Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Réponse de l'opposant Jean Michel Marchand aux orientations budgétaires du maire Michel Apchin.

Voici le discours intégral de l'opposant et ancien maire, Jean-Michel Marchand au discours de Michel Apchin, Maire, en ouverture du débat d'orientations budgétaires 2013. Hausse du chomage de 25% depuis 2009, baisse de l'activité industrielle de 9%, record de chômage des Pays de Loire après les Sables d'Olonnes...  Jean-Michel Marchand attaque le maire aussi sur sa communication : "A Saumur cela bouge". "Cela bouge, sur le plan social, à la maison de retraite de la Sagesse, chez les commerçants pour le parking." Tiens... Il n'a pas parlé de la hausse des impôts de 2008... Lire la déclaration ouvrant au débat d'orientations budgétaires de Michel Apchin en cliquant ici.

 

"L’exercice est certes convenu, mais c’est un moment qui ne manque pas d’intérêt. Il permet de faire le point sur la situation telle que chacun l’appréhende et l’analyse avant d’aborder, lors du prochain Conseil Municipal, l’examen du budget 2013 de la Ville de Saumur que vous nous présenterez.

C’est vrai que la situation économique et sociale de notre pays, du moins pour un trop grand nombre de nos concitoyens, est loin d’être euphorique. Cependant, au niveau macroéconomique, la France continue à emprunter à des taux extrêmement bas, parfois négatifs et si la croissance ne revient pas aussi vite que souhaitée, l’inflation reste maîtrisée.

A Saumur comme ailleurs, la crise n’en finit pas de se faire sentir. Le chômage est l’un de plus élevés des villes de la même strate de la Région. Avec un taux de 10,5%, il ne cesse de croître (0,9% par an).
Le nombre de demandeurs d’emploi (catégorie A) a progressé de plus de 25% (25,8%) entre 2009 et 2012 sur Saumur et de 19% sur le territoire de l’Agglo.

Quant à la situation de l’emploi, on constate un double effet : la diminution du nombre d’établissements et de façon significative, d’entreprises industrielles (- 9%), et une régression du nombre d’emplois salariés du secteur privé.
Situation préoccupante, vous me l’accorderez, et pour laquelle nous devons, avec les autres collectivités partenaires (Région et Département) trouver des solutions pour faciliter l’installation et soutenir l’activité et donc l’emploi.
Aussi on peut s’étonner et regretter qu’on n’ait pas plus avancé sur le secteur Ecoparc Sud afin de proposer des réponses au développement des activités de service qui restent toujours sous-représentées en Saumurois.

 

Et puisque nous sommes sur Saumur-Nord et St Lambert des Levées, noter l’aboutissement du remembrement, outil de développement des activités agricoles, il faut maintenant faire aboutir la zone du végétal spécialisé avec nos voisins du Val d’Authion dans le cadre de la Communauté d’Agglomération.

Un autre point, qui participe au développement économique : le réseau routier, son aménagement et sa mise à 2 x 2 voies est bien sûr une condition nécessaire mais sûrement pas suffisante pour notre développement économique.

Si on a fini par se mettre d’accord entre élus saumurois et le Conseil Général 49, cela a pris beaucoup de temps pour finalement revenir à la proposition initiale : la réalisation du pont sur le Thouet. Et si pour 2013, l’enveloppe budgétaire n’est pas à la hauteur des engagements annoncés, c’est 5 M€ qui seront consacrés par la CG aux travaux sur la rocade de Saumur. Mais déjà, je vous invite à travailler ensemble sur la suite de ce plan routier pour y inscrire la liaison Saumur – Montreuil Bellay.

Mais revenons à la Ville de Saumur, pour constater avec vous et s’en satisfaire, de tout ce qu’a apporté le PRU (Projet de Rénovation Urbaine) en terme d’amélioration de l’habitat, de transformation de nos quartiers et de moyens financiers attribués à ces chantiers qui a eux seuls représentent près de 40% du budget d’investissement avec 3,2 M€ de subventions pour 4,8 M€ de dépenses cumulées, soit près de 80% d’aides publiques, hors chaufferie du Chemin Vert.
Aujourd’hui, force est de constater qu’il était judicieux et pertinent de lancer ce PRU dès 2004, malgré le scepticisme en vigueur sur les capacités financières de la Ville.

Rénover l’habitat, transformer la ville, cela ne fait pas automatiquement de la mixité urbaine et ne supprime pas les difficultés que rencontrent encore trop de nos concitoyens.

Aussi, Monsieur le Maire, lorsque vous vous interrogez sur le devenir de la Politique de la Ville, s’inquiéter est une chose, défendre Saumur et ses habitants, en particulier les plus défavorisés, en est une autre.

Vous avez avec « l’Analyse des besoins sociaux de la Ville de Saumur » les arguments pour préserver les moyens qui nous sont alloués au travers du CUCS (Contrat Unique de Cohésion Sociale) et du PRE (Programme de Réussite Educative).

 

Mais je reviens à votre texte et je note cette phrase choc : « Et pourtant à Saumur, ça bouge ».


Vous avez raison.

L’Eglise St Pierre a bougé comme bougeait le Château, les commerçants de la Place St Pierre aussi.
Les professionnels et leurs salariés, proches de la Place de l’Europe ont bougé lorsqu’ils ont constaté que vous les priviez de plus en plus de stationnement gratuit.

Les agents de la maison de retraite de La Sagesse bougent également tant ils s’interrogent sur le devenir de leur établissement !

Vous aussi, Monsieur le Maire, vous bougez. N’allez-vous pas enfin, porter plainte contre la banque des collectivités locales DEXIA : c’est l’information que nous avons eu lors de la dernière commission des finances. Est-ce le fait que vous ayez, vous aussi, souscrit un emprunt structuré en 2011 qui vous a décidé ? Il n’est jamais trop tard, mais admettez qu’on a perdu beaucoup de temps. La commune de Sassenage, la ville de St Etienne l’ont fait dès le début et ont gagné. Plus près de nous, le SIEML (Syndicat Intercommunal des Energies de Maine et Loire) a réussi a renégocié son emprunt.

Puisque je viens de faire allusion à la commission des finances, j’en viens à la tarification des services publics en faisant le constat suivant : Vous les augmentez, pas tous certes, entre 1,5% et 3% environ, alors que la croissance pour 2013 est annoncée à 0,8%, taux de croissance que votre sensibilité politique considère comme très excessive. Comment justifiez-vous une telle progression ?


Et puis une question : vous créez, à compter du 1er janvier prochain, 2 nouveaux tarifs pour les cartes mensuelles de stationnement.

Nous n’avons pas délibéré sur cette nouveauté. Est-ce une omission ?
Ensuite, il faudra expliquer comment se gère un tel dispositif et qui pourra en bénéficier ?
Ne créez-vous pas une inégalité de traitement dans l’accès au droit de stationnement ?
Les usagers attendent une autre réponse et chacun sait que stationnement et déplacement vont de pair.
Alors à quand la présentation en Conseil Municipal du Plan de Déplacement Urbain de la Ville de Saumur ?

J’en termine en revenant sur vos propos : « Tout change et rien n’a changé ».
Et pourtant le changement c’est maintenant, selon la formule qui a manifestement marqué les esprits et fait changé de majorité nationale.

Quant à nous, nous espérons que la majorité des Saumuroises et des Saumurois choisiront à nouveau le changement, bientôt."

 

Jean-Michel Marchand et le groupe d'opposition

 Retrouvez aussi notre chronique hebdomadaire Semaine du kiosque en cliquant sur ce titre : satisfecit pour Saumur, un an d'avance sur la campagne municipale

 

 Lire la déclaration ouvrant au débat d'orientation budgétaire de michel Apchin en cliquant ici.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.

Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.


Article du 15 décembre 2012 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de Tamburini

C'est vrai qu'il sait compter J2M ! Rappelez vous la dette. Il n'est pas dépourvu d'humour le prof (mais pas de math). Vous voulez replonger reviendez avec moi. C'est notre DSK à nous, l'économie c'est son truc.



Commentaire de FRED

Monsieur Marchand ne bouge pas. Il frétille. Il hésite à prendre sa carte au PS pour être assuré d'avoir l'investiture ? Il récite les boniments de Monsieur Ayrault pour avoir une bonne note. Pourquoi la crise mondiale, ou européenne, ou régionale, ou départementale ne sévirait pas à Saumur ? Pourquoi n'en subirions nous pas les conséquences ? Le petit village gaulois c'est Tulle.La bonne gestion est trop importante pour la laisser à des bonimenteurs.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI