Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



La corderie Mesnard continue sa progression et souhaite racheter une entreprise des Vosges.

La corderie Mesnard était en concurrence avec une autre entreprise pour reprendre la corderie Bihr installée à Uriménil dans les Vosges. Elle n'avait pas réussi a bouclé son financement à la date limite de dépôt des dossiers. Elle vient de gagner en appel au tribunal de Nancy et son dossier va pouvoir être réétudié.


C'est en 2009 que Jean Jacques Mesnard a cédé sa Corderie à Olivier Jaquemard et Lydia L'herroux, tous deux salariés de son entreprise. L'entreprise de Saint Lambert des Levées s'est installée dans les vastes locaux de Célestica en décembre dernier. En 2010, ils avaient acquis la société Houzé à Lille qui compte une trentaine de salariés.


En concurrence pour la reprise



C'est la mobilisation dans les Vosges pour le projet de la corderie Mesnard. Tant et si bien que la cour d'appel de Nancy a validé début novembre la recevabilité de la demande de la corderie Mesnard qui demandait à ce que son dossier puisse être réétudié. L'industriel avait fait appel, suite à une décision du tribunal de commerce d’Épinal qui avait permis de céder les machines de production à une autre entreprise basée à Rambervillers, la société Halpack qui ne reprendrait que 26 salariés. Les machines pour le moment n'ont pas encore été déménagées.


Une meilleure offre pour les salariés.



La corderie Mesnard est intéressée par la branche agricole de la corderie Bihr. Elle souhaite racheter une partie de l'entreprise de 167 personnes liquidée en janvier dernier, promettant l'embauche dans un premier temps d'une trentaine de salariés. Le projet final prévoit près de 70 employés.


Un accord entre les deux sociétés
?


La juridiction doit désormais étudier les projets des deux repreneurs. Les élus locaux, eux, militent pour l'emploi et verraient d'un bon œil, un accord entre les deux entreprises aux activités complémentaires, pour que le site créé en 1898 puisse continuer à vivre, qu’un maximum de salariés retrouvent leur emploi et que le savoir-faire reste sur place.


Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.
Vous pouvez également nous envoyer votre article en cliquant ici. Il fera soit l'objet d'un courrier du lecteur soit d'un article d'information. Il sera soumis à la relecture et accord de la rédaction avant parution.
Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.

Article du 08 novembre 2013 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Aucune importance 11/11/2013 16:15:58

Bravo Lydia pour ton travail, ton courage, ton dynamisme et ta persévérence. Une amie de longue date. YB


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI