Suppression des barrages du Thouet : décision jeudi 28 mars...

Neufs barrages, situés sur les 32 kms du Thouet en Saumurois, devraient être détruits, arasés ou aménagés. Iniitialement prévu le Jeudi 14 mars, le vote des élus de Saumur Agglo a été décalé au 28 mars. L'affluent venu des Deux-Sèvres qui se jette dans la Loire à Saint-Hilaire Saint-Florent a fait l'objet d'études destinées à mettre son aménagement en conformité avec une directive européenne.

 

La Directive Cadre Européenne sur l’Eau (DCE) établit des objectifs à l'échéance 2015, pour préserver et / ou restaurer l’état des cours d'eau. La communauté d'agglomération Saumur Loire Développement (Saumur Agglo), gestionnaire du Thouet en Maine-et-Loire, et le syndicat mixte de la Vallée du Thouet (SMVT) se sont associés dans le projet du Contrat Territorial Milieux Aquatiques (CTMA), lancé depuis 2011. Après un an de concertation et d'amendement au projet, si le projet est voté le 28 mars, des deux côtés de la frontière départementale, les travaux débuteraient à l'automne.


 

Redonner une morphologie naturelle à la rivière.

 

Macro polluants, pesticides, et présence des barrages sur le Thouet sont pointés du doigt par la directive européenne Pour assurer « un bon état écologique » du Thouet, le CTMA prévoit un arasement partiel, voire total dans certains cas, des barrages du Thouet. L'objectif est d'améliorer la circulation des espèces biologiques ainsi que des sédiments.


 

Des exemples réussis

 

Jean Pierre Antoine, l'élu en charge du dossier à Saumur Agglo prend exemple sur la Moine dans le choletais : « elle avait 7 barrages en 7 kilomètres. Des travaux sur le cours de la rivière et on constate que les espèces se sont multipliées, elle n'a pas été à sec et que la rivière s'est embellie ».


 

Les amoureux du Thouet pas tous d'accord.

 

Le débat a fait rage entre techniciens, pêcheurs et amateurs. Pour le collectif des usagers du Thouet qui porte un regard critique sur le projet, l'arrêt des retenues va assécher la rivière qui a une faible pente et favoriser l'arrivée de plantes invasives comme la jussie. De plus la modification du cours va faire disparaître certaines espèces. Des arguments que les techniciens qui ont mené la concertation rejettent arguant qu'au contraire le retour à un cours naturel favorisera la biodiversité.


Contre-projet qui rentrerait dans la directive européenne.


Le collectif des usagers du Thouet propose un contre-projet qui maintiendrait les retenues d'eau en remplaçant les clapets, qui ne permettent pas aux sédiments de circuler, par des vannes à crémaillères. Pas suffisant pour redonner vie à la rivière pour les techniciens.


 

Des réserves d'eau pour le pompage.

 

Les pompages pour les cultures sont nombreux durant les périodes sèches par les producteurs de maïs notamment qui puisent allègrement dans la rivière. Jean Pierre Antoine se veut là aussi rassurant : « Cela fait partie d'un autre dossier, je rencontre régulièrement les protagonistes notamment la Chambre d'Agriculture. Il est prévue des aides à l'adaptation, notamment le rallongement de certaines crépines et la création de réserves d'eau en dehors du cours de la rivière où les agriculteurs pourront pomper ».

 

Vers un autre usage du Thouet.


Jean Pierre Antoine encore rassurant : « Attention, tout ne va pas être rasé, le flux va continuer d'être contrôlé. Cela va permettre notamment de baisser la température de l'eau et d'éviter la propagation de certaines bactéries. Il va falloir commencer à repenser la vie du Thouet, en canoé par exemple... »


Suppressions :

Le vieux Moulin (Puy Notre Dame) -hauteur abaissement de l'ouvrage : 3,17 m
Rimodan (Mollay) - hauteur abaissement de l'ouvrage : 2,79 m


Arasements :
Le Moulin de Couché (Puy Notre Dame) - hauteur abaissement de l'ouvrage : 1,55 m
La Motte d'Artannes - hauteur abaissement de l'ouvrage : 1,50 m
Saumoussay (Saint Cyr en Bourg) - hauteur abaissement de l'ouvrage : 0,78 m
Saint Hilaire Saint Florent - hauteur abaissement de l'ouvrage : 1,1 m


Echancrure :
Nobis (Montreuil Bellay) - hauteur abaissement de l'ouvrage : 0,48 m


Retrait du batardeau
Bron : hauteur abaissement de l'ouvrage : 2,45 m


Maitien
Moulin de la Salle (Montreuil Bellay) – hauteur abaissement de l'ouvrage : 0

 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.

Vous pouvez également nous envoyer votre article en cliquant ici. Il fera soit l'objet d'un courrier du lecteur soit d'un article d'information. Il sera soumis à la relecture et accord de la rédaction avant parution.

Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.


Article du 09 mars 2013 I Catégorie : Vie de la cité

 


25 commentaires :


Commentaire de mémé

je ne pourrais jamais attendre de retrouver le thouet que j'ai connu et où je me suis baignée quand j'avais 20 ans, l'eau était limpide je voyais le fond et le sable pour les générations futures j'aimerais que cela revienne



Commentaire de Berge ... du Thouet .

Comme pour le remembrement et la suppress ion de haies et de milliers d'arbres les "techniciens" sont juges et partie. Ils ont donc raison....jusqu'à preuve du contraire. On creusera plus profond pour trouver de l'eau. On versera des subventions pour créer des réserves d'eau. Ca donne du travail aux grandes entreprises de travaux publics; çà va toujours bien faire couler des rivières d'argent. Où est la source ? Est-elle inépuisable ?



Commentaire de surcouf

Voilà que l'Europe vient s'occuper de notre Thouet par un de ces experts qui se plantent régulièrement sur tout ce qu'ils veulent modifier. J'ai connu cette rivière dans laquelle j'ai appris à nager , à pécher des brochets , des perches, des anguilles , des écrevisses au pont Fouchard et aussi des blackbass que nos experts doivent complètement ignorer.... Que vient faire l'Europe dans notre Thouet ?



Commentaire de Contribuable

Continuons à gaspiller l'argent que nous n'avons pas ,dans dix ans nous ferons exactement le contraire comme avec les routes que nous avons élargie au détriment des trottoirs pour pouvoir maintenant élargir les trottoirs au détriment des routes !! Continuer Messieurs ce n'est que de l'argent public encore bravo !!!!!!!!!!!!



Commentaire de Pour le maintien des barrages sur le Thouet

Les rapports préconisant la destruction ou l'abaissement des barrages comportent de stupéfiants oublis... Ils ignorent l'hydrologie du Thouet. Sous ses apparences paisibles, cette rivière est capable de crues élevées et soudaines. Les inondations qui ont le plus dévasté Saumur sont venues du Thouet et non de la Loire. Les barrages actuels permettent de retarder un peu la crue et de l'écrêter en maintenant des petits lacs en amont de la ville. Cette sécurité est d'autant plus nécessaire que les levées sont en mauvais état. Une grande surface riveraine vient de le constater... Ensuite, on ose à



Commentaire de BARANGER 49260

Que reste -t-il de notre "bons-sens" fusse-t-il paysan, et alors ? Pour avoir participé aux débats houleux mais justifiés entre les porteurs du projet .. présenté ... et défendu.. comme une obligation Union Européenne et les commentaires avisés des riverains, professionnels (ex minotiers), pécheurs ... on veut détruire les ouvrages ; quid du coût et des conditions économiques actuelles sauf pour les entreprises impliquées, et si cela ne fonctionne pas (rappel justifié des remembrements destructeurs ) ? ... où irons nous chercher les fonds pour rétablir ces ouvrages en place qui ont mis que



Commentaire de Jean M Portebrise

Je me suis baigné l'été dernier dans le Thouet, il passe en bas de chez moi, on en sort tout vert !!! l'eau stagne à la limite du croupissement !! Avec cela des peupliers froids et noirs !! la nature réel de ce paysage est tout autre. Il est libre vivant varié et blanc. Alors vive l’Europe qui peu faire changer les chose contre tous ces barrages dans nos têtes.



Commentaire de Robert Ross

Contraire aux mensonges de l'ONEMA, et des elus mal-informés, la Directive Européenne n'a JAMAIS parlé d'érasement des barrages mais du bon état des rivières par l'élimination des polluents (que les barrages actuelles font par auto-épuration). aident à faire



Commentaire de jan nez mar

Pour avoir des subvention de l'europe on fait n'importe quoi. Pour rendre le Thouet plus propre il faut réaliser des barrages avec des évacuations au fond pour évacuer les sédiments c'est tout simple. Nos anciens l'avaient bien compris, leurs savoir faire a été détruit. L'Europe vas bientot faire revenir La Loire dans son naturel qui est la vallée,Vivy, Beaufort, ou elle passait avant le levée. La Vienne passer a Saumur, Gennes Le Thouet se jetter dans La Vienne vers Chenehutte et la on retrouverais La Loire sauvage.



Commentaire de l'observateur

quand je lis vos différents commentaires, je me rends compte que certains ont compris, que d'autre cherchent des réponses pour comprendre et que par contre certains n'ont toujours rien compris l'élimination des polluants par les barrages celle là, elle est extra surtout quand on voit l'effet d'accumulation engendrée par ces meme barrages les barrages actuels permettent de retarder la crue en voilà une autre qu'elle est bonne; petite expérimentation prenez une bassine pleine versez de l'eau dedans et stupéfaction ça déborde c'est ce qui se passe actuellement par contre si la rivière est un



Commentaire de Bernard Henry

Comment utilisait-on le Thouet ? demande Baranger. Les archives municipales nous renseignent sur la circulation traditionnelle sur le Thouet en 1842 : ( je ne suis pas sûr que l'enquête d'utilité publique soit allée jusque là) 25 septembre :1 bateau de 4ème classe chargé de 248 boisseaux de froment, 29 septembre :2 bateaux de 4ème classe avec 8 fournitures d'orge 30 septembre : 2 bateaux de 1ère classe pour 5 fournitures de froment et 1 fourniture d'orge 1er octobre : 20 hectolitres de pommes, 8 fournitures d'orge 15 octobre : 256 barriques de vin 18 octobre : 5 fournitures et 89 bo



Commentaire de BARANGER 49260

Dans mon long commentaire, le point que je souhaite de nouveau évoquer c'est l'objectif couteux de détruire des ouvrages d'une part : donc avons-nous - au delà des idées et affirmations techniques - les fonds et financements pour mener à terme le projet d'aménagement du Thouet tel que présenté par l'agglo assisté de techniciens (dont nous ne remettons pas en cause les compétences) sur le site de Montreuil l'été dernier. Quel est le timing précis de réalisation ? Il serait inconcevable de commencer par casser, puis attendre les déblocages de fonds. Ceci dans l'hypothèse (?/!) que les projets



Commentaire de BARANGER 49260

Au delà des nécessité écologiques, probablement justifiées, quel devrait être l'usage du Thouet demain une fois "libéré" ? circulation fluviale (bah oui ! on voit grand) ? réserve pour irrigation (pour qui ? quels projets agro-industriels ? ) faune et flore sur ces terres humides (la prée, les paturages ... mais pour quels troupeaux ????) incidences sur l'ensemble du bassin versant (au Coudray des Ulmes à Saumoussay par ex) c'est à dire les petits cours d'eau Douet, Gravelles par ex ... qui aujourd'hui ont un niveau bas.. éclairez-nous sans nous innonder ...



Commentaire de mémé

Lorsque l'on voit derrière nous, ces construction, ces digues, ces ponts, ces monuments, n'avez vous point honte de décider de détruire ce qui a été conçu par nos anciens qui n'avaient besoin que de leur réflexion et leur intelligence pour concevoir toutes ces oeuvres d'art, Galilée a-t il eu besoin de nos télescopes ultra performants pour dire que la terre était ronde ?, contentez vous d'entretenir et respecter ce que le passé nous laisse en héritage dont ni vous ni moi ne sommes propriétaires.



Commentaire de glouglou

M. henry. Certes autrefois nos anciens utilisaient le Thouet, la Loire et les affluents pour la navigation mais aujourd'hui il y a les transports routiers .votre commerce a l'air d'être la navigation mais sachez que les clients de centre parcs feront de la barque sur l'étang et les canots prévus au sein de la structure et pierre et vacances ne vous ont pas attendu, le business ils connaissent et les clients qui payent un séjour et une attraction ce n'est pas pour aller ramer sur le canal. le Thouet a certes besoin d'aménagement mais pas d'une révolution Contentez-vous de la Loire et n Ayer pas



Commentaire de jojo 12/11/2013 01:23:02

Quelqu'un sait-il ou en est ce dossier ????



Commentaire de BARANGER_M_49260 20/11/2013 15:57:56

Voir courrier ouest du 19 novembre, début "soft" du programme sans démolition, vréation a priori d une commission multiparties en place... à surveiller !!



Commentaire de Robert Ross 23/11/2013 16:03:36

cité par l'Observatoire de la continuité écologique le 19/11/13 un thèse de doctorat de A Marzin à Paris Institut Technologie de 11/1/13 concernant l'évaluation écologique des eaux courant éxamenait 1654 sites de data national et en particulier 39 études des effets de erasement des barrages. suite



Commentaire de Robert Ross 23/11/2013 16:34:56

suite OCE Ses conclusions sont les suivants: (1) Bien que le retour au libre écoulement naturel soit immédiatement acquis après suppression, les composants hydromorphologiques, de qualité aquatique peuvent prendre des mois à des décennies pour se restaurer. (2)les impacts de court terme relativement négatifs lié à la suppression des seuils sont principalement causés par une augmentation des sédiments en suspension à l'avant de l'ancien obstacle (3) cependant des bénéfices à long terme sont observé comme l'augmentation de la diversité des écoulements set de la connectivité (4) le renouveau



Commentaire de jojo 23/11/2013 17:31:31

Donc concrètement il n'y aura pas de suppression de barrage dans l'immédiat ?



Commentaire de michel BARANGER 49260 23/11/2013 17:39:00

> Jojo, c'est ce que j'ai cru comprendre, avec période moratoire et concertation.



Commentaire de ruru 29/07/2014 22:51:33

Bonsoir je pense que vous avez tous remarquer dans quel état le Thouet est.... et oui il y a plus beaucoup d'eau a certain endroit on traversse a pieds, pour les pecheurs comme moi cest déplorable tous les poissons vont dans les trous ainsi que les silures qui mangent tous. L'été nais pas fini le Thouet va continuer a baissé. Ou va t'ont????



Commentaire de bizarre oui 30/07/2014 07:33:51

bravo les ecolos qui savent mieu que tous.derriere un ordi ils decident pour nous sans aucune realité du terrain



Commentaire de boutin hery 12/09/2016 11:47:59

Premiére option:Rétablir les écluses et rétablir une navigation fluviale jusqu'a Thouars. Deuiéme option;Supression de tous les ouvvrages nous aurons une riviére au cours rapide ,pouquoi pas une riviére à truttes?



Commentaire de paul 12/09/2016 15:55:06

Oui afin que nous puissions etre ravitaller en petrole avec de gros tanker.Pour l'instant a sec et les trous d'eau ou le poisson est piegé va faire le bonheur des predateurs et des braconnier.Une regulation inteligente mais pas de connerie de ce style .Laissons les barrages et comme sur certaine rivieres affluente au thouet lever du 15 avril au 15 octobre et ensuite en periode hivernale baisse progressive jusqu'en bas pour la periode des grosse pluies et innondation.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI