et aujourd'hui je ne le regrette pas. J'ai commencé à travailler au fond de mon jardin et là je viens de m'installer depuis 3 mois dans un atelier relais de Montreuil Bellay, sur la zone d'activités Europe-Champagne »

 

Le tissu industriel existe malgré tout dans la région.

 

Aprod propose ses services dans les domaines de la tôlerie-chaudronnerie. Il apporte des prestations d'étude et de réalisation dans l'outillage, la réalisation de prototypes, de l'aménagement de postes de travail, de maintenance et d'ajustage. « Dans mon métier, je me sers de mon expérience de 25 ans. Je me rends compte que beaucoup d'entreprises à cause des différentes crises ont dû licencier et ont perdu des compétences en interne. Celles-ci viennent les chercher chez des sous-traitants comme moi. Il y en a à Saumur et Thouars, mais à Montreuil Bellay, il n''y avait personne alors qu'il y a de belles entreprises comme Altia, Euramax ou encore Ixia fixation qui va venir s'implanter en face de chez moi. » Des entreprises qu'il compte aujourd'hui dans sa clientèle.

 

Des investissements lourds.

 

Pour l'industrie, les investissements deviennent rapidement lourds. La métallurgie industrielle n'échappe pas à la règle. Gérald Adrien : « Cela fait simplement quelques mois que je me verse un salaire. Pour le moment, j'ai tout mis dans l'investissement machines. En valeur marchande, il y en a pour plus de 100 000 euros. Je n'aurais pas pu le faire si je n'avais eu le soutien de mes clients, notamment Monsieur Picherit d'ITS à la Chapelle Saint Laurent (79). Il cherchait un outilleur et m'a passé une première commande de 24 000 euros et m'a versé de suite 30% à la commande et le solde à la livraison, sans délais. Sans cela je ne sais pas comment j'y serais arrivé ".

 

4 ou 5 embauches prévues.

 

La machine est lancée pour Gérald Adrien et des embauches sont prévues. « Pour le moment, mon fils m'a rejoint. Il vient de finir son BTS génie civil. Cela n'a rien à voir, mais il avait envie de se lancer sur ce défi. Je lui apprend le métier pour le moment et il a de l'ambition. Au niveau de ma clientèle, j'ai la chance que le bouche à oreille fonctionne bien et je pense que s'il n'y a pas une catastrophe économique, nous pourrons embaucher 4 à 5 personnes à l'horizon 2013/2014. »

Le debut d'une belle aventure...

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.

Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.

 


Article du 29 septembre 2012 I Catégorie : Vie de la cité


Galerie photo : Aprod


 


6 commentaires :


Commentaire de Voyer

Bravo pour ce courage, et cette détermination à ne pas baissesr les bras. Et bravo à Saumur Kiosque de s'en être fait l'écho, et de donner, ainsi, un coup de pouce à ce qui est un véritable exemple à suivre !



Commentaire de didith

Bravo et bonne continuation, je suis aussi en reconversion et je comprends tout à fait par ou vous êtes passé, j'espère aussi trouvé sur mon chemin des gens qui croit en moi, bon vent à votre entreprise...



Commentaire de Jacqueline

Bravo pour votre courage. On a besoin d'exemples comme le vôtre pour encourager tous ceux qui n'osent pas se lancer et montrer que malgré la crise, il y a encore quelques possibilités. Bonne continuation.



Commentaire de adrien

bjr! merci pour vôtre encouragement



Commentaire de adrien maud

bjr! j'ai toujour cru en toi! tu es un exemple pour tout le monde! félicitation, c'est que le début de ta gloire!!!!



Commentaire de agasse gerard 14/11/2013 15:10:35

bravo pour votre courage ,car a la cinquantaine ,il faut oser,bravo et beaucoup de prosperité bonne chance en l'avenir


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI