Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Handicapé des membres inférieurs, « Gino », a réalisé l'exploit,1015 km à vélo à la force des bras !

On appelle ça le handbike, un vélo aménagé à trois roues propulsé à la force des bras. Jonathan  Josse « Gino » 29 ans, originaire de Montsoreau et habitant de Cuon en est un des meilleurs spécialistes français. 1 015 kms en quatorze étapes. Un exploit mais aussi une préparation pour l'équipe de France.

 

 

Les jeux de Rio handisports ? C'est le rêve de Jonathan Josse. Pour ce faire, il faut s'entraîner. Et ce faisant, pourquoi ne pas faire la promotion du Handbike ? C'est l'idée qui a germé au milieu de l'été et le défi était lancé. Partir du Mont Gerbier-de-Jonc à  l'embouchure de Loire en ardèche le 4 septembre et rejoindre Saint Brévin le 21. 14 étapes de 70 à 75 km par jour à la force des bras. Chose faite.

 

Du courage.


Jonathan Josse a perdu l’usage de ses jambes à la suite d’un accident en janvier 2009, il revient de loin comme il l'écrit sur son mur facebook : «  J’avais 24 ans quand c’est arrivé. J’avais malheureusement loupé mon permis de conduire une semaine auparavant, ce qui fait que j’allais au travail en scooter (49cm3). Comme je suis une personne responsable, j’avais un casque homologué, un gilet jaune et un scooter non trafiqué bien entendu.
Ce jour là c’était le 14 Janvier 2009. Il est 19h30 et je décide de partir de chez moi un tout petit peu plus tard que d’habitude. J’avais une heure de route pour me rendre chez ma sœur, pour rejoindre mon équipe et partir par la suite en voiture avec mon beau frère et son frère à Beaufort-en-Vallée. Ce soir-là quand je suis arrivé dans le village où j’allais m’arrêter, il était 20h30, je suis rentré en agglomération, il ne me restait que quelques mètres à parcourir pour arriver chez ma sœur. C’est à ce moment-là que je suis arrivé à une intersection où j'ai juste eu le temps de regarder vers la droite. En un dixième de seconde ma vie a basculé. Un homme d’une trentaine d’années m’a percuté, il était sûrement dans un état second.
Cet homme ne s’est pas arrêté au stop, m’a fauché et s’est enfuit. Lorsque le camion m'a renversé, j’ai été projeté sur une maison, et c'est ce qui m’a paralysé. Les gens qui étaient à l’intérieur de la maison sont sortis pour me porter secours. J’ai eu les premiers soins, car je n’étais pas beau à voir. Quand les pompiers sont arrivés sur place, il a fallu appeler le SAMU. Le médecin du SAMU, est venu me voir, et c’est en faisant une vérification de mon corps que le médecin a décidé de m’envoyer d’urgence à l’hôpital d’Angers pour effectuer plusieurs opérations. J’avais une hémorragie interne dû à ma rate qui était imbibée de sang. Il a donc fallu me la retirer. Puis j’ai subi plusieurs autres opérations, tel que le rachis (sacrum, colonne vertébrale, queue de cheval). Je suis resté en réanimation pendant 4 jours. J’ai séjourné 15 jours à l’hôpital, le temps que mes points de sutures soient enlevés. Ensuite, je suis allé en centre de rééducation pendant 4 mois et demi à l’Arche au Mans.

 

Promouvoir le vélo adapté

 

"Maintenant, je suis sportif, je fais du vélo handisport pour le club de Urt vélo 64 dans le Pays Basque depuis 3 ans. J’ai donc décidé de faire la Loire en Vélo adapté (handbike) pour promouvoir le sport et me prouver que j’ai la force d’y parvenir.
Car mon rêve serait de pouvoir un jour faire partie de l’équipe de France handisport de cyclisme, et pouvoir éventuellement participer aux prochains Jeux Paralympiques. "

 

Bravo et bonne chance pour Rio 2016.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.

Vous pouvez également nous envoyer votre article en cliquant ici. Il fera soit l'objet d'un courrier du lecteur soit d'un article d'information. Il sera soumis à la relecture et accord de la rédaction avant parution.

Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.

 


Article du 21 septembre 2013 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :


Commentaire de vieille mémé

tout lieu d'être émerveillée, bravo pour ce courage, on ne peut que lui souhaiter de mener à bien ses projets, en lui disant bonne chance, formidable, il est formidable et moi qui ne peut par paresse me servir de mes jambes je me trouve........FORMINABLE !!



Commentaire de Un émerveillé

Bravo et bonne chance ! C'est un si beau but. J'en sais quelque chose. Signé par un handicapé de naissance (surdité)



Commentaire de JOS

Un grand BRAVO Monsieur,ça nous remet en question quand meme,c'est hyper hyper courageux ,c'est formidable,je vous admire....



Commentaire de Susan nathalie 11/11/2016 21:08:56

Salut je suis contente d'être au plus près de toi. Tu es uniquePlus portable pour t'appeler mais je maintient le rendez-vous de mardi


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI