Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Simplifier le divorce, c’est affaiblir le mariage.

Un rapport qui vient d’être remis à la Chancellerie propose d’ouvrir aux greffiers la possibilité de gérer les divorces par consentement mutuel – et la suppression du recours au juge, excepté en cas de problème – afin de désengorger la justice et réduire le coût lié à cette séparation. Les Associations Familiales Catholiques (AFC) tiennent à rappeler que le divorce n’est pas un acte banal, même quand il est demandé par consentement mutuel. Lire leur communiqué.


Pour les AFC*, une telle réforme représenterait une régression importante en matière de protection du plus faible et affaiblissant considérablement la dimension institutionnelle du mariage et en banalisant l’acte.
Le mariage, union d’un homme et d’une femme dans la durée, reposant sur leur engagement public, sert le bien commun et favorise la protection du plus faible au sein du couple. Simplifier davantage sa rupture en effaçant le formalisme du divorce affaiblirait et fragiliserait encore plus le mariage.

* Les Associations Familiales Catholiques (AFC) sont un cadre d’engagement et d’entraide offert à tous ceux qui veulent agir dans la cité au service de la famille à la lumière de l’enseignement
de l’Eglise Catholique. Elles représentent 30 000 familles et ont fêté leurs Cent Ans en 2005. Mouvement national reconnu d'utilité publique. Agréée comme association de consommateurs et au titre de la représentation des usagers dans les établissements de santé.

En savoir plus : www.afc-france.org - email : cnafc@afc-france.org - tél : 01 48 78 81 61
fax : 01 48 78 07 35.


Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.
Vous pouvez également nous envoyer votre article en cliquant ici. Il fera soit l'objet d'un courrier du lecteur soit d'un article d'information. Il sera soumis à la relecture et accord de la rédaction avant parution.
Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.


Article du 09 janvier 2014 I Catégorie : Politique

 


9 commentaires :


Commentaire de Superdeg 09/01/2014 14:16:09

Mais pour les mariages homosexuels c'est un peu le divorce pour tous.



Commentaire de A.F.C.:t'es plus dans l'coup!!! 09/01/2014 18:32:17

Ben oui, je cite: "Le mariage, union d’un homme et d’une femme dans la durée, reposant sur leur engagement public,"...

Ben oui, le mariage ça n'est plus cela grâce à super Flamby....
On n'a pas tous du mal à s'y faire?

"Ho non,non, c'est une coquille!".
C'est le cas de le dire!!



Commentaire de GIGI 10/01/2014 08:19:02

depuis quelques années un mariage sur deux se cloture par un divorce ! alors simplifié les démarches de celui ci ne peut etre qu une bonne chose !



Commentaire de tchernobill 10/01/2014 15:38:27

Pardon ! C'est quoi le mariage ? Il y a très longtemps j'en ai entendu parler; c'était à l'époque l'engagement..d'un couple. .A présent c'est quoi ? Je veux dire c'est n'importe quoi.



Commentaire de Franck 12/01/2014 18:47:39

Et oui, plus de "Juges" pour établir après auditions des époux des règles strictes en cas de conflits (comme le plus souvent) entre les futurs divorcés, il est vrai que le mot "mariage" n'a plus beaucoup de valeur aujourd'hui. Ce serait donc dorénavant des greffiers qui feraient office de juges et puis un jour ce sera certainement, pourquoi pas, les secrétaires des greffiers et peut être que nos grands zélus se diront qu’après tout comme au bon vieux temps des colonies une simple "Carte" serait suffisante en cas de divorce à l’amiable et bien on "casse la carte" tout simplement !!! On remarque déjà de plus en plus cela depuis longtemps dans nos hôpitaux publics, pour voir le "Médecin responsable du service" il faut d'abord demander à "l'employée de surface" qui s’adressera alors, si vous le lui demander gentiment, à "l'infirmière d'étage" qui si elle n'est pas trop débordée prendra le temps d'en parler au "Cadre de santé" qui si elle n'est pas trop occupée pourra à son tour en parler à "l'Interne" lequel en touchera peut être un mot au "Médecin du service" ... Sinon il vous faudra tout reprendre à zéro. Nos pyramides hiérarchiques administratives sont devenues comme les voies du Seigneur bien impénétrables...



Commentaire de Fleur 12/01/2014 20:10:24

Normal. Nous sommes en plein dans "notre" société de consommation. On prend, on consomme, on jette sans se poser de question! C'est pas simple ça. Bon courage à tous les résistants.



Commentaire de Pilou49 12/01/2014 21:39:23

Après le mariage pour tous de mieux en mieux le divorce pour tous et au rabais s'il vous plait ! Mais dans quel monde vivons nous et ou allons nous ainsi ?



Commentaire de Alain49 12/01/2014 23:00:29

En fait le mieux serait certainement de simplement supprimer le mariage et de tous vivre en concubinage... nous allégerions ainsi grandement les tribunaux engorgés et suivrions l'exemple venu d'en haut ...



Commentaire de Fleur 13/01/2014 08:28:00

MDR Alain49 ils ont juste testé sur un des leurs ce que le programme de "ces gens" donnerait sur un peuple que l'on abruti depuis déjà longtemps dans un but précis tant dans l'éducation nationale, que dans les médias et dans la sexualité mais tellement plus simple ainsi à diriger


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI