Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Vin & Société condamne fermement les propos de Patrick Elineau, Directeur général de l’ANPAA.

Vin & Société condamne fermement les propos de Patrick Elineau, Directeur général de l’ANPAA. Interviewé par la revue américaine Wine Spectator le 7 octobre dernier, Patrick Elineau invite les autorités françaises à interdire de parler du vin sur internet en prenant exemple sur ce qui est fait en matière de « pornographie », de « pédophilie » ou encore contre « les sites pro nazis » :


En évoquant les problèmes que pose le contrôle du contenu sur Internet, Patrick Elineau a cité le cas de la censure imposée par le gouvernement aux dissidents en Chine et le cas de la censure de la pornographie et de la pédophilie en Australie, comme exemples dont pourraient s'inspirer les Français pour mettre fin aux discussions sur le vin dans les médias, notamment sur Twitter et sur les blogs. « Quand on voit les mesures qui ont été prises concernant les sites web néo-nazis, on réalise qu'il y a des solutions », poursuit Patrick Elineau. »
http://www.winespectator.com/webfeature/show/id/49...


Propos intolérables.

Vin & Société, et à travers l’association, les 500 000 acteurs de la vigne et du vin, sont scandalisés par ces propos intolérables. « Nous sommes consternés par la violence de tels propos amalgamant le vin avec des pratiques répréhensibles ou tout simplement illégales. Cette prise de position est d’autant plus regrettable que Monsieur Elineau est le Directeur général d’une association reconnue d’utilité publique et agréée d’éducation populaire financée par l’État, l’Assurance Maladie et les collectivités locales : l’Anpaa - Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie » déclare Joël Forgeau, Président de Vin & Société. « Ces propos illustrent ce que nous dénonçons : une stigmatisation du vin mais aussi des hommes et des femmes qui travaillent avec respect et responsabilité dans les métiers de la vigne et du vin. En diabolisant le vin, on ne réglera certainement pas les situations dramatiques des personnes vulnérables. Plutôt que l’interdit, inefficace, nous devrions privilégier l’éducation, seule à même de lutter contre les comportements à risque. J’observe par ailleurs que cette déclaration a été faite dans un magazine américain très connu. Le lectorat ne manquera pas de s’étonner du dernier paradoxe français : le vin est exporté dans le monde entier mais diabolisé dans son propre pays en raison de positions extrémistes » poursuit Joël Forgeau.
La campagne de mobilisation http://www.cequivavraimentsaoulerlesfrancais.fr, lancée le 26 septembre dernier, présente les mesures envisagées contre le vin et alerte le Premier Ministre sur l’absence de dialogue entre toutes les parties prenantes.


Vin & Société poursuit donc la mobilisation et demande :



L’abandon des 3 mesures encore envisagées à date : interdiction de parler du vin
positivement dans les médias / radicalisation du message sanitaire / durcissement
des mentions sanitaires sur les étiquettes.
La création d’une instance interministérielle dédiée au vin, lieu de dialogue et de
travail en amont du Plan Cancer et de la Loi de Santé Publique (novembre/décembre
2013) http://www.cequivavraimentsaoulerlesfrancais.fr - www.vinetsociete.fr /



Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.
Vous pouvez également nous envoyer votre article en cliquant ici. Il fera soit l'objet d'un courrier du lecteur soit d'un article d'information. Il sera soumis à la relecture et accord de la rédaction avant parution.
Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.

> Lire la suite de l'article en cliquant sur le PDF joint.

Article du 18 octobre 2013 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de Jean 1 20/10/2013 15:52:22

Les propos du directeur de l'ANPAA relèvent de la faute professionnelle. Malheureusement ,il est en poste dans ses fonctions depuis 2004;il a eu le temps de faire des dégâts...



Commentaire de berndu68 21/10/2013 18:59:33

Les gens c'est comme les vins, quand ils ne sont pas bons on les jette !!


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI