Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Le cours Dacier avec le collectionneur Yves Cornet.

Cette semaine, pour les petites histoires qui font la grande, le collectionneur saumurois Yves Cornet aux 2 500 cartes postales sur Saumur, vous invite à vous intéresser du pensionnat de la Retrait ou le Cours Dacier aujourd'hui disparu.

 

Voici quelques cartes concernant un établissement qui n’existe plus aujourd’hui : le Pensionnat de la Retraite qui s’appela ensuite le Cours Dacier.
Créé en 1844 le Pensionnat de la Retraite est plus préoccupé par l’éducation des jeunes filles des bonnes familles saumuroises que par l’enseignement  proprement dit. Il devient en 1904 le Cours Dacier. Et sera détruit en 1975 bien que les bâtiments soient encore en bon état. Le site « Saumur Jadis » retrace toute l’histoire de cet établissement et, bien sûr. Comme d’habitude je vous conseille fortement sa lecture.

Vous y retrouverez d’ailleurs quelques-unes des cartes ci-jointes.
 

La carte 1 est une vue aérienne du début des années 70 et nous situe parfaitement l’établissement entre l’église Saint Pierre et le château.
 

2 - l’escalier d’entrée donnant dans la montée du Fort.
 

3 - La cours principale
 

4 - Le portique, modestement appelé « Gymnase » !
 

5 - l’intérieur de la chapelle
 

6 - les enfants dans les jardins.
 

Remarque que sur les cinq premières cartes de Fr. Voelker, la légende parle bien du Pensionnat de la Retraite. Sur la sixième, le nom est gratté et remplacé par « Cours Dacier ».
Les cartes suivantes nous montrent les cours, et surtout des vues intérieures des lieux de vie et de cours des élèves. On notera la grande sobriété des locaux… surtout pour des enfants en bas âge… Dortoir, réfectoire… salle de sports !
 

17 et 18 - Une carte amusante : ce relevé de notes de 1922 pour le moins succinct … !
 

19 - Enfin cette dernière carte (considérée à tort comme une carte rare) de l’arrivée des externes… en bas de la montée du fort…

 

Yves Cornet
 

Relire l'article sur l'histoire des photographes saumurois ici, sur le décès du pilote Legagneux ici et sur sa collection ici, Les marchés de Saumur ici , sur le procès de conscription de Napoléon ici, sur la statut e Aristide Dupetit Thouars ici, Les lavandières ici, L'école de transmission optique ici et les commerces de la ville sur ce lien. Le  vélocipède ici, les voitures anciennes ici, Les ateliers de réparation ici, les belle demeures en cliquant ici, les crues ici, les bars et restaurants ici, les gares ici et l'Ecole Industrielle ici.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.

Vous pouvez également nous envoyer votre article en cliquant ici. Il fera soit l'objet d'un courrier du lecteur soit d'un article d'information. Il sera soumis à la relecture et accord de la rédaction avant parution.

Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.


Article du 24 septembre 2013 I Catégorie : Vie de la cité


Galerie photo : Cour Dacier

7_40.jpg
8_41.jpg
9_42.jpg

 


18 commentaires :


Commentaire de Pierre

Quel tristesse que ces beaux bâtiments soit remplacés par des HTML en béton !! (en face de l'hôtel St Pierre)



Commentaire de Alice

Oui en effet, le paysage est différent aujourd'hui. Pourquoi a-t-il été détruit si les bâtiments étaient encore en bon état? Connaît-on la raison?



Commentaire de Pierre

A l'époque, en 1975, on voulait faire "moderne".... et aussi mélanger les "classes sociales".... Les bâtiments des halles St Pierre aussi ont été jugés trop vieux... C'est tellement plus moderne les nouvelles halles en bétons !



Commentaire de Alice

Ok, merci pour l'info, un peu frustrant de voir que la destruction n'était pas due à la vétusté et à un péril imminent qui je pense aurait été la seule solution valable!



Commentaire de mamie49

OHHH ...... LE COURS DACIER ...... une grande histoire ....... qui a fini un peu mystérieusement !!!!!



Commentaire de yves cornet

merci pour vos commentaires... j'adore ce genre de débats... se retourner vers le passé et essayer de comprendre... mais attention! les jugements ne sont pas si faciles! Et vos interventions montrent que le patrimoines est "IMPORTANT" même à travers des cartes postales!!! merci Yves



Commentaire de vieille mémé

les idées farfelues de certains maires , si le référendum existait pour des destruction ou constructions nouvelles dans une ville, je ne pense pas que l'on arriverait à de telle erreurs, ces halles étaient de toutes beautés et me laissent de magnifiques souvenirs, sur la galerie haute, les femmes venaient vendre oeufs, fromages de chèvres, poules, lapins, la modernité enlève trop les traces du passé hélas ............



Commentaire de mamie49

Tout a fait d'accord avec vieille mémé......mais lorsque l'on parle ainsi, on nous traite de VIEUX, GRINCHEUX, ANTI MODERNISTE....etc....mais on est content de nous trouver pour payer tout ça !!!!! IL EST VRAI QUE SAUMUR AVAIT DU CHARME, MAIS CA C'ETAIT AVANT..........



Commentaire de Yves Ronéo

Disparition du C.Dacier C l'époque où disparurent ( par enchantement ?) les vignes du Musée Ampélographique du Jardin des Plantes ; la serre des plantes exotiques et celle des cactées ; les bâtiments qui servaient de classes au Lycée d'État de la rue Duruy (vieillots il est vrai mais historiques). Le tout remplacé soit par des pelouses inertes, des cèdres atrophiés, des serres vides, du béton: le tout pour aérer les touristes, mais nous Saumurois, pour nous intoxiquer par une politique de prestige. N'oublions pas non plus la disparition des outils du peuple saumurois : les conserveries, les champignonières, les patenôtrières, les cavistes au bonheur du Progrès et des Industriels amassant des bénéfices mirobolants. C la disparition populaire, sous prétexte d'insalubrité, des quartiers de Fenêts, St Pierre et Grand'Rue. L'ouverture des grandes surfaces (bien utiles mais concentrationnaires).Et nos édiles dorment sur leurs lauriers. Pères peinards.



Commentaire de mamie49

OUI c'est un peu triste....et ils continuent....ce dôme sur le théâtre était il vraiment nécessaire ...???



Commentaire de cazeneuve

le dôme est un gros cake démoulé qui représente le paquet d'emmerdes des Saumurois et le cout à payer Chaque fois que vous passez devant vous en reprenez une part



Commentaire de yves Re Ronéo

Nous nous éloignons du superbe travail de notre ami et concitoyen en cartes postales saumuroises. Mais cela nous permet d'évoquer de vieux souvenirs pour nous épargner les affres de nos néo-croco's édiles



Commentaire de yves cornet

Nostalgie... Nostalgie quand tu nous tient.......!!!!!!



Commentaire de yves cornet

tu nous tien"s" bien....!!!!!! (excusez le "t")!!!



Commentaire de yves Re Ronéo

Yves si tu le souhaites je peux te donner quelques cours de conjugaison, contre une carte... La nostalgie ?Non c'est notre petite madeleine. Elle aime tant ça !



Commentaire de logement 03/01/2016 14:01:46

oui ne pas revenir sur le passé. La construction de logements (pas si moche que ça d'ailleurs) étaient et restent une nécessité.



Commentaire de PERCEREAU 07/02/2018 08:03:23

Dommage : pas de photos de l'école du Fort !!



Commentaire de Retraité 07/02/2018 17:06:41

Ce commentaire est adressé plus particulièrement a M Percereau qui regrette de ne pas voir l'école du fort ............moi aussi d'ailleurs !!! car j'y suis allé . Mon "maître d école s'appelé Mr Rondeau qui était aussi le directeur , peut être que vous y étiez aussi c'était en 1969 l'année du CEP .


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI