Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Football amateur (CFA) : conflit juridique entre Saumur et Avoine pour le transfert d'Alex Rosay.

Mardi après midi en visio-conférence, l'Olympique de Saumur, l'US Electrique Avoine Beaumont et le vice-président de la Ligue de Football Amateur Michel Tronson ont débattu du cas d'Alexandre Rosay et tenté de trouver une solution sur le départ du joueur de l'Olympique Alex Rosay. Les réglements des ligues et de la FFF ne sont pas sur la même longueur d'onde. Cas d'école du Championnat de France Amateur. Vous avez dit CFA, Championnat de France Amateur ?

Michel Tronson vice-président de la LFA.


Pour Alain Bourdin le président de l’Olympique de Saumur la conduite à tenir est simple : « Nous respectons les règlements de ligue de l’Atlantique de football qui dit clairement qu’un joueur qui démissionne en cours de saison ne peut signer une licence, dans un autre club, s’il ne possède pas la lettre de sortie du club qu’il vient de quitter. Sans ce sésame il ne peut s’engager ailleurs. » La ligue du Centre dont dépend Avoine n'est pas d'accord. Elle se réfère à une jurisprudence de la ligue du Sud et a entériné la signature de Rosay à Avoine et fait valoir son approche juridique. Selon la règle Atlantique, un joueur démissionnaire en cours de saison ne peut s’engager sans lettre de sortie. Ce n'est pas le cas en ligue du Centre. D’où le débat. La Fédération française de Football qui chaperonne l’ensemble des ligues devra trancher en cas de non-conciliation entre les parties.

Il est tout de même bizarre qu’une fédération aussi puissante que la FFA et la FFF n’ait pas un règlement unique pour l’ensemble de ses ligues.

 
L’appui de Michel Tronson, vice président de la LFA.


Alain Bourdin explique sa position : « Lors des débats, j’ai fait valoir les règlements de notre ligue Atlantique pour argumenter notre position. Michel Tronson qui vient d’être élu vice-président de la LFA était auparavant président de la ligue Atlantique, donc, très au fait de la marche à suivre en cas de démission d’un joueur en cour de saison. Il m’a assuré de son soutien tout en reconnaissant que l’imbroglio des règlements en vigueur à la LFA. L’une de ses premières préoccupations sera d’uniformiser les règles afin que tout le monde parle le même langage. » Pour Alain Bourdin, si certains règlements devaient perdurer, ce serait la porte ouverte à toutes les aberrations : « Si demain cinq ou six de nos joueurs décidaient de démissionner dans les mêmes conditions qu’Alex et d’aller illico signer dans un club de la ligue du centre, nous ne pourrions rien faire et nous n’aurions plus que nos yeux pour pleurer. »


La fédération en dernier recours.


Michel Tronson qui vient de quitter la ligue de l’Atlantique pour briguer un poste à la LFA avait en face de lui un autre postulant en la personne du vice-président de la ligue du Centre. Alors ? débats idéologiques ? esprit de contradiction ? Chacun appréciera. Alain Bourdin :  " La commission d’appel de la ligue du Centre rendra son jugement et sa décision en fin de semaine. Si elle émet un avis qui nous soit défavorable, nous nous pourvoirons en appel auprès de la LFA en demandant l’application pure et simple des règlements. Je trouve que cette affaire n’a que trop duré ».

 

Le président de l'Olympique dans l'expectative.


Alain Bourdin magnanime : « Je n’ai pas d’à priori contre Alex Rosay ni contre le club d’Avoine, c’est contre un règlement trop ambigu que je me bats. Si Alex ne pouvait évoluer à Avoine je suis prêt à le reprendre à Saumur aux conditions qu’il  avait avant de partir. J’espère seulement qu’il n’a pas oublié ce que le club a fait pour lui en dehors du foot. J’ai peut être commis l’erreur de laisser partir deux autres joueurs sans que le club ne s’oppose à leurs départs. J’ai retenu la leçon. »

 

Comme on a l’habitude de dire, mieux vaut tard que jamais.

 

Alain Legembre

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.

Vous pouvez également nous envoyer votre article en cliquant ici. Il fera soit l'objet d'un courrier du lecteur soit d'un article d'information. Il sera soumis à la relecture et accord de la rédaction avant parution.

Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.


Article du 19 février 2013 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :


Commentaire de GEGE

Si les joueurs respectaient leurs engagements et avaient un peu l amour et le respect du maillot cette situation n existerait pas !...certains sont devenus des mercenaires pour 1500 ou 2000 E par mois ...pathetique !!!



Commentaire de Cosmo

Il a enterré son coiffeur?



Commentaire de jan nez mar

Oui GEGE, des petits fouteux qui on aucun respect meme pas leurs signatures et qui sont pourris par l'argent. Les mutations devrait etre interdite pendant la saison. Que de petit joueur.



Commentaire de ils se footent de nous!!!!

football amateur : 1500 à 2000 euros par mois ... ben moi j'aimerais bien être amateur à mon travail ,car ce n'est pas mon salaire ...... par contre , quand on voit les résultats , là on comprend bien que ce sont bien des amateurs ....



Commentaire de michel goyault

sa devient du n'importe quoi si ont laise faire en milieux de saison tout le monde part on fais quoi cent pour cent avec le president


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI