Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Loi de programmation militaire : précisions sur les suppressions de postes prévues.

Les 24.000 nouvelles suppressions de postes dans les armées prévues dans le cadre de la future loi de programmation militaire 2014-2019 concerneront pour les deux tiers (16.000) l'administration et pour un tiers (8.000) les forces opérationnelles, a indiqué dimanche 28 juillet 2013 le ministère de la Défense confirmant des informations du JDD.

 

Le projet de loi se voulant la traduction budgétaire du dernier Livre blanc de la Défense doit être présenté vendredi en Conseil des ministres par Jean-Yves Le Drian.

Le texte, qui avait été transmis au Conseil d’Etat pour avis, a été validé le 25 juillet par la haute juridiction, qui n’a émis « aucune réserve », a-t-on souligné dimanche au ministère.

Dans le cadre de cette nouvelle LPM, 24.000 nouvelles suppressions de postes sont programmées, en plus des 54.000 déjà décidées en 2009 par la majorité précédente (dont 10.000 encore à réaliser).

Le Livre blanc, qui avait été remis le 29 avril au président François Hollande, table sur un modèle à 260.000 personnes dépendant du ministère de la Défense à l’horizon 2019, contre environ 280.000 actuellement.

Parmi les 24.000 nouvelles suppressions de postes, 16.000 concerneront l’administration et 8.000 les forces opérationnelles, répartition où le ministère voit « l’une des illustrations de la volonté de préserver les forces opérationnelles ».

 

Préserver les unités opérationnelles.

 

Le souhait du ministre Jean-Yves Le Drian est de faire porter les réductions d’effectifs en priorité sur « les organismes centraux », comme les états-majors ou les structures de soutien, pour préserver les unités opérationnelles. En clair, celles qui sont engagées en opérations, aujourd’hui au Mali comme hier en Afghanistan.

Préserver le taux d’équipement et le niveau d’entraînement des armées figure au rang des priorités pour le ministère, qui a confirmé que les forces spéciales allaient voir leurs effectifs augmenter d’un millier d’hommes.

En matière de suppressions de sites, la Défense n’a en revanche pas confirmé les informations du JDD affirmant " qu’au moins deux bases aériennes et entre cinq et dix régiments devraient fermer " pour tenir les objectifs budgétaires fixés.

Le ministère a jusque-là assuré que les fermetures ne concerneraient qu’un nombre « limité » de casernes et bases aériennes.

Le budget de la Défense annoncé pour la durée de la loi s’élève à 179,2 milliards d’euros sur six ans, et à 31,4 milliards annuel jusqu’en 2016, soit le même montant que le budget 2013.

 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.

Vous pouvez également nous envoyer votre article en cliquant ici. Il fera soit l'objet d'un courrier du lecteur soit d'un article d'information. Il sera soumis à la relecture et accord de la rédaction avant parution.

Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.


Article du 30 juillet 2013 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :


Commentaire de @ ceux qui n'ont rien compris!

Réduire les effectifs de logistique et de soutien (maintenance...) c'est une grave erreur! Maintenir (- 8000 postes)...les forces opérationnelles c'est nous faire croire que ces "forces seront efficaces"??? Bien sûr que NON....en diminuant les moyens (transport, carburant, alimentation...capacités de projections) on affaiblit globalement nos capacités..à agir, à réagir....à défendre! Monsieur Le Drian le sait....



Commentaire de Un ami

Bonjour, Je suis d'accord avec @ ceux qui n'ont rien compris! Le budget de l’armée est la tirelire de l’état, quand les caisses sont vident et bien le gouvernement supprime des postes dans l’armée pour remettre à flot les caisses. Bientôt nous aurons la plus petite armée au monde, nous n’aurons même pas de quoi nous défendre contre un envahisseur.



Commentaire de Daniel

Il est peut être temps que les plus hautes autorités militaires s'expriment sur cette véritable liquéfaction de notre outil de défense. La capacité de projection sera une fois encore très fortement diminuée avec cette nouvelle amputation alors que notre engagement extérieur reste très fort. La paix est une chose trop importante pour ne la confier qu'aux seuls décideurs politiques. Réaction ?????



Commentaire de bataillal

La reaction daniel: entierement. Avec vous Et le bulletin de vote bien sur


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI