Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Eau et assainissement en Saumurois : 3,3% de hausse en 2013

En Conseil communautaire de ce jeudi 13 décembre, les élus de Saumur Agglo ont acté : les saumurois subiront une augmentation de 3,3% de leur facture d’eau en 2013. Raison invoquée : rattrapage des retards en matière d'investissements ! L’intercommunalité est à ce prix…

 

Les tarifs de l’eau augmenteront en 2013 pour les 32 communes de l’agglo saumuroise. La hausse sera de 3.3%, eau et assainissement confondus. Les effuents viticoles subiront eux aussi une augmentation, mais limiée à 1.8%, de même que les sous-prduits d'assainissement (vidanges et sables issus de l'entretien des réseaux, graisses issues des restaurants) qui passent de 1.81 à 1.86%. Seuls les terifs de l'assainissment non-collectif ne bougeront pas.

 

Financer les investissements

 

Il faut savoir que sur la facture du contribuale, une part est redevable au délégataire pour l'alimentaition en eau, une autre à la collectivité pour les investissements en terme d'équipement. Michel Apchin, Président de Saumur Agglo d’expliquer : « Une chose est indéniable : en terme d'investissement, nous avons pris du retard. Nous n'avons d'autre choix que de le ratrapper." Mais de modérer son propos : « Je n’en accuse pas les élus du mandat précédent.  Ils ont dû prioriser : la construction de la station d’épuration de Bellevue à Saumur, indispensable, a plombé le budget du dernier mandat. Dès lors, la mise aux normes des autres installations sur le reste du territoire ou la construction de nouveaux équipements n’avaient pu être faites. » Et de  rappeler : « L’Eau et l’Assainissement, c’est une compétence de l’agglo, mais c’est un budget autonome, à savoir qu’il est financé par les bénéficiaires du service et non par les fonds publics. Il ne peut être déficitaire, et ne être d’aucune façon abondé par le budget général de la collectivité. » Il n’en reste pas moins que c’est l’un des budgets les plus élevé des collectivités qui doivent en permanence soit mettre aux normes au gré de la législation, soit réhabiliter, parce que comme aime à le dire Michel Apchin, « l’eau c’est la vie ».

 

Des investissements lourds sur territoire
 

Après Bellevue à St Lambert des Levées, depuis 2008, ce sont pas moins de 11 nouvelles stations d’épurations qui ont vu le jour ou sont en état de finition et d'autres sont à venir : celles de Montreuil-Bellay, Allonnes, Epieds, Presle, St Just sur Dive, Turquant, Artannes, Antoigné, le Coudray et Courchamps. Ensuite Fontevraud et Brossay, puis le Vaudelnay. Enfin viendra celle de Saumur sud, en remplacment de celle obsolète du Petit Puy qui sera mise en service en 2015... A cela, il faut rajouter tous les travaux de raccordement, d’installation ou réhabilitation des réseaux, qui à eux seuls représentent les 2/3 du budget !  Bref, pas moins de 30 milions d'euros d'ici à 2020 ! « pour avoir non seulement une eau de qualité, mais aussi une bonne gestion des eaux pluviales et des eaux usées et prévoir l’avenir ! » Même si la collectivité est toujours au plus près des négociations avec les prestataires, l’eau est un élément vital rare et à sauvegarder : « Nous avons décrété à compter de 2013 qu’il n’y aurait plus de tarifs dégressifs : celui qui consomme peu paiera moins que celui qui consomme trop ! », explique Michel Apchin. Et Dominique Sibileau, vice-Président de l’Agglo de rajouter : « Le principe de la dégressivité, nous l’avions adopté en Décembre 2010, mais avions laissé une marge de manoeuvre.  Aujourd’hui c’est terminé ! » Et Michel Apchin, sous sa casquette de Maire de Saumur de citer en exemple le service des Espaces Verts de  sa ville en demandant à tout à chacun des démarches citoyennes : « En 2008, nous avions une facture annuelle de 30 000 €. Aujourd’hui, nous sommes passés à 10 000 €, juste en réduisant les arrosages, les tontes, en changeants les végétaux,… ».

 

Fin des contrats de fermage repoussée à 2020

 

Actuellement, l'Agglo de Saumur travaille en Délégation de service publique. 3 contrats sont en cours avec la SAUR qui n'arrivent pas tous à échéances en même temps. L'Agglo, après accord de la Direction des Finances Publiques, a décidé de négocier avec la SAUR pour que certains soient prolongés et ainsi que tous arrivent à une même échénace, celle de 2020. "Cela nous permettra dès 2017, de pouvoir entammer les négociations et de parvenir à une homogénéisation en 2020. Reste à savoir les élus d'alors feront le choix de rester en délégation de service publique ou de passer en régie", explique Dominique Sibileau. Michel Apchin de rajouter à cela : "Nous avons prolonger ces contrats avec la SAUR, mais pas sans contrepartie ! Après d'âpres négociations, nous avons obtenu qu'elle nous consente des allègements de charges. Ainsi, l'agglo obtiendra un abattement de 295 000 € par an de la part de la SAUR, soit au total 2.4 millions d'€ qui seront réinjectés dans les investisments."

 

Un vrai-faux débat ?

 

Si ni les investissements en cours ni ceux prévus ne semblent poser problème aux élus communautaires, il n’en reste pas moins que cette augmentation tarifaire exprimée comme inévitable du fait des investissements au regard de leur programmation posent problème pour certains : vouloir tout faire ou tout au moins programmer avant 2014 ne répondrait-il pas à des aspirations autres que seulement environnementales ? L'élu saumurois écologiste de Saumur Christophe Cardet, heureux d'apprendre de la bouche du vice-Président Sibilleau que la question du passage en régie pourra être envisageable, de se permettre : « les nouveaux élus de la prochaine mandature (N.D.L.R suite aux Municipales de 2014) sauront revoir une meilleure gestion des priorités et des contrats avec les délégataires (N.D.L.R : Régie directe, Délégation de Service Public…)» Et Michel Apchin de clore le débat : « Je m’en réjouis d’avance. »

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.

Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.


Article du 13 décembre 2012 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI