Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


La viole de gambe, la musique ancienne et les jeunes font vibrer l'Abbaye de Fontevraud

Depuis 2004, tous les étés, durant 9 jours, les stagiaires, dont de nombreux jeunes de 15 à 20 ans, de Jean-Louis Charbonnier, grand maestro de la viole de gambe et de la musique ancienne, proposent une véritable exposition sonore à l’Abbaye de Fontevraud, du 26 juillet au 3 août. Une journée de concerts gratuits le 3 août viendra clore cette cession en apothéose.

 

En vidéo, extraits d'une répétition de Alice et Jean (17 et 18 ans), à la viole de gambe et Pierre, leur professeur au clavecin, interprétant des 2 oeuvres de Jean-Philippe Rameau (XVIIIè siècle).

 

 

 

Comment un instrument telle que la viole de gambe ou encore les musiques Renaissance ou baroques peuvent-ils aujourd’hui attirer les jeunes ? Jean-Louis Charbonnier explique : "En fait c'est, c’est un mélange de guitare et de violon, ce qui attire beaucoup les jeunes. Au début, les praticiens qui étaient assis pour jouer tenaient l’instrument telle une guitare le long du corps. Petit à petit, vu le poids, ils ont fait évoluer cette position pour qu’au final, la viole se retrouve entre leurs jambes." Et de continuer : "La viole de gambe donne toutes ses lettres de noblesses à la musique ancienne (renaissance et baroque), une musique franche. Malgré son ancienneté, elle relève d’une pratique récente dans les conservatoires. Tous les jeunes qui sont ici en sont issus. Ceux  qui pratiquent cet instrument émanent de familles dont les parents ont été, à n’en pas douter, sensibilisés à cet instrument après avoir vu le film de Corneau, "Tous les matins du Monde" (N.D.LR. avec Guillaume et Gérard Depardieu sur lequel il était l’assistant musical). C’était d’ailleurs mon souci durant tout le tournage : que des acteurs aussi prestigieux que les Depardieu "vivent et s’approprient" l’instrument et en fassent partager toute sa grandeur musicale au public. Je crois pouvoir dire que l’objectif a été atteint, vu le nombre croissant d’adeptes dès le plus jeune âge."

 

L’Abbaye de Fontevraud : un écrin d'exception

 

Si Jean-Louis Charbonnier a choisi depuis 10 ans de "s’approprier" l’Abbaye royale, ce n’est pas sans raison. JL. Charbonnier :  "C’est un endroit particulièrement approprié pour l’imaginaire des stagiaires : c’est une véritable mise en connexion de ce qu’ils jouent et du cadre. La musique baroque, c’est trois siècles d’histoire ; l’Abbaye, c’est cinq siècles d’architecture ! J’organise de nombreux stages en divers endroits. Mais, l’Abbaye de Fontevraud, c’est le meilleur écrin. Tout y est propice, tant au niveau résonnance que cadre spirituel. Malheureusement, je crains que ce ne soit la dernière année ici. La direction m’a fait savoir que nous n’étions plus en cohérence avec ses choix de programmation, plus contemporains et moins "espacophages". Cela ne va pas être facile de trouver un autre lieu : quand on a connu Fontevraud, on devient très exigeant !"

 

Une année exceptionnelle
 

Cette année, ce sont pas moins de 56 stagiaires, de 15 à 70 ans, qui ont répondu présents. Ils sont issus de divers conservatoires français, musiciens étudiants ou amateurs éclairés se réunissent pour chanter, danser, et jouer des flûtes, violon, violes de gambe, luth, basson, clavecin. Chaque jour à 17 h, du 26 juillet au 3 août, ils proposeront, dans la Chapelle Saint Benoît des concerts de musique des XVIè, XVIIè et XVIIIè siècles (Bach, Haendel, Vivaldi, Marais….)
 

Une journée en apothéose le 3 août pour le public
 

Pour clôturer le séjour, le samedi 3 août de 14 h 30 à 20 h, les stagiaires-musiciens, danseurs, chanteurs et comédiens donneront une grande après-midi de promenades musicales et concerts dans les différents lieux de l’abbaye, avec des œuvre de la Renaissance et de l’époque baroque,  pour terminer cette journée à 18 h avec des extraits de l’opéra "Alcione", 1706, de Marin Marais, musicien du roi Louis XIV. Tous les participants, stagiaires et professeurs seront sur scène dans le grand Réfectoire.
 

Pratique : Les concerts du soir et ceux de la journée du 3 août sont gratuits (inclus dans le prix d’entrée à l’Abbaye). Plus d’infos sur www.abbayedefontevraud.com - Plus d'infos sur l'association Caix d'Hervelois sur www.caix.fr.st


Article du 29 juillet 2013 I Catégorie : Culture

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI