Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Halte à l’interdiction du brûlage des végétaux !

Depuis le 1er octobre 2012, par décision préfectorale, le brûlage de végétaux à l’air libre est interdit sous toutes ses formes et tout au long de l’année en Maine et Loire. Les élus de Saumur Agglo en appellent au Préfet pour revenir sur cet arrêté ou du moins en expliquer les raisons et leur faire savoir quelles dérogations sont possibles . En PDF ci-dessous le courrier du Président de l’Agglo.

Arrêté 2012 275 0001 en date du 1er octobre 2012 en PDF joint ci-dessous


 

En France, le brûlage des végétaux et déchets verts à l’air libre (issus de tontes de jardins privatifs, élaguages,…) étaient jusqu’alors autorisés mais règlementés : certains mois de l’année, en l’occurrence les moins chauds, mais d’aucune façon près de zones boisées Aux terme de la circulaire : " Le brûlage des déchets verts peut être à l'origine de troubles de voisinages générés par les odeurs et la fumée, nuit à l'environnement et à la santé et peut être la cause de la propagation d'incendie ". Cela dit, nombre de personnes passaient outre ces restrictions, usant et abusant de ce droit, sans vraiment avoir conscience des gênes provoquées et autres risques encourus. Depuis le 1er octobre 2012, la préfecture de Maine et Loire a décrété qu’ils seraient purement et simplement interdits, et ce tout au long de l’année et en tous lieux. Nombre de personnes s’en sont plaintes à leurs maires. Michel Apchin , Président de Saumur Agglo, fréquemment interpellé par les maires du territoire a décidé d’adresser un courrier au Préfet de Maine et Loire. Un courrier qu’il a proposé à la co-signature de 31 autres maires de l’Agglo au conseil communautaire du 13 décembre, arguant du fait que « cet arrêté est absurde ». Pas de problème pour récolter ces signatures de tous les maires présents dans la salle (1), certains ayant fait savoir qu'ils avaient déjà voté en leurs conseils municipaux respectifs leurs désaccords sur le sujet.

 

Explications ? Dérogations ?

 

Et d’expliquer son courrier : « Dès lors que l’on réside en milieu rural, devoir se rendre en déchèterie pour y apporter les végétaux, alors même qu’il n’y en pas sur la commune, demande de faire des kilomètres : bravo l’effet carbone !  En outre, il est à craindre que devant un tonnage forcément plus important de déchets verts à traiter, les responsables de ces établissements soient tentés de facturer cette prestation aux usagers alors qu’actuellement, elle bénéficie de la gratuité. Dès lors c’est la porte ouverte aux décharges sauvages : bravo les effets sur l’environnement ! »  Il demande explication au Préfet sur le pourquoi de cet arrêté et surtout quelles en sont les dérogations possibles. Et certains élus d'ironiser : " On pourra toujours aller brûler dans l'Indre et Loire !"

Le courrier co-signé par les maires partira ce vendredi 14 décembre en Préfecture de Maine et Loire. Il y a fort à penser qu’il ne sera pas le seul à arriver sur le bureau du Préfet !

 

Arrêté 2012 275 0001 en date du 1er octobre 2012 en PDF joint

Plus d'info sur le site de la Chambre d'agriculture de Maine et Loire :
http://www.agri49.fr/Brulage-des-dechets-vegetaux-fiche-info-conseils-numero-39.php

 

(1) Les Maires signataires des communes présents : Allonnes, Artannes sur Thouet, Brain sur Allonnes, Brézé, La Breille les Pins, Brossay, Chacé, Cizay la Madelaine, Courchamps, Distré, Epieds, Fontevraud, Montsoreau, Neuillé, Rou Marson, St Cyr en Bourg, St Macaire du Bois, Souzay-Champigny, Turquant, Varennes sur Loire, Varrains, Verrie, Vaudelnay, Villebernier, Vivy, Ville de Saumur (Saumur, Dampierre sur Loire, St Hilaire St Florent, St Lambert des Levées).

Les maires absents vont être invités à venir signer ce vendredi 14 décembre : Antoigné, St Just sur Dive, Le Coudray Macouard, Montreuil-Bellay, Parnay, Le Puy Notre Dame, Bagneux

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.

Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.


> Lire la suite de l'article en cliquant sur le PDF joint.

Article du 13 décembre 2012 I Catégorie : Vie de la cité

 


29 commentaires :

Commentaire de Jeanne

Les bras m'en tombent, Ils développement des arguments qu'ils ont refusé d'entendre quand ils ont modifié le ramassage des déchets ménagers. Ils n'ont quand même pas mal à l'os du foie ces élus !!!!


Commentaire de Superdeg

Et en Deux Sèvres on a le droit? Nos fameux Zélus n'ont plus qu'à organiser une collecte de déchets vert et en faire du terreau


Commentaire de Jeanne

Et bien moi, je vais leur dire à ces élus ce qu’il faut qu’ils fassent Tout simplement et comme tout le monde, ils vont respecter la loi. Ils vont stocker leur déchets verts , ils vont les faire broyer et donner les broyats au monde agricole qui en a tant besoin. C’est comme l’œuf de Christophe Colomb, il suffisait d’y penser


Commentaire de Fais ce que je te dis, mais ne fais pas ce que je fais !

Ma pauvre Jeanne ! A SAUMUR depuis que ce nouveau maire à été élu, c'est la dictature ! toute sa vie il s'est comporté comme tèl, mais à savoir qu'il faudrait que lui même respecte les lois !!! !nous en sommes loin!


Commentaire de ça dépend

si je possédais un terrain avec aucun danger et aucune gêne (voisins) autour pour faire brûler mes déchets et bien je le ferais, sinon et bien je pense qu'il faut faciliter le transport des déchets pour éviter les décharges sauvages qui deviendraient avec le temps vraiment du n'importe quoi pour l'environnement.


Commentaire de Le Métayer

J'ai toujours utilisé l'herbe tondue ainsi que les déchets ménagers pour faire du terreau.Le bois mort je le coupe et le rentre dans mon bûcher puis je le brule dans ma cheminée durant l'hiver.En revanche j'ai une haie de piracantas que je fais tailler deux fois par an.Compte tenu de ses piquants,il est très difficile voire impossible de les transporter et jusqu'à maintenant je les brulais durant les mois où le feu n'était pas interdit.Bravo à nos élus.Il y a des interdictions plus urgentes à établirJe ne vois vraiment pas l'intérêt d'une telle mesure.Mr le préfet ayez la sagesse de revenir sur une telle mesure.Un Florentais


Commentaire de loscar

D'accord avec vous Mr le métayer, pour les piracantas, il faudrat lui deversser les remorques dans la cour de la mairie. Et encore, il n'en a rien à faire, ce n'est pas lui, qui ira, se piquer les mains !!! A+


Commentaire de mdr

Lorsque je taillerai mes haies je passerai récuperer vos tailles de piracantas Mr Le Métayer et nous irons ensemble les vider dans la cour de la sous préfecture . A très bientôt Mr le Préfet


Commentaire de jan nez mar

Je fais quoi de la taille des arbres malade et des pieds de tomate qui sont toujour pleine de maladie. Je vais pas les verser da,s mon composteur. Dans les composteurs la maladie se propage.


Commentaire de une saumuroise

et pourquoi ça ne s'applique pas aux agriculteurs ? depuis 3 jours, il y en a un près de chez nous qui fait brûler sans que personne s'en inquiète !!!!


Commentaire de Barges

Tout est bon pour retirer des parts de liberté. Tout est bon pour ennuyer le bon peuple par des décisions iniques. Tout est bon pour créer des charges supplémentaires. Mais c'est vrai que ça cré des emplois dans les déchetteries...C'est sans doute ainsi qu'on va encourager à planter des haies et des arbustes. Un jour on nous interdira de tondre notre gazon.


Commentaire de une paysanne

fait pas si fait pas sa oh!!! marre a la fin mr le prefet de tout temps nous avons bruler les dechets en periode hivernale il faudrait mieux s'occuper des personnes qui brule les voitures et a toute epoque de l'annee


Commentaire de Jeanne

Dans les déchets verts, on trouve, entre autre, du cuivre, du plomb, de l'arsenic, du zinc ... j'en passe et des meilleures. Continuez à brûler Allez y, continuez !!! Monsieur Précaution vous refera bien tâter de son principe !!!


Commentaire de christian

des verts au pouvoir ,c'est comme un vers dans une pomme ,ça fini par tous faire pourrir.


Commentaire de Gouadon

Où puis-je lire le document officiel de la préfecture? SVP. J'aimerais être juge. Il est dommageable qu'il ne soit pas joint ou son lien en toute honnêteté. Merci.


Commentaire de Le métayer

Réponse à Gouadon; Il n'est pas difficile de se procurer le document officiel interdisant le feu auprès des mairies,à la préfecture ou sous préfecture.Pour ma part,l'interdiction est parue deux fois dans la presse,en l'occurence dans le courrier de l'ouest.


Commentaire de entrepreneur paysagiste

perso pour moi qui travail a mon compte dans le domaine des espaces verts,bruler est depuis le debut non pas un moyen de faire du profit mais bien "le seul" moyen rentable de gerer les tailles et autres dechets verts (hormis les tontes qui se compostent tres bien) le fait de bruler nos branches qui est aux yeux de la loi un acte CRIMINEL n'est pour moi qu'une action logique et volontaire ,et qui plus est une methode economique en carburant et en temps. je n'ai à ce jour pas les moyens d'investir dans un broyeur et ne parlons pas du surcout de location qui se traduirais par une augmentation du tarif de prestation de taille et elagage avec evacuation des dechets . etant actuellement à l'etude de l'achat d'un desherbeur vapeur non pas pour limiter mais supprimer l'usage d'herbicides chimiques alors que la loi ne m'y oblige pas je pense quand meme faire parti de cette categorie de gens qui jouent le jeu de l'ecologie responsable. mais trop s'est trop,le fait de tout interdire en bloc sans fondement et sans analyse me conforte de jour en jour dans l'idée de stopper mon activité car je ne pourrais plus en vivre. mon cas n'est certainement pas isolé mais ne suffira pas mettre du plomb dans la tete à ces soit disants ecolos de divans ou de bureau qui ne connaissent la nature que par leures petites promenades dominicales en famille et sont loin de conaitre la vérité sur la gestion de celle ci.


Commentaire de ISA

Le principe d'interdiction de brûler les déchets verts n'a pas, comme d'habitude, fait l'objet d'un débat. Il a été édicté sans tenir compte des contraintes. Les particuliers ayant des jardins ne pourront pas éviter d'avoir des végétaux difficiles à transporter (arbustes piquants) sans compter le fait que tout le monde n'a pas forcément les moyens d'avoir une remorque!!!! il reste donc à ces personnes la possibilité de mettre leurs déchets verts dans des sacs plastiques (où est le raisonnement écologique?). Quant aux agriculteurs qui ont joué le jeu de replanter des haies (ce à quoi ils sont d'ailleurs encouragés), comment les entretenir sans surcoûts? En effet, pour broyer les déchets verts, la location d'une broyeuse est extrêmement onéreuse et son achat également. Alors qui paiera? faudra t'il encore imaginer des subventions pour payer ces matériels? dons au final c'est encore le consommateur qui retrouvera ces surcoûts dans ses factures de produits alimentaires!!!! Il semble bien que nous marchions de plus en plus sur la tête car cette interdiction s'étend peu à peu aux feux de cheminée des particuliers. Certaines communes ont interdit les feux de cheminée sauf si vous disposez d'un foyer fermé!!! Ici encore on pousse les gens à dépenser de l'argent (c'est donc les plus pauvres qui seront encore pénalisés). Au fait y a t'il moins d'émissions dans un foyer ouvert ou fermé??? Est il préférable de dépendre encore un peu plus du fioul pour transporter nos déchets, et du nucléaire pour nous chauffer. Nous oublions aussi que des sources de pollution bien plus vastes ne sont jamais remises en cause comme par exemple les tonnes de déchets dûes aux emballages dans nos super marchés; mais là il y a des lobbies puissants!! Je pense que les personnes qui ne sont pas d'accord avec toutes ces règles édictées par des technocrates qui ont surement les moyens de payer des paysagistes pour faire leurs jardins devraient réagir et exiger des débats citoyens respectueux de nos contraintes et aussi de notre savoir vivre.


Commentaire de denis

la betise de nos dirigeants pourquoi ne pas interdire aux vegetaux de pousser???? c'est inadmissible cette vegetation qui nous envahie!! de quel droit.il vaux mieux tout laisser pourir pour ceux qui non pas les moyens de les evacuer et acheter des produits chimiques pour tous traiter et bien polluernotre sol et nos cours d'eau comme avec les enfouissement en tous genre ou il faut allumer des torches pour bruler les gaz nauseabont et toxiques qui sortes de puit speciaux suivez les camions apres les decheteries pour voir ou ils vont vous serez surpris de voir ce qu'il en est. PREFETet CIEavant de pondre des interdictions regardez bien ou vous mettez vos pieds ! peu etre que comme un coq bien français les pieds dans le fumier vous chantez qu'il faut que tous soit bien propre


Commentaire de Claude

Voilà un sujet interessant! J'habite en zone urbaine et j'ai la "chance" d'avoir un voisin qui brûle ses déchets végétaux le WE aux heures où l'on est généralement dehors en train dejeuner ou de diner et comme il ne s'occupe pas du sens du vent, on en prend plein les narines. C'est d'ailleurs le même voisin qui commence à tondre sa pelouse à 19h, toujours le WE et qui termine vers 21 h/21h30. Un autre voisin qui ne peux pas aller jusqu'aux containers brûle des dechets plastiques de temps à autres et ses fumées nauséabondes nous incommodent. Alors oui, je suis d'accord avec certaines restrictions et je souhaite que les autorités (municipales ou autres) les fassent respecter. Par contre je ne vois pas d'inconvénient majeur à ce que des dechets verts secs soient brulés en pleine campagne là ou cela n'occasionne aucune gêne, car effectivement, les dechetteries ne sont pas equipées pour recevoir gratuitement tous ces dechets supplémentaires. Et réalité, si les gens étaient responsables et respectueux des autres, il n'y aurait peut-être pas besoin de pondre des decrets pour expliquer à chacun ce qu'il a le droit ou non de faire, un peu de bon sesn suffirait. Mais comme on vit dans une société où l'indivudualisme domine et où le respect des autres est absent, il faut bien fixer des regles ....!


Commentaire de @Claude

Et que dites vous de la tondeuse volante qui nous casse les oreilles tous les weekends jusqu'à 22H00 pour largeur les parisiens au dessus de nos têtes ?


Commentaire de pegue

les personnes qui sont pour le brulage sont des polueurs ils ne pensent pas à l' environnement ils achetent un broyeur pour faire du compost à savoir q' il est interdit de bruler dans toute la france suite à un arrété ministériel à tous les préfet


Commentaire de ISA

l'interdiction de brûlage des déchets végétaux a été levée en Maine et Loire. Tout est question de respect de l'autre ce qui est vrai dans tous les domaines. Ne faites pas de généralités


11/08/2014 11:27:24 Commentaire de rua

bonjour....

dans l'ensemble très tristes vos justifications


12/08/2014 10:54:50 Commentaire de on s'en moque

c'est pas ca qui va m'arrêter de bruler les végétaux chez moi, rien à faire...


12/08/2014 13:15:13 Commentaire de adolf

tout ce qui brule ne polue pas non plus il ne faut pas exagerer


10/12/2014 11:00:07 Commentaire de pacheu

J'ai 12Km (x2) à faire pour aller à la décheterie. Compte tenu des dimensions de mon terrain (8000m²) borde d'une vingtaine de chênes
et d'arbres divers je devrais acheter un petit camion et faire le trajet à la decheterie plusieurs fois par semaine pour entretenir correctement mon terrain.
Arrêtons ce terrorisme sois disant ecologique !


20/09/2016 22:04:53 Commentaire de Maryvonne -Louise

Ou en sommes nous avec cette interdiction de brûler nos végétaux , branchages ? Il était interdit de brûler à certains moments de l'année , l'été bien sûr cela va de soi , mais ensuite à partir d'une date bien précise l'autorisation était validée ......Alors en 2016 , quels sont nos droits ? Sur la commune de Montreuil Bellay par exemple ? Merci de votre réponse .


21/09/2016 16:03:32 Commentaire de pyromane

@ Maryvonne Louise , c'est maintenant que l'on peut faire du feu , a Calais ils ont déjà commencé


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI