Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



InterLoire : un nouveau Président et une nouvelle stratégie de communication.

Lors de son assemblée générale qui se tenait mardi 25 juin à Terra Botanica à Angers, les membres de l’interprofession ligérienne ont élu Gérard Vinet, vigneron sur l’appellation muscadet à la présidence d’InterLoire en alternance au collège négoce sortant, représenté par Jean-Martin Dutour qui a exposé son bilan.


Gérard Vinet, le nouveau président d’InterLoire.

 

Ce fut aussi l’occasion de présenter l’esprit de la nouvelle campagne de communication des vins du Val de Loire qui sortira en septembre 2013 et d’acter un nouveau logo-signature. Ce travail de création est l’aboutissement d’un long travail de terrain afin de définir un axe stratégique fort pour les appellations avec la Loire en trait d’union. Enfin, les chiffres ont parlé avec un point sur une sortie de chais qui accuse, sur cette dernière campagne, le coup de la petite récolte 2012. La vision des marchés est plus enjouée. Les vins du Val de Loire sont en bonne position en grande distribution. Ils occupent une présence toujours soutenue en restauration. À l’export, les marchés progressent. L’interprofession a organisé, également à Terra Botanica et à l’issue de son assemblée générale, les premières rencontres d’InterLoire pour présenter ces dossiers à une plus large assemblée.

 

InterLoire est votre outil

 

Gérard Vinet, le nouveau président d’InterLoire a dévoilé sa politique. Placée sous le signe de la concertation et de l’écoute, elle s’articulera autour de quatre axes principaux.

 

InterLoire : un outil au service des appellations et des opérateurs.

 

" Cela semble évident à dire, mais il faut que cela continue de se concrétiser au quotidien dans nos actions interprofessionnelles. InterLoire doit avoir ce pouvoir d’initier les chantiers qu’individuellement, nous ne pouvons concrétiser. Portés collectivement, cela prend tout son sens à la fois en termes d’engagements financiers, mais aussi en termes d’engagements humains. InterLoire est un outil idéal pour construire et consolider des fondations collectives autour de la promotion, de l’export, de l’expérimentation, de l’économie, de la défense de la place du vin dans la société… Et sur des fondations fortes, chaque vigneron, chaque négociant, chaque metteur en marché, peut se construire individuellement ".

 

Un lieu où chacun peut s’exprimer.

 

" Dans les prochains mois, un travail de fond va être mené en interne avec les collaborateurs pour à la fois, répondre aux attentes des opérateurs et mieux communiquer sur les actions d’InterLoire. Dans cette perspective, il est important qu’en lien avec vos fédérations et vos syndicats, vous vous manifestiez pour exprimer vos besoins.
La Loire des hommes. InterLoire doit savoir garder un esprit de famille. Ne doutons pas que le conseil exécutif, qui va se réunir dans les prochains jours, fera du rassemblement de toutes les appellations de la Loire un objectif majeur ".

 

Un outil de structuration et de pilotage de la filière.

 

" Nos métiers évoluent rapidement, la commercialisation de nos vins plus vite encore. C’est à nous de nous adapter pour répondre à ces évolutions. Notre mode de gouvernance, nos statuts doivent aussi évoluer pour être le reflet des réalités des opérateurs de notre région. Cela sera aussi un des chantiers des prochains mois. Il concerne d’abord InterLoire, mais pas seulement. Nous avons des véritables enjeux au niveau du bassin dans la structuration et le pilotage de notre filière. Dans la même logique, InterLoire est et veut rester l’interlocuteur privilégié des acteurs économiques, politiques et touristiques ".

 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.

Vous pouvez également nous envoyer votre article en cliquant ici. Il fera soit l'objet d'un courrier du lecteur soit d'un article d'information. Il sera soumis à la relecture et accord de la rédaction avant parution.

Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.

 


Article du 26 juin 2013 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI