Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Un délit d’initié autour de la vente de l’Abbaye d’Asnières ?

Après la vente pour un montant de 95 000 € de l’Abbaye d’Asnières située à Cizay La Madeleine par le Conseil Général de Maine et Loire à un habitant de la commune, des voix s’élèvent jusqu’à parler de possible de délit d’initié. Le problème, c'est que le frère de l'acquéreur travaille au service de la direction de la culture et du patrimoine et était au courant que le bien allait être vendu et qu'aucune publicité n'a été faite autour de la vente... Un appel à projet aurait peut-être pu valoriser l'édifice religieux.

 

L’Abbaye d’Asnières située sur la commune de Cizay-la Madeleine était propriété patrimoniale du Conseil Général de Maine et Loire. Cette ancienne nef certes délabrée fait partie du patrimoine touristique du Saumurois et est surtout très prisée des randonneurs. Elle est inscrite sur tous les guides touristiques de la région saumuroise. Depuis des années, le Conseil Général se pose la question de conserver la bâtisse, ouverte uniquement à l’occasion des Journées du Patrimoine. Et c’est en cette année 2012 qu’il décide de s’en séparer. Le principe de la vente est actée fin Mars. Comme pour tout édifice relevant du domaine public, appel est fait à France Domaine pour une estimation. Celle-ci s’avère être  de 90 000 et 100 000 €. La procédure est lancée et acceptation est faite par la commission permanente du Conseil Général pour cession de l’abbaye début septembre.
 

Des interrogations.
 

Ce qui paraît pour une transaction anodine lève pourtant des interrogations au niveau de la procédure. Ainsi, pour le Maire de la commune, Louis Beaumont, cette affaire n’est pas claire et « la vente s’est faite « en catimini » (propos recueillis par le Courrier de l'Ouest). Il reproche notamment au Conseil Général de l’avoir informé de l’opération qu’en date du 7 septembre dernier alors que la vente de ce patrimoine local était déjà négociée. Et l’affaire prend une autre tournure quand le Maire apprend en Conseil Municipal de la bouche même de l’un de ses élus qui est l’acquéreur du dit bien. Il s’agit d’Olivier Laroche, un habitant de la commune, maçon installé dans la commune voisine de Montfort, frère du dit conseiller municipal. Ce dernier est qui plus est salarié du Conseil Général, à la Direction des affaires culturelles…service du patrimoine, un service qui est en contact avec les dossiers des biens patrimoniaux de la collectivité départementale ! Il a fait une offre d’un montant de 95 000 € pour l’acquisition du bien, offre qui a été acceptée (pour rappel l’estimation de France Domaine se situait entre 90 000 et 100 000 €). Et c’est bien là que le bât blesse : quel fut le degré d’investissement du frère de l’acquéreur sur ce dossier ? Le président du Conseil Général, lui a déclaré à Nicolas Thellier du Courrier de l'Ouest  que le Conseil Général avait reçu deux offres, une à 45000 euros, l'autre à 95000 euros qui correspond à l'avis de France Domaine.


Une chose est sûre : alors que souvent la lourdeur de la procédure des marchés publics plombent certains dossiers, dans ce cas précis, en voici un rondement mené !

 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.

Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.


Article du 19 octobre 2012 I Catégorie : Vie de la cité

 


12 commentaires :


Commentaire de anguille

Y aurait il anguille sous (la)roche .. ??? Plaisanterie à part ... Qui aurit réelement les moyens d'être propriétaire d'un tel moniment, joyau du Gothique Plantagênet.. et le smoyens de le restaurer , de le faire vivre, de le valoriser ..??? Moi, je vois que le CG49 dépense un budget énorme en voirie .. ok , c'est un grand confort pour tout le monde... Mais les monuments historiques ... ce n'est plus du tout une priorité ... Un peu de com par ci, un peu de subvention par là .. et si on peut s'en débarrasser, et bien .. Ouf ... !!!



Commentaire de Délit?

Délit de quoi????



Commentaire de Il va falloir faire le ménage !

Pourquoi n'y a t-il eu aucune publicité et que seul le frère de l'acheteur était au courant ? Et Monsieur le Maire Louis Beaumont , il semble avoir été mis à l'écart !!! Pas très élégant ! Pas claire cette vente , comme d'autres du même genre ?



Commentaire de Yy en a qui nous prennent pour des "moutons" d'autres pour des "canards" ça suffit !!!nous allons nous réveiller !

Sur l'article du courrier de l'Ouest du 19 octobre, Ch Béchu prend LES ENFANTS DU BON DIEU POUR DES CANARDS SAUVAGES ! oust..........



Commentaire de La France en pleine déliquescence !

Honte au Conseil Général de se débarrasser du Patrimoine de la France ( de ses bijoux de famille) d'un revers de main, plus est pour un prix dérisoire !!!!!! Laissez moi rire avec les évaluations de France Domaine !!!!Quelle supercherie !



Commentaire de ah!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!mais c'est !!!!!!!!!!!!!!UMP

Cela ressemble à la vente de l'hippodrome de Compiègne!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



Commentaire de mémé

c'est quand même inquétant ? Un hectare de terrain et une construction, quand on voit le prix d'une maison et le pire quand même c'est le silence des conseillers généraux de gauche qui n'ont rien remarqué ? est-ce un silence pré-électoral !!!!!!!! bravo ce silence pourrait être évocateur ! ! ! ! !



Commentaire de L'achat....

Cela peut paraître dérisoir....95000€...mais ce n'est pas seulement une ruine et un terrain....que l'acquéreur vient d'acheter.....c'est un cahier des charges surtout....et quel cahier si Mossieur l'ABF y met son nez....le pôvre propriétaire risque de s'en mordre les doigts! ...Une bonne affaire??? cela reste à prouver!



Commentaire de jean pierre charolllais

Le maire de Cizay "tombe de l'armoire ". Bizarre, il n'y a pas de PLU dans cette commune et un droit de préemption, avec un délai de réflexion assez long (2 mois, je crois) ? Ceci dit je souhaite bon courage au maçon même s'il revend les pierres



Commentaire de moustic49

adjugé vendu ! une magouille de plus, une !



Commentaire de ben lahoussine 15/11/2013 20:27:22

petit citoyen amoureux d'histoire et un peu naïf aurait aimer vivre dans un lieu historique, de plus sur les terres des Plantagenêts...! MAIS entre temps de grossiers personnages avides de fric et de spéculation, ne pensant qu'à engranger biens sur biens passent devant tout le monde avec des magouilles familliales....! triste sort pour un monument historique.......! l'argent a toujours écrasé la foi et l'amour....! un groupe d'amoureux du patrimoine ne pourrait-il se constituer en association....? et récupérer des fonds pour sauver ce belle édifice...?



Commentaire de Vanda 19/01/2014 16:54:22

Soutien complet , à monsieur le maire de la commune de Cizay la Madeleine ! dans chaque vente, il y a droit de préemption pour la commune : comment se fait-il que mr Beaumont n'ait pas été mis au courant ! Il doit y avoir possibilité de recours pour casser la vente et que la commune se porte acquéreur et si besoin qu'elle fasse une souscription .Personnellement je suis un ancien habitant de Cizay et suis prêt à donner un petit quelque chose pour cela et j' en connais d'autres !
Bien entendu que cet achat présente des coûts , mais notre patrimoine doit rester dans le bien public que ce soit le département ou la commune . De plus je connais bien cet édifice qui est superbe . Donc soutien total à mes anciens amis de Cizay pour que l' Abbaye d'Asnières reste un bien cmmunal !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI