Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Le Mans – Fontevraud : une histoire commune…

Mais qu’est-ce qui relie la ville du Mans à l’Abbaye Royale de Fontevraud ? Outre le fait qu’elles soient toutes deux situées en région Pays de la Loire, ce sont les Plantagenêts. Ainsi  les deux viennent de s’associer pour éditer un ouvrage unique en son genre et passionnant contant « L’empire des Plantagenêts ».

X. Kawa-Topor (à gauche), F. Miot et le gisant d'Aliénor

 

Si les origines de la dynastie remontent à Guillaume le Conquérant, duc de Normandie devenu Roi d’Angleterre en 1066, la fondation de « l’Empire des Plantagenêts» est clairement attribuée à Henri II, couronné avec Aliénor d’Aquitaine, son épouse à Westminster en 1154. Fils de Geoffroy, né au Mans en 1113 et de Mathilde, la petite fille de Guillaume, Henri voit le jour au Mans en 1133. Il sera enterré à Fontevraud avec sa femme et ses fils dont Richard Cœur de Lion.
 

Un ouvrage à lire tel un roman


Ainsi, berceau et nécropole de l’illustre dynastie et tumultueuse famille royale anglaise, respectivement la ville du Mans et l’Abbaye Royale de Fontevraud viennent de concrétiser leur volonté de faire cause commune sur le thème des Plantagenêts, en participant à la réalisation d’un livre illustré. Un ouvrage pour la première fois grand public à lire tel un roman lu à picorer, rédigé par des historiens français et anglais dans un style très délié et accessible, avec une iconographie aussi riche qu’éclectique, allant de l’enluminure à la BD en passant par la photo, qui retrace toute l’histoire complexe et mouvementée des rois anglais qui ont dominé l’Ouest de la France pendant plusieurs décennies au Moyen Age. Quelques-unes des personnalités les plus fortes de l’époque médiévale y sont évoqués, d’Alinéor à Richard Cœur de Lion mais aussi les côtés sombres de la légendaire famille : le meurtre de Thomas Becket ou encore les révoltes conduites par Robin des Bois. « A la différence d’autres ouvrages sur le sujet, il est moins spécialisé, il n’est pas consacré à tel ou tel membre de la dynastie et c’est une multitude de regards autour d’une seule question, celle d’un empire éphémère mais qui est un vrai moment de civilisation », relate Xavier Kawa-Topor, directeur du Centre Culturel de l’Ouest. Et Franck Miot, directeur du service tourisme et patrimoine de la Ville du Mans de corroborer  : « C’est une approche en relation avec une vision généraliste du monde médiéval  mais très axé sur les débuts de la dynastie, c’est-à-dire ceux qui trouvent vraiment leurs racines en Anjou et en Maine. » La région Pays de la Loire a soutenu cette initiative, promouvant par là même une « destination Plantagenêts .

 

Permanence d’une histoire vivante

 

Pour le Mans, l’année 2013 est marquée par la célébration du 9ème centenaire de la naissance de la dynastie, Geoffroy Plantagenêt dont la représentation sur le célèbre émail « Plantagenêt » visible au Carré Plantagenêt du Musée d’archéologie et d’histoire du Mans, fait la couverture du livre. Le parcours scénographique de la Nuit des Chimères propose chaque été dès la nuit tombée de suivre l’histoire de la ville directement inspirée par cette famille royale. Pour Fontevraud, la permanence des gisants de pierre, commandées par Aliénor d’Aquitaine et installés dans l’abbatiale, assure la transmission des Plantagenêts dans l’imaginaire contemporain.

 

Pratique : « L’Empire des Plantagenêts » - l’Histoire Editions – 13,90 € - Disponible à l’Abbaye de Fontevraud et à la Maison du Pilier rouge au Mans – A compter de septembre, en kiosque.

 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.

Vous pouvez également nous envoyer votre article en cliquant ici. Il fera soit l'objet d'un courrier du lecteur soit d'un article d'information. Il sera soumis à la relecture et accord de la rédaction avant parution.

Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.


Article du 10 juillet 2013 I Catégorie : Culture

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI