Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgeuil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Du 4 mai au 15 septembre, la ville de Chinon présente drolatique.

Drolatique serait aux arts visuels ce que le burlesque est au cinéma ou l’humour au dessin et à la bande dessinée. De l’Antiquité au Moyen Âge, l’atypique, l’anachronisme, le fantastique, la fiction ont porté les artistes et offert des œuvres
descriptives de la vie quotidienne, des pouvoirs profanes ou sacrés, des mœurs de leur époque. 

 

En 1565 Les Songes drolatiques de Pantagruel, recueil de cent vingt figures gravées, transposait la société à travers des portraits de personnages existants ou fictifs, affublés d’accessoires ou d’excroissances. L’art contemporain n’échappe pas à cette longue tradition. Du dissident chinois, aux contestataires occidentaux, voire au conformiste belge, les artistes de tous les pays utilisent cette arme redoutable de la dérision, du décalage et de l’absurde pour interroger leur environnement politique, social ou consumériste.
L’exposition, proposée au Musée d’art et d’histoire et à la Galerie contemporaine de l’Hôtel de Ville, offre un large panorama d’artistes et d’œuvres qui illustrent ce propos Drolatique, qui n’est pas un genre. Au mieux, nombre d’artistes influencés par Jérôme Bosch, James Ensor, les arts primitifs, Dada, les surréalistes ou le mouvement Fluxus ... s’accordent-ils quelques incursions pour faire acte de vigilance ou de relativisme.
Le nu bronzé au Nutella de Véronique Boudier, la monitrice de ski d’Alain Séchas ou les autoportraits personnalisés de Florent Lamouroux, interrogent les stéréotypes. Les souvenirs du 20siècle du belge Guillaume Bijl, la nature morte de
Saverio Lucariello ou le collage d’Ernest T ridiculisent le marché de l’art. Plus familières ou intimes sont les références des œuvres de Joachim Mogarra, Maike Freess ou Philippe Ramette et son fauteuil à coup de foudre. Enfin l’absurde des outils de Philippe Poupet, du plus long ballon du monde de Laurent Perbos ou de la coupe monumentale de Lilian Bourgeat nous incitent à la sieste plutôt qu’à l’effort physique !
Exposition réalisée avec le concours des Frac Limousin et Pays de la Loire et du Fonds Départemental d’Art Contemporain de l’EssonneGalerie contemporaine de l’hôtel de ville musée d’art et d’histoire
Vernissage samedi 4 mai - Galerie contemporaine à 18h00 et musée à 19h00. Visites commentées avec Dominique Marchès, commissaire de l’exposition,les dimanches 16 juin, 21 juillet et 25 août à 18h.

 

Galerie contemporaine de l’Hôtel de Ville : avec Julien Berthier, Véronique Boudier, Delphine Coindet, Miguel Egaña, Maike Freess, Mark Hosking, Joachim Mogarra, Laurent Perbos, Moussa Sarr, Alain Séchas, Ernest T, Boyd Webb.
Tous les jours de 15h à 18h sauf lundi et mardi - Entrée libre
Place du Général de Gaulle 37500 Chinon – 02 47 93 04 92 / mediation.culture@ville-chinon.com

Musée d’art et d’histoire : avec Glen Baxter, Guillaume Bijl, Lilian Bourgeat, Jacques Halbert, Florent Lamouroux, Hervé Le Nost, Saverio Lucariello, Mick Peter, Philippe Poupet, Philippe Ramette, Erwan Venn.Maike Freess, Insomnia 3, 2004, Collection FDAC de Chamarande, Conseil Général de l’Essonne. Tous les jours de 14h30 à 18h30 sauf le mardi. Tarif : 3€ / gratuit – 12 ans et étudiants. 44 rue Haute Saint-Maurice 37 500 Chinon – 02 47 93 18 12 / musee@ville-chinon.com



Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.

Vous pouvez également nous envoyer votre article en cliquant ici. Il fera soit l'objet d'un courrier du lecteur soit d'un article d'information. Il sera soumis à la relecture et accord de la rédaction avant parution.

Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.


Article du 18 avril 2013 I Catégorie : Culture

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI