Semaine du kiosque : sondage municipal, coups à St Louis, rififi dans les vins de Loire et Leclerc

Le clou de la semaine aura été l'épisode du mystérieux sondage des élections municipales de Saumur et son dénouement au Conseil Municipal. Nous nous sommes aussi questionnés sur le traitement de l'information sur l'agression au lycée Saint Louis. L'ambiance, aussi, n'est pas sereine au sein de l'interprofession des vins de Loire. Nous nous sommes aussi inquiétés de l'avenir du magasin culturel Leclerc du Centre Ville.

 

des pages se tournent ?

 

Qui se cachait derrière le sondage municipal... Un peu comme un feuilleton qui alimente les conversations de comptoirs avant que la réponse ne tombe au moment de l'ouverture du théâtral conseil municipal : "C'est moi et je me le suis payé avec mes propres deniers" explique le maire Michel Apchin !... Bah encore heureux que cela ne soit pas avec l'argent du contribuable ! C'est vrai qu'il est préférable de préciser. Les affaires de l'Elysée et des sondages de Nicolas Sarkhozy ne sont pas très vieilles...
Un sondage de ce type coûte environ 15 000 euros. Michel Apchin est libre de dépenser son argent là où il veut, même s'il s'agit d'émoluments liés à ses fonctions municipales, contrairement à ce que certains commentateurs du kiosque expriment. Aucune loi ne l'interdit. François Mitterrand allait bien consulter Madame Soleil et l'astrologue Elisabeth Tessier. Michel Apchin, lui, s'adresse à Louis Harris pour connaitre l'opinion des Saumurois. C'est peut-être moins cher qu'une campagne pour une veste en mars prochain... Après tout, il a bien le droit de vérifier avant de se présenter. A moins que ce sondage ne soit pas pour mesurer sa popularité mais pour connaître les attentes de son électorat. Pour mieux les servir ou les brosser dans le sens du poil ?...

 

"L'institution" Saint Louis


Cette semaine aussi, il y a eu l'information révélée par Luc Souriau dans le Courrier de l'Ouest suite à l'agression d'un jeune par un professeur en décembre dernier. Ma première réaction cynique a été de me dire : tiens ça change, d'habitude, c'est dans l'autre sens... (Ne soyez pas choqué, je suis certain que beaucoup d'entre vous ont pensé la même chose). J'ai bien évidemment tout de suite retrouvré mes esprits et mon politiquement correct et ai eu de la compassion pour le jeune adolescent. J'ai alors repris mon journal et me suis alors demandé pourquoi le nom Saint Louis n'était ni dans le titre, ni dans l'appel à la une. J'ai failli passer à côté de l'info ! Au lieu de "un collégien agressé par son prof" Cela aurait été vendeur comme accroche "Saint Louis : un prof frappe un élève de 13 ans". Alors pourquoi ? La question s'est forcément posée à la rédaction du Courrier. Etait-ce une question de respect pour l'établissement ? Celui ci n'a-t-il aucune part de responsabilité dans l'encadrement de ses professeurs ? Ceux-ci ne dépendent-ils que de l'académie de Nantes et du Rectorat ? Peut-être.

 

Cela barde chez les vins de Loire


Depuis près de 30 ans, tous les ans, début février, les pros des vins de Loire se donnent rendez-vous au Parc Expo d'Angers... Une habitude, une routine... Les visiteurs s'usent et les exposants aussi. Il y a bien les salons bio, la Dive à Brézé, ou encore Renaissance au Grenier Saint Jean qui créent l'événement parallèle, façon haute couture et "fashion week". Le Parc Expo d'Angers, l'organisateur du salon lui a perdu de 50 à 80 exposants en 2013 et même si certains étaient contents de leurs contacts commerciaux, d'autres faisaient grise mine et ne devraient pas se réinvestir l'année prochaine. D'autant que le président d'Interloire, Jean Martin Dutour, n'a pas montré l'exemple. Pour la première année, son domaine "Baudry Dutour" n'exposait pas. Il n'était pas absent pour autant... Des hélicoptères sont venus à plusieurs reprises chercher des clients au salon, pour les emmener au Château de la Grille où il tenait réception... Des vignerons nantais ont lancé une pétition durant le salon qu'ils ont adressé au bureau exécutif d'Interloire. Ah la nature humaine...

 

Le Leclerc culturel du centre ville en danger ?


Cette semaine, nous avons appris que des salariés du Leclerc Culturel du centre ville avaient reçu des convocations à des entretiens préalables de licenciements. La raison évoquée serait la fermeture du magasin du centre ville. Pour en savoir plus et vérifier, nous avons appelé le magasin de la rue d'Orléans où on nous a orienté vers la galerie Saumur le Centre. Après nous être présentés, la directrice nous a pris au téléphone et nous avons exposé notre demande. La réponse a été simple : "Nous ne communiquons pas avec la presse"... Dont acte...

 

Michel Choupauvert

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.

Vous pouvez également nous envoyer votre article en cliquant ici. Il fera soit l'objet d'un courrier du lecteur soit d'un article d'information. Il sera soumis à la relecture et accord de la rédaction avant parution.

Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques


Article du 09 février 2013 I Catégorie : Vie de la cité

 


12 commentaires :


Commentaire de Superdeg

Très interessant surtout le dernier article 3.3.7. Sondages Tous documents relatifs au sondage doivent être fournis à l’appui des pièces justificatives du compte de campagne. 3.3.7.1. Sondages de notoriété Effectués pour évaluer les chances de succès d’un candidat, les sondages de notoriété commandités par un parti ou un candidat ne constituent pas une dépense électorale. 3.3.7.2. Sondages utilisés pour la campagne Seuls les sondages ayant servi à définir et à orienter les thèmes de la campagne d’un candidat constituent des dépenses électorales et doivent être imputés au compte de campag



Commentaire de Leclerc Vendu !

Cela signe la mort du centre ville



Commentaire de anne roumanoff

Au secours SONDAGE Planquez-vous .....ah !ah! démasqué l'édile saumurois ! Mais on ne nous dit pas tout ......Ya du riffifi sur les bords de Loire ! Et dans le passé , faisons revivre l'histoire .



Commentaire de mémé LA SONDEE

bien SUPERDEG, bien informé, comme le montant de ce sondage inutile de nous le dire, il est possible de le savoir, mais à Saumur c'est assez surprenant il faut croire que le terrain de la majorité est un peu vaseux pour en arriver là ! il n'était même pas utile " d'avouer ! " tout dans les questions nous dirigeait vers l'actuel majorité, et pour moi quel plaisir d'y répondre !!!!!!!



Commentaire de Echange

Je croyais qu'une des conditions pour l'installation de la gallerie Leclerc était le maintien du leclerc culturel en centre ville ? Quelqu'on se rappelle si ce deal entre ville et promoteur était bien réel ?



Commentaire de LE BASTION DE SAUMUR

Saumur : la ville des surprises et des mensonges ......



Commentaire de À échange

En effet....la contrepartie de la vente des terrains de la ville nécessaire à l agrandissement du Leclerc était que celui ci s implique et investisse dans le centre de saumur. Les belles œuvres de Mr Marchand......les commerçants s en souviennent et s en souviendront.



Commentaire de Jeanne

Sur le dernier point et à l'attention de la rédaction: Pouvez vous lancer une pétition ? Si ça doit manifester, j'y serais



Commentaire de sylvie

il serait temps que LES vins de Saumur reprennent en main leur communication, surtout lorsque l'on voit ce propose INTERLOIRE pour les fines bulles de Saumur ( qui ont fait la réputation de la Ville bien avant le Champigny), un pont éclairé visible par d'éventuels promeneurs ( en Décembre!!!) et une bouteille géante (visible où ???) tout ceci pour faire connaître le Saumur brut à la jeunesse saumuroise. quelle pertinence et quelle efficacité !!!!



Commentaire de jeanpierre charollais

sondage municipal : vieille tactique, je demande aux sondés leurs attentes pour le prochain mandat, je rédige mes engagements en fonction des réponses ; ça frise la démagogie. Ajoutez à cela un quarteron de vieilles (ça fait plus sérieux) langues de vipères qui chuchotent à l'oreille des électeurs, sur le marché des samedis matin le mois précédant le vote, ça peut faire basculer 58 hésitants.



Commentaire de CON tribuable

Non Mr Apchin ,c'est pas vos propres deniers , mais l'argent des contribuables , car vous etes grassement rémunérer mensuellement !!!!



Commentaire de DANS LE SILENCE TU TE MURERAS

Alors à St Louis, c'est silence radio : pas de pub, pas de pancarte ? houhou où êtes-vous ?



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI