Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Salon du CIDES : une réussite mais la politique s'invite dans le salon des entreprises

Pour cette 2ème édition du salon du CIDES, le Club Indépendant des Entrepreneurs du Saumurois, l’économie locale était bien au rendez-vous le 28 mars dernier. Et, cette année, en plus, la politique...

 

Légende photo (de gauche à droire) : Jean-Yves Lallart, Sous-Préfet de Saumur, Sophie Saramito, Vice-Présidente du Conseil Régional, Christophe Béchu, Président du Conseil Général, Michel Apchin, Maire de de Saumur, Isabelle Montanier, Présidente du CIDES et Nathalie Maindrou, responsable de la commission salon du CIDES.

 

 Avec 70 entreprises exposantes au parc événementiel du Breil, la Présidente Isabelle Montanier se montrait satisfaite : « Pour cette 2ème édition, je suis heureuse de compter autant d’entreprises. On est bien au cœur de notre philosophie : proposer un événement qui fédère le tissu économique local et faire en sorte que les entreprises se connaissent les unes les autres et s’apportent mutuellement des solutions et des compétences sans être obligées d’aller chercher ailleurs. » Le Saumurois a du talent et veut le faire savoir... Tant et si bien que le Président du Conseil Général de Maine et Loire et sénateur UMP Christophe Béchu avait tout spécialement fait le déplacement pour « honorer ce nouveau lieu, honorer cette initiative et saluer les hommes et les femmes qui entreprennent. »
 

La réussite attire les politiques
 

L'auditoire était présent et le Président Béchu n'a pas manqué la séance inaugurale pour distiller ses idées : « Pour la première fois depuis 1984, le pouvoir d’achat a baissé en 2012 et on est à quelques jours de battre un record historique en matière de chômage. Devant la gravité d’une telle situation, il y a 2 options : celle de désigner des adversaires, à savoir les entreprises, les riches, ceux qui seraient pas enclin à aider notre pays à s’engager sur la voie du redressement. Dans cette logique, on prend des mesures comme par exemple mettre fin à la défiscalisation des heures supplémentaires et pointer du doigt ceux qui prennent des risques. Au final, une démotivation ou pire des gens qui quittent le pays. » Quant à la deuxième option qu’il a qualifié de « seule attitude possible en cette période de crise économique mais aussi environnementale et climatique», elle « consiste à fédérer les énergies et à rassembler toutes les énergies. Il y a une équipe de France à monter, pas comme celle que l’on a vu sur nos écrans mardi soir. Une équipe regroupant des talents et des entrepreneurs, tous celles et ceux qui se retroussent les manches pour travailler et entreprendre." Et de conclure : « C’est tout le sens de ma venue : encourager les entrepreneurs. On a besoin d’avoir un regard positif sur tous ceux qui prennent des risques. Et ce salon a un mérite : celui ne pas avoir été créé par des élus. Ce ne sont pas les élus qui créent de l’emploi. Je suis donc venu pour vous remercier et vous féliciter. » Le ton était donné...

 

Couac protocolaire

 
A la grande surprise du sous préfet Jean-Yves Lallart et de la vice présidente de la Région Sophie Saramito, la parole ne leur a pas été donnée. Seuls, le Maire de Saumur, le Président de la CCI de Maine et Loire et le Président du Conseil Général, se sont exprimés. Une maladresse ? Un oubli ? ... Pour Isabelle Montanier, « ce n’était pas prévu. »  Et Sophie Saramito de se révolter : « Le temps de parole a été censuré, seuls les représentants UMP ont eu droit à la parole ! C’est inadmissible, surtout pour des gens qui se disent indépendants. Par ailleurs, sur le fond, le discours du Président Béchu n’a été qu’un réquisitoire contre le gouvernement ! C’est un abus de pouvoir et de position de sa part. Sur la forme, les organisateurs auraient-ils oublié, qu’aujourd’hui et encore plus demain, quelle est l’étendue du champ des compétences des régions en matière d’économie… » Le sous-préfet quant à lui, discours en main, regrettait de n’avoir pu « saluer le travail des organisateurs et de vanter la qualité des entreprises et savoir-faire du Saumurois que ce salon permettait de valoriser. »

 

Le sujet prend un tour encore plus politique...

 

Le sujet s'en serait peut-être arrêté là, si, le premier adjoint de la ville, Fabrice Dufour, ne s'en était pas mêlé, par un communiqué, redonnant un tour encore plus politique : « la polémique lancée par Sophie Saramito est totalement déplacée et malvenue au regard des attentes des Saumurois et du contexte économique et social de notre pays. Mme Saramito semble reprocher aux organisateurs de ne pas lui avoir donner la parole, cela se traduit pas une conception du développement économique dépassée et dogmatique où les entreprises seraient au service des élus et non l'inverse. Dans son intervention, le président du Conseil Général a rappelé une règle simple : en temps de crise on doit accompagner et favoriser les efforts des entrepreneurs au service de la création d'emplois. Décidément, Mme Saramito ne semble en phase, ni avec son parti, ni avec le monde économique. Les chefs d'entreprise méritent autre chose que ces vaines polémiques.

 

On imagine que les membres du CIDES, le Club Indépendant des Entrepreneurs du Saumurois, se seraient bien passés de ces épisodes.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.

Vous pouvez également nous envoyer votre article en cliquant ici. Il fera soit l'objet d'un courrier du lecteur soit d'un article d'information. Il sera soumis à la relecture et accord de la rédaction avant parution.

Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.


Article du 29 mars 2013 I Catégorie : Vie de la cité

 


14 commentaires :


Commentaire de En effet...

Pour avoir assisté à cette "ouverture inaugurale" du salon du CIDES, j'observe que Madame Saramito est bien "conforme" à la politique du Président Hollande.....Une imposition toujours plus forte...sur les entreprises et leurs dirigeants...et la revendication d'une "aide des collectivités"....alors qu'en réalité ce n'est qu'une redistribution des richesses "confisquées"....Facile de redistribuer ce que l'on a pas gagné....en faisant croire que c'est un choix politique....le socialisme???c'est la politique contre l'enrichissement des uns pour l'appauvrissement de tous!



Commentaire de Vous avez voté pour !

Le socialisme est, et a toujours été, qu'une idéologie; Ce n'est pas un savoir faire. Et c'est là le plus grave, car tout le monde veut bien être socialiste (qui est un miroir aux alouettes), mais la méthode pour y parvenir n'a jamais été la qualité de ses "braves prétendants politiques sociaux". Pour le prouver, cherchez sur notre planète un pays socialiste qui a fait référence ? 2° preuve = croyez vous que Flamby donne envie de le suivre ?



Commentaire de @Vous avez voté pour !

vous avez voté pour en effet en 2002 pour un président qui immédiatement s'est très fortement augmenté , qui a mis en place un magnifique bouclier fiscal , et qui a fait passer la dette de la france en 5 ans de 1200 milliards à 1800 milliards soit 50 % DE PLUS !!!!



Commentaire de Le rêve de Martine

Merci @ de me rapeller l'histoire de la mutation du monde. Donc, comme Flamby n'avait pas immaginé qu'elle pourrait se poursuivre au delà de ce qu'il pouvait prévoir (désolé, mais c'est comme ça que le présente notre bricoleur en chef), on va croire que sa "boîte à outil" va maintenant nous sortir d'affaire. Bonne chance aux moutons.



Commentaire de Paul

Ah ce Dufour ! Un vrai politique comme on les aime... Richelieu n'est pas loin... Le plus drôle serait qu'il motive Isabelle Montanier d'être sur sa liste aux municipales ! La belle indépendance du CIDES



Commentaire de kraken@Vous avez voté pour

le socialisme est une idéologie, quel scoope!!! Pour info le libéralisme et le populisme aussi........... Prêchez pour votre parroisse de droite ou de gauche mais sachez qu'aucune des deux ne vous sauvera. Sinon pour en revenir au sujet, donnez la parole a tout les participants est juste de la correction et du savoir vivre, ce que la droite actuelle a oubliée depuis longtemps.



Commentaire de Yokogo @ Paul

Non la belle ne pas rejoindre la bête... Pas folle, elle connait le résultat du sondage du maire.



Commentaire de gédéon

Je reprends la phrase de (Ch BECHU) "ce ne sont pas les élus qui créent de l’emploi. Je suis donc venu pour vous remercier et vous féliciter"... Le mieux aurait été qu'il s'en tint là. Comme tous les autres élus d'ailleurs. La politique nationale, la répartition et l'affectation des réchesses produites, la rationalisation des choix budgétaires...On pourrait en discuter. Mais encore faudrait-il procéder par ordre et méthode. Puis se poser UNE seule question. Que voulons-nous faire du Saumurois....En laissant de côté les écharpes tricolores (quelles qu'elles soient) et les ambitions personnelles (quelles qu'elles soient) ...Des personnes "normales" sont prêtes pour celà.



Commentaire de Pfff

Le cidesaurait dû donner la parole à personne... ou à tout le monde ! Pour l'économie locale, il ne faut pas tomber dans les travers de Dufour ou Saramito. Laissons les s'étriper, ils n'intéressent personne !



Commentaire de Ambassadeurs

Il est malin ce Dufour, après la présidente Isabelle Montannier, c'est le vice président Zach Rouault qui est ambassadeur de la ville. A moins que je ne comprenne pas, les ambassadeurs sont les soutiens à la candidature de droite aux prochaines municipales ? Le comité de soutien est en place à 11 mois des élections. Et la présidence a choisi son camp... Il est loin le temps où Ahmed Smaïl refusait l'intervention des politiques au Cides. Vous allez recevoir ma démission, comme cela vous saurez qui je suis...



Commentaire de Amélie

Yes, la guerre des miss à Saumur ! vla la gueule ds miss...Entre la tailla manequin version eve Isabelle Montanier et Sophie Saramito, version sixties, pour moi, y a pas photo ! Je vote pour celle qui fait le moins sourire "dents blanches"...



Commentaire de Méfiez vous, vous l'aurez voulu !

Apchin est probablement maladroit mais semble honnête et connait ses dossiers, quant à Dufour qui est en embuscade ...



Commentaire de Méfiez-vous , vous vous trompez !

De la poudre aux yeux........du bling bling ......TOUT SAUF DE L'EMPLOI .....UNE HONTE !!!!!! L' honnêteté n'est pas au bout du couloir POUFFFFFF



Commentaire de DOMMAGE

Dommage car le salon est attendu et est une réussite...même si l'on peut être dubitatif à partir de 19h30 où le côté festif l'emporte sur le côté professionnel. Dommage, car on pouvait attendre que le protocole soit respectée par la présidente qui devrait pourtant s'y connaitre en matière d'organisation. Dommage car si l'on tient au "i" de l'indépendance, il faut se garder de toute polémique et empêcher les politiques - dont c'est métier- de s'étriper ; les règles du protocole sont simples. Et dommage en fin car Béchu a fait son show sarkozien et le Salon méritait mieux que de tels propos. Il eut été, j'en suis convaincu, plus simple de donner la parole au sous-préfet et à la Conseillère Régionale. Admettre ses erreurs, c'est gagner en crédibilité et avancer.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI