Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Escroquerie esquivée par les coopératives du Val de Loire à Saumur.

Les armes des braqueurs évoluent. On connaissait l'arnaque aux faux virements sur le Bon Coin pour le particulier ... Les gangsters internationaux s'attaquent aujourd'hui aux entreprises. La coopérative Alliance Loire, le circuit de distribution des coopératives du Val de Loire, est passée tout près d'une arnaque à plus de 426 000 euros.

 

 

Le principe de l'arnaque au virement international ? L'annulation de l'opération bancaire après quelques jours dans le temps légal imparti. C'est ce qu'ont connu bon nombre d'internautes qui ont vendu des produits d'occasion sur le " Bon Coin " notamment. Un client, généralement africain, est très rapidement intéressé. Il est prêt à payer les produits et le transport par virement ... Qu'il annulera après que celui-ci ait été crédité virtuellement sur le compte du vendeur.

 

Fonctionnement à l'envers.

 

C'est cette " date de valeur " qui a permis à Alliance Loire de récupérer la somme versée à un ursupateur en Chine. Celui-ci s'est fait passé pour un partenaire de l'entreprise en difficulté, victime d'une OPA hostile qui nécessitait un virement de 426 770 euros. L'employée de la coopérative qui a effectué la transaction s'est laissée convaincre par un faux mail de confirmation de son directeur alors en vacances. La transaction a été effectuée le 14 août. Le lundi 19 août, l'arnaqueur récidivait demandant ce coup-ci, le virement de 718 000 euros vers une banque chypriote. La ficelle était trop grosse, l'employée et le directeur, alors de retour, ont levé le lièvre ... Juste à temps aussi pour annuler le virement effectué avant que les fonds n'aient été transférés vers d'autres cieux.


Des attaques aussi contre Ackerman.

 

Le célèbre négociant saumurois a aussi été victime d'attaques, mais là par le biais de la banque. Celle-ci a reçu un fax à l'en-tête de l'entreprise demandant d'effectuer un virement de plusieurs centaine de milliers d'euros. L'organisme financier ne s'est pas laissé prendre.

 

Usurpation facile sur internet.

 

La signature numérique n'existe pas encore et il est extrêmement facile d'usurper l'identité de quelqu'un par mail. Ceci est encore trop méconnu et les usagers des mails ne sont pas habitués à la méfiance. Pour usurper une identité mail, il suffit d'entrer un nom et une adresse mail dans les paramètres du compte sur le logiciel de messagerie et le tour est joué. Les petits malins cacheront leurs adresses IP (adresse physique de connexion repérable par la police) pour ne pas être tracés. Méfiance donc... Les braqueurs évoluent avec la technologie !

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.

Vous pouvez également nous envoyer votre article en cliquant ici. Il fera soit l'objet d'un courrier du lecteur soit d'un article d'information. Il sera soumis à la relecture et accord de la rédaction avant parution.

Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.


Article du 25 aout 2013 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI