Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



L'Olympique à l'heure de la reprise.

Les matchs amicaux sont terminés, place au championnat. Pour leur première, les Olympiens se rendent à Chatellerault. Premier match et premier test de vérité en guise d'état des lieux.

Du pain sur la planche pour Julien Chevalier.

 

Pour Julien Chevalier l’entraîneur saumurois le score des matchs amicaux restent tout relatifs, il ne veut retenir que le comportement de ses joueurs et se faire un aperçu de leurs possibilités. « J’ai relevé beaucoup de choses, du négatif car rien n’est jamais parfait surtout pour une reprise, mais également beaucoup de positif. Nous sortons d’une saison noire, nous avons perdu des joueurs importants mais nous en avons récupéré qui eux n’ont rien à envier à leurs prédécesseurs. Avec David, nous nous sommes attelés à une tâche très ardue, reconstruire une équipe. Celle-ci sera plus jeune (vingt-deux ans de moyenne d’âge). Nous allons donc repartir pour un nouveau challenge. » Après ces cinq matchs amicaux, le staff sportif saumurois sait où il devra porter ses efforts.
 

 

Remotiver les anciens et créer une osmose.
 

 

« Face aux réservistes angevins à Jumelles, l’équipe pendant une heure a fait jeu égal avec son adversaire bousculant même celui-ci. Nous nous sommes créés de bonnes occasions et avons pêché dans la finition. J’ai apprécié la réaction des mes gars lorsqu’ils ont pris un but un peu contre le cour du jeu. Leur réaction était celle que j’attendais. L’égalisation n’était pas usurpée et Franck Lebon a pu faire apprécier la justesse de son coup de pied. Notre attaque avec Thonnel Chevalier et Lebon a su enchaîner les actions. L’entrée en seconde période de joueurs angevins plus athlétiques et habitués à évoluer à un niveau supérieur a posé des problèmes à notre défense. C’est sur ce point que les Saumurois ont dû travailler la semaine avant la reprise du championnat. » Sur le second but angevin, les vieux démons de la saison passée sont revenus à la surface. « Les gars se sont mis à douter et ont laissé filer le match sans réagir comme j’aurai aimé les voir faire. »
 

 

Tenir compte des lacunes.
 

 

« Nous allons être obligés de tenir comptes des lacunes défensives qui se sont fait jour au fil des matchs de préparation. Nous avons un très gros travail psychologique à effectuer. Faire une croix sur le passé et remotiver tout le groupe. Il ne doit pas y avoir de place pour les états d’âme. » Les Olympiens ont laissé entrevoir de belles possibilités et il faut qu’ils prennent conscience de celles-ci et surtout qu’ils ne laissent pas le doute s’immiscer dans leurs esprits. Malheureusement, Julien Chevalier n’a pu aligner une seule fois une formation proche de l’équipe type. Certains joueurs étaient encore en vacances, d’autres avaient des petits soucis physiques et tous n’étaient pas au même niveau de préparation. Certaines recrues encore bien jeunes sont en manque d’expérience à ce niveau. Pour des raisons de règlement, le coach saumurois ne pourra mettre que quatre mutés sur la feuille de match. Un turn-over ne sera possible qu’en fonction des joueurs présents et disponibles.
 

 

Beaucoup de candidats aux premières places.
 

 

« Dans mon esprit deux équipes sortent du lot. Tours et Angers. Les équipes de la région parisienne ont terminé très fort leur championnat mais je les connais beaucoup moins bien ce sera le côté découverte du championnat. Les Vendéens de La Roche seront également redoutables. Les Vendéens ont la réputation de ne jamais rien lâcher. » Julien Chevalier admet que sa défense risque de souffrir dans certaines rencontres face à des joueurs très athlétiques. « Nous devons être capables de jouer avec et sans le ballon et surtout éviter tout relâchement. » C’est sur ce point que les entraîneurs saumurois ont dû faire travailler leurs troupes avant la reprise et surtout leur faire oublier le passé.
 

 

Châtellerault pour la première.
 

 

« Pour notre premier match je compte emmener un groupe de seize joueurs, c’est-à-dire tous les disponibles. Obtenir un bon résultat serait un point positif avant de recevoir Chateauroux pour la première aux rives du Thouet (match à 19 h 30). Je compte sur les gars pour jouer libérés de toutes pensées et pressions qui pourraient les habiter. » Julien Chevalier ne veut pas mettre la pression sur son groupe en parlant d’objectif. Le maintien sera seul dans la ligne de mire. Les nombreux derbys devraient attirer la foule des supporters aux rives du Thouet. Les joueurs et le staff technique du club tout comme les dirigeants ont besoin de leur confiance et de leur fidélité.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici. Vous pouvez également nous envoyer votre article en cliquant ici. Il fera soit l'objet d'un courrier du lecteur soit d'un article d'information. Il sera soumis à la relecture et accord de la rédaction avant parution.

Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.


Article du 23 aout 2013 I Catégorie : Sport

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI