Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Mobilisation collective sur le dossier Pichard Balme et la création d’emplois

Le maître médailleur à Saumur depuis le XIXè siècle, l’entreprise Pichard Balme qui fait aujourd’hui partie du groupe parisien Arthus Bertrand, est menacé de ne pouvoir profiter d’un développement en saumurois. Les élus locaux portent collectivement le dossier afin qu’il n’en soit rien. Une trentaine de nouveaux emplois sont dans la balance.


En 1999, le groupe parisien Arthus Bertrand, qui fabrique notamment les insignes de la Légion d'honneur mais aussi les distinctions officielles de plusieurs gouvernements et celles de multiples fédérations sportives, reprenait les deux entreprises Pichard et Balme alors en très grande difficulté financière. Une des craintes des Saumurois était d'ailleurs que le repreneur des deux sociétés n'achète les machines et le savoir-faire pour mieux les délocaliser ensuite. Nicolas Arthus Bertrand avait promis au tribunal qu'il n'en serait rien : « Nous avons besoin de cette usine à Saumur, notre site parisien étant saturé et impossible à agrandir. » Le PDG déclarait à l’époque, « le carnet de commandes de Balme et Pichart plus régional, et davantage lié à la médaille religieuse est complémentaire de celui d'Arthus Bertrand ». L’entreprise est donc restée en Saumurois.

Montée en puissance du groupe et nécessité de nouveau site de production

Aujourd’hui le groupe Arthus Bertrand a l’opportunité de se hisser au rang des leaders français en développant ses propres produits et également son activité de sous-traitance pour les grands maisons de luxe (Vuitton, Cartier, Chanel, Hermès,…), via une offre de service globale "made in France", assez unique, permettant la personnalisation et la réalisation de petites séries.
Cette montée en puissance de l’activité de sous-traitance est déjà effective et génère des tensions au niveau des sites de production du Saumurois situés à Saumur et Allonnes.
La construction d’une nouvelle usine de production semble aujourd’hui incontournable. Elle s’accompagnerait de la création d’une trentaine d’emplois sur 3 ans. Le choix peut se porter sur le Saumurois ou sur Palaiseau. Sa localisation reste en suspens, mais le site de la zone de la Ronde est toujours en lice.
Parallèlement le groupe a fait savoir qu’il n’avait pas la capacité à porter l’investissement immobilier nécessaire et souhaite bien caler le portage de l’opération en bénéficiant de loyers minorés les 3 premières années puis majorées les années suivantes.

Forte mobilisation collective pour le Saumurois

La Région s’est engagée à participer à hauteur de 200 000 € de subvention pour concrétiser le projet lié à la création de 30 emplois.
Le principe d’un rabais de 50%sur le prix du terrain d’Anjou Actiparc d’Allonnes est acquis.
Saumur Agglo ou la Ville de Saumur a indiqué la possibilité de rachat du site actuel de Pichard Balme en centre ville de Saumur pour un montant de 350 000 à 400 000 € afin de financer le coût du transfert vers le nouveau site industriel.
La SEMADE (SEM Anjou Développement Economique ) a proposé d’assurer le portage du projet immobilier.
Enfin, une aide privée au titre du Fonds de Revitalisation Territorial France Champignon pour un montant de 60 000 € pourrait intervenir.
Christophe Clergeau, 1er vice présidente de la région déclarait lors de sa dernière venue en Saumurois en février dernier (1) : « Nous avons réussi collectivement à faire une proposition que nous estimons très compétitive au groupe Arthus Bertrand. A ce jour rien n’est joué et il faut savoir être prudent. Mais je peux vous indiquer que nous travaillons d’arrache-pied pour obtenir une décision favorable pour le Saumurois. » Et Sophie Saramito, vice-Présidente du Conseil régional de rajouter : « Je pense que chacun autour de cette table et sur le territoire (1) pourra témoigner de son engagement personnel à faire aboutir le dossier et sa disponibilité pour avancer. »

La décision du groupe Arthus Bertrand est attendue dans le courant de ce mois de mars. A suivre

(1) Rencontre des élus régionaux avec les élus saumurois aux Laboratoires Brothier le 13 février dernier. Etaient présents : Michel Apchin, Président de Saumur Agglo, Paul Loupias, vice-Président de Saumur Agglo en chrage du Développmemnt économique, Régine Catin, Maire de Fontevraud et vice-Présidente de Saumur Agglo, Christophe Clergeau, 1er vice-Président de la Région, Sophie Saramito, vice-présidente de la Région (Saumur), Christelle Cardet, conseillère régionale (Saumur), Jackie Goulet, Conseiller Général de Saumur Sud

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.
Vous pouvez également nous envoyer votre article en cliquant ici. Il fera soit l'objet d'un courrier du lecteur soit d'un article d'information. Il sera soumis à la relecture et accord de la rédaction avant parution.
Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.


Article du 01 mars 2013 I Catégorie : Vie de la cité

 


6 commentaires :


Commentaire de EnBasçaDort

Espérons que l'effort financier envers Arthus Bertrand porte ses fruits. Action commune intelligente et créatrice d' emplois. Pichard Balme doit vivre. On reste attentif à la réponse ce mois-ci !



Commentaire de Superdeg

N'est-ce pas aussi la suppression de 30 emplois en région parisienne...Y-a-t-il vraiment création d'emploi mais au niveau national?



Commentaire de dominique

Excellente réflexion Superberg



Commentaire de stopit

Non de d...soyons positifs ! Pour une fois qu'ils s'entendent ! Merci à madame région de faire ne sorte qu'ils pensent global ! Et merci à Mesdames et messieurs les élus d'enfin parler un même langage ! Lol au développement régional et contant d'avoir choisi les bons élus !



Commentaire de Superdeg

Mais qui vous dit que cette société n'a pas licencié plus de 30 personnes en région parisienne et est maintenant récompensée par nos fameux Zélus, l'article ne le dit pas et j'aimerai le savoir! Merci à la rédaction de nous communiquer l'effectif moyen 2010, 2011 et celui de 2012 de cette société, comme ça on se fera une idée!



Commentaire de pag

en attendant il y a des gens embauchés en CDI tous les ans chez Pichard (depuis au moin 2 ans)! Et je pense pas que se soit le cas dans beaucoup d'entreprise !! Alors comme le dit stopit "soyons positifs "


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI