Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


L'hôpital à Saumur trouve une nouvelle organisation pour faire face au déficit.

L'optimisation budgétaire. C'est le crédo de la santé en France. Face à un déficit de 1,25 millions d'euros en 2013, l'hôpital de Saumur réoriente ses services et l'occupation de ses lits.

 

 

Il y a plusieurs raisons au déficit de 1,25 millions de l'hôpitale de Saumur. La première est la hausse des coûts, notamment ceux de l'intérim médical, particulièrement aux urgences. Le budget global l'année passée pour palier au déficit de médecins a été de 1,2 millions d'euros. Viennent ensuite les baisses de recettes, notamment par celle des tarifs de prestation des pathologies estimée à 350 000 euros. La baisse du taux d'occupation des lits est un facteur important. De là découle une optimisation et une réorganisation de l'activité de l'hôpital.


Réorganisation interne.


Une réorganisation a été présentée durant les vacances aux personnels de l'hôpital. Celle-ci porte essentiellement sur l'optimisation de l'occupation des lits. 8 à 9 lits restent vacants en moyennes sur les 110 lits des services de médecine de mars à novembre. Le taux d'occupation de l'hôpital de semaine est très faible. Celui-ci va disparaître et se fondre dans les services.

 

Ouverture d'une nouvelle unité.


Une nouvelle unité de soins de suite et réadaptation polypathologique de 23 lits va être ouverte au 3ème étage de l'établissement. Il s'agira de la création de 10 nouveaux lits mais aussi du transfert de Longué, dont la reconstruction doit commencer à la fin de l'année. L’hôpital de jour, utilisé pour les courtes prises en charge, va aussi être réorganisé et va disposer de 4 places supplémentaires. Une unité de post-urgences gériatriques de 6 lits, confiée au Dr Véronique Baudoux, va s’ouvrir au sein du service de cardiologie. Enfin des recrutements de médecins sont prévus afin d'éviter d'avoir recours à l'intérim.

 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.

Vous pouvez également nous envoyer votre article en cliquant ici. Il fera soit l'objet d'un courrier du lecteur soit d'un article d'information. Il sera soumis à la relecture et accord de la rédaction avant parution.

Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.


Article du 30 aout 2013 I Catégorie : Vie de la cité

 


8 commentaires :


Commentaire de roseline b

dans la restructuration le changement de directeur est il au programe???????



Commentaire de jj

une pensée à toutes celles et à tous ceux dont le contrat n'a pas été renouvelé, et à tous ceux qui restent et qui devront faire le même boulot avec moins de personnel...



Commentaire de plus dur la suite....

ce n'est que le début..... regroupement public privé qui a coûté une fortune à l’hôpital , , le double des premières estimations , en conséquence endettement qui vire au surendettement .....baisse de la valeur des actes , moins de rentrée d'argent , argent qui a servi il y a quelques années à acheter des maisons "de fonction" pour la direction , tentative de vente maintenant mais à perte ....fuite médicale régulière : problème national , avec des grilles de salaires très attractives ...pour aller exercer dans le privé .... donc seul levier pour essayer de passer l'orage : raboter sur le personnel , surtout celui qui SOIGNE LES PATIENTS , patients de plus en plus âgés donc de plus en plus lourds en charge de travail , équipes infirmières et aides soignantes de plus en plus "pressées" comme un citron , en gros une rentrée qui fait peur à beaucoup d'agents hospitaliers , qui vont manger chaud pour des erreurs passées ... et actuelles...... courage les copines , le plus dur est devant nous , pour celles qui ne disjoncteront pas ....



Commentaire de Superdeg

Maintenant si notre hopital est malade ou va-t-on? Surtout si ce sont les financiers qui essaient de le soigner. Ce que ne dit pas l'article c'est quel est le taux d'occupation des lits de la clinique adjacente... ca donnerait une idee de l'etat de sante des Saumurois



Commentaire de Mat49

Si l'hopital commençait par booster les urgences cela irais mieux, 3h00 pour un corp étranger qu'ils n'ont pas voulut retirer et ils m'on envoyer me faire soigner en urgence a la clinique a côté.



Commentaire de blcohet

Toujours difficile à digérer les restructurations. Néanmoins vivant dans un département limitrophe, me faisant soigner (ainsi que ma famille) à Saumur très souvent je tiens à signaler que je trouve que l'accueil et le service, les soins y sont remarquables. Je fais réponse au mécontentement du patient sur les urgences. Après un séjour en Inde ou j'ai eu un accident, lors de mon rapatriement j'ai été prise en charge aux urgences de Saumur un samedi, où je dois dire que vraiment tout le personnel a été formidable et il était sûrement en sous effectif; J'ai attendu un petit peu (pour certains ce serait peut être une éternité) mais quand je vois ce qui se passe à l'étranger... je suis heureuse d'être soignée en France. ! Merci à vous tous personnel soignant médecin secrétaires... même si je suis bien consciente que votre travail n'est pas facile tous les jours. (Le mien en l'est pas toujours non plus !!! même si il n'a pas l'enjeu du vôtre !!) Alors courage zapper de votre esprit déficit car Malheureusement les choses ne vont certainement pas aller en s'arrangeant... et vous allez tous déprimés !! Courage !



Commentaire de Fanny49

2 interventions aux urgences en 1 an. pour rien au monde, je ne voudrais y retourner ,Personne ne veut le dire mais la reputation de l'hopital de Saumur n'est pas la meilleure....même certains professionnels de la santé ne voudraient pas y aller!!!! il faudrait en chercher les causes car cela coute cher à la collectivité et cet hôpital est primordial pour la région vieillissante



Commentaire de NENO49

Les hôpitaux de proximité ont mauvaise réputation, je pense qu'ils doivent apprendre à rester à leur place, offrir des soins de 1ère nécessité et ne pas s'obstiner quand ils n'arrivent pas à obtenir un diagnostic et garder le malade (pour avoir un taux d'occupation correct ?), dans ce cas, il faut transférer le malade sur un CHU, pour la situation qui me concerne, donc le CHU d'Angers. Nous avons besoin d'un hôpital de proximité mais pour des interventions anodines, sans grandes difficultés médicales ... . Nous avons vécu très récemment cette situation d'un membre de notre famille qui a été hospitalisé sur Saumur, aucun diagnostic , le transfert a tardé ensuite sur Angers, il a fallu batailler d'ailleurs pour l'obtenir, le dossier n'a pas suivi en même temps que le malade ! fort heureusement, le malade a guéri ...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI