Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Les ateliers de réparation avec le collectionneur saumurois Yves Cornet.

Cette semaine, pour les petites histoires qui font la grande, le collectionneur saumurois Yves Cornet aux 2 500 cartes postales sur Saumur, nous parle des ateliers de réparation de voitures, attelages et vélos

 

Voici un complément amusant des trois dernières présentations concernant les transports (Cycles, attelages et voitures). Il s’agit de factures, puisque, en parallèle des cartes postales, je collectionne aussi les factures.
Je les ai classées par ordre alphabétique.


La première, des établissements ARDRE « vélociste » à Saint-Hilaire, Saint-Florent concerne le changement d’un vélo homme en vélo femme. Il date de la seconde guerre mondiale. Je ne sais pas si aujourd’hui on pratique encore ce genre de transformation ! (pour les vélos j’entends !)
La seconde concerne la quincaillerie Brossier Mouraux, place Bilange. Je pense qu’il s’agit de carrosserie de matériels agricoles.
L’entête de la facture suivante,  de Mr Bruneau, au 12, rue d’Orléans et au 9, rue Daillé concerne la vente, l’échange et la réparation de cycles et motos. Il semblerait qu’à l’époque la marque Singer donnait aussi dans les motos… ? Le terme de « motorette » est amusant.


Nous sommes maintenant rue Beaurepaire aux ateliers H. Combe qui fabriquaient des portails, des serres…. et des bicyclettes ! (facture 4).


Une publicité du garage Constant, rue Dacier et une facture pour un dénommé Monsieur Normand, coiffeur rue du pont Fouchard à Bagneux (Documents 5 et 6). Ici on « dévoile » les deux roues. Le garage Constant était le représentant Peugeot à Saumur et louait également des véhicules (article précédent sur les garagistes).


Les trois documents suivants sont aussi une publicité et deux factures, mais cette fois, du garage Cornu, représentant de plusieurs marques dont Renault, sur le quai Carnot, à côté de l’hôtel Budan . Sur la seconde facture il est précisé que le garage répare les cycles et qu’il vend  aussi de l’essence ! (documents 7, 8 et 9).


Deux documents du Garage Guillemet-Blanvilain. Sur le premier le garage est l’agence Citroën au 21 de la route de Rouen, sur le second, l’agence Ford aux 5 et 7 de la même rue. (Documents 10 et 11).


Nous avons déjà vu cette carte de la maison Laurencin, ancienne maison Béatrix, concernant les voitures à cheval. (12)


Reçu pour la réparation d’un cabriolet en 1834 (Atelier Lancemont). (Doc. 13).


Aux 58 et 56, Rue d’Orléans, maison Rémont. Il s’agit là d’un Buvard. (14).


C’est à y perdre son latin … : la facture du garage Renault est maintenant adressée à un Mr. Rémont et le garage est sur le quai Carnot du N° 7 au N°14 …. ! Le garage est maintenant au nom de : A. Joly. (Facture 15).

Le garage Simon était des deux côtés de la rue d’Orléans (N°56, 58 et N° 75, 77). Le dernier document est un bon de transport, (de roulage exactement) d’un panier de liqueur de la maison Combier pour un cafetier (Mr. Mercier) à Fontenay le Comte et daté d’aout 1853.

Relire l'article sur l'histoire des photographes saumurois ici, sur le décès du pilote Legagneux ici et sur sa collection ici, Les marchés de Saumur ici , sur le procès de conscription de Napoléon ici, sur la statut e Aristide Dupetit Thouars ici, Les lavandières ici, L'école de transmission optique ici et les commerces de la ville sur ce lien. Le  vélocipède ici, les voitures anciennes ici et les crues ici.

 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.

Vous pouvez également nous envoyer votre article en cliquant ici. Il fera soit l'objet d'un courrier du lecteur soit d'un article d'information. Il sera soumis à la relecture et accord de la rédaction avant parution.

Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.


Article du 19 juin 2013 I Catégorie : Vie de la cité


Galerie photo : Ateliers de réparation

7_30.jpg
8_31.jpg
9_32.jpg

 


9 commentaires :


Commentaire de un curieux

Toujours intéressantes vos interventions Mr Cornet. Comme vous devez bien connaître votre ville et les environs, peut-être aurez vous des infos sur une hypothétique ferme, à Bagneux, où Jeanne d'Arc aurait passé qq nuits? Ladite info (?) émane d'un bouquin de l'auteresse angevine Mathilde Alanic. Pourriez-vous me répondre par l'intermédiaire de Saumur Kiosque? Merci.



Commentaire de cornet Yves

bonsoir "un curieux" non je n'ai pas d'information ou de connaissance sur cette nuit de Jeanne d'Arc... mais cela m'intéresse et j'aimerais que le curieux que vous êtes m'en apprenne plus à ce sujet car je vois que vos recherches sont assez avancées....De mon côté je vais chercher... mais je ne suis pas un historien... loin s'en faut... mais un amateur passionné...à bientôt donc.... cordialement Yves



Commentaire de le curieux

Bonjour Mr Cornet, Merci de m'avoir répondu. L'info, si c'en est une, vient de ce petit roman pour enfants sages de Mathilde Alanic: "Les vacances de Guignolette". (Gautier & Languereau 1925) Dans cette oeuvre facilement oubliable, L'auteur (native d'Angers) mentionne plusieurs lieux existant réellement dans Saumur et ses alentours, aussi ai-je pensé que la mention de cette croyance pouvait être basée sur une tradition locale. Je n'e connais rien d'autre à ce sujet. Si vous trouviez des détails sur le sujet, merci de bien vouloir m'en faire part.



Commentaire de le curieux inattentif

Je crains d'avoir commis une erreur de situation... l'endroit ou Jeanne d'Arc aurait passé la nuit serait plutôt d'une ferme sise à Saint Hilaire (certainement Saint Hilaire-Saint Florent aujourd'hui). Désolé mais le texte est un peu confus.



Commentaire de cornet Yves

je commence à chercher... et comme d'habitude la référence en premier lieu est Saumur Jadis... et le contact avec les archives de la ville....! puis tapez Jeanne d'arc à Saumur dans Googell vous y trouverez des liens fort intéressants comme les conférences faites au sein des association de Saumur... je vous laisse découvrir... mais continue aussi à chercher... merci pour vos infos Yves



Commentaire de le curieux dubitatif

Merci de m'avoir rappelé l'existence du site Saumur Jadis. Je n'y ai rien trouvé sur Jeanne d'Arc à Saint Hilaire. Par contre il semble avéré qu'elle passa à Saint Florent et demeura sans doute à l'abbaye. (cf Saumur jadis) Dans quell état était les restes de l'abbaye à l'époque Où M. Alanic écrivit son roman? N'étaient'ils plus effectivement qu'une pauvre ferme, comme pas mal de batiments devenus Biens Nationaux durant la Révolution et revendus par l'Etat. De toutes façons, il a circulé tant de calembredaines sur cette sainte et sur ses passages, arrêts (Maison de la Reine de Sicile) et descente de cheval (Chinon) qu'il s'agit sans doute d'une légende à laquelle la pieuse Mathilde Alanic a pu donner foi. L'affaire est de trop peu d'importance pour que vous perdiez davantage de votre temps là dessus. Grand merci d'avoir bien voulu vous pencher sur cette petite histoire. C'est Mathilde qui va se réjouir de l'intérêt que son oeuvre suscite à nouveau..!



Commentaire de Meschine

Suis à la recherche d'un plan, une carte sur le carrefour de La Ronde avant le rond point actuel...Si vous aviez une carte postale j'aimerais bien la voir et la scanner si possible ? Merci



Commentaire de Le curieux désolé

Je regrette mais n'ai pas de document relatif au carrefour de La Ronde. Cependant, si j'en trouvais un, je vous en ferais part illico.



Commentaire de Cornet

bonjour Meschine, je ne n'ai qu'une carte postale de l'hotel de la ronde. si vous m'indiquez votre mail, je vous la sacannerai volontier. mon mail est Yves78@sfr.fr cordialement, Yves Cornet


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI