Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Le quartier Beaurepaire-Saint Nicolas (suite) avec le collectionneur Yves Cornet.

Cette semaine, pour les petites histoires qui font la grande, le collectionneur saumurois Yves Cornet aux 2 500 cartes postales sur Saumur nous fait visiter la suite du quartier Beaurepaire Saint-Nicolas.


Continuons notre visite du centre ouest de la ville avec cette carte de la «lanterne des morts» dont il ne reste aujourd’hui que peu de chose … s’agit-il du fanal d’un cimetière Saint-Nicolas ?... reportez-vous comme toujours au site de Saumur Jadis pour essayer de résoudre l’énigme.













Voici une carte publicitaire de la maison Bourguignon située rue Saint Nicolas et spécialisée dans les équipements et atours de costumes masculins, plus particulièrement d’uniformes militaires.







Puis une carte de vœux pour le moins simplifiée de la maison Letellier toujours dans la même rue.









Nous repartons maintenant à l’entrée de la rue Beaurepaire, avec à l’angle de la rue d’Orléans cette magnifique verrière qui couvrait la devanture de ce grand magasin optique photo dans les années cinquante.






Dans l’angle en face et au début du XXème siècle se tenait une boutique de cartes postales et photos qui fut le magasin de grands photographes saumurois comme Delphin ou Voelker. On aperçoit au second plan le café des Arts dont nous avons déjà vu la terrasse sur un article précédent, juste à l’angle de la rue Daillé.




Ce qui surprend sur cette carte (6) du magasin Valeteau, successeur de M. Menant,(au16 de la rue Beaurepaire) c’est la variété de produits offerts par le magasin, droguerie, herboristerie, médicaments, …













Une facture des établissements G. Perin qui succèdent à la maison Raduineau dont nous avions déjà vu cette carte du livreur de café avec son superbe véhicule.



Une carte photo de la rue Gambetta vue en direction Nord /Sud.








La société générale dont nous avons, là aussi, déjà vue le bâtiment rue Beaurepaire.












Les deux documents suivants nous montrent une publicité sur carte et une facture des établissements Remondeau et de son successeur Nicourt , spécialiste de la ceinture de maintien pour Messieurs les officiers de l’Ecole de Cavalerie.





Une carte et une facture d’un salon de couture, Madame Richard, culottière au 17 de la rue Chanzy, qui nettoyait aussi les képis et les gants.







Je ne reprends pas la photo de l’hôtel de commandement, mais nous y reviendrons avec les articles plus spécifiques sur l’Ecole de Cavalerie. Pour terminer l’article, voici une vue de l’avenue du Maréchal Foch qui est le prolongement de la rue Beaurepaire, devant l’Ecole.









En complément voici quatre documents qui n’ont rien à voir avec Saumur… mais fort intéressants pour des collectionneurs… :
Le 7 octobre 1870 Paris étant assiégé, Gambetta quitte la capitale en Ballon à bord du 6ème ballon dit « monté », le ballon « Armand Barbès » Il décolle de la place Saint Pierre à Montmartre et atterrit au bois de Favières en Seine et Oise. Puis il rejoint le gouvernement à Tours le 09 octobre où il arrive à midi 25… voici deux des trois télégrammes que je possède, une carte postale relatant son départ de Paris et un carte format cdv de son portrait. Pour les collectionneurs de courrier par « ballon » monté… c’est un beau complément !



Relire l'article sur l'histoire des photographes saumurois ici, sur le décès du pilote Legagneux ici et sur sa collection ici, Les marchés de Saumur ici , sur le procès de conscription de Napoléon ici, sur la statut e Aristide Dupetit Thouars ici, Les lavandières ici, L'école de transmission optique ici et les commerces de la ville sur ce lien. Le vélocipède ici, les voitures anciennes ici, Les ateliers de réparation ici, les belle demeures en cliquant ici, les crues ici, les bars et restaurants ici, les gares ici, l'Ecole Industrielle ici, le cour Dacier ici, Victor Hugo ici, l'école de Jeunes filles ici, les ponts et l'îles ici, Les crues de l'ïle ici, l'institution Saint Louis ici, du pont de fer au théâtre première série ici et la seconde ici.Du théâtre à la place Bilange (1) ici la place bilange 2 ici. rue Beaurepaire, ici. Les cartes de voeux ici, La place Saint Pierre ici et ici la rue Beaurepaire et Saint Nicolas ici


Article du 27 janvier 2014 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de Boileau 29/01/2014 20:56:54

Bonjour,Mr Cornet serait-il interessé par une photographie,originale de la charcuterie de mes Parents,prise en 1949 au 12 rue st Nicolas?si oui j'ai même plusieurs vues de cette période,un message serait sufisant en m'indiquant l'adresse oû éffectuer l'envoi,salutations à tous les Saumurois



Commentaire de France ECRAN 30/01/2014 08:31:20

Encore merci Yves pour cette série comme pour les autres. Mon enfance "remonte" en sur-face.
Dans les années 50, j'arpentais, après les cours au Lycée d'État, la rue Beaurepaire trois fois par semaine pour rejoindre la "salle d'armes" de l'EAABC. Le café des Arts de la famille Jaunay (ou Jounay) l'herboristerie un peu plus loin où j'achetais, pour mon père, des réglisses "bâteaux". Après la Banque de France, malgré les faibles ressources de la famille, nous allions nous chausser tous les 2 ou 3 ans, chez le chausseur "Bailly". La carte de la rue Gambetta me rappelle aussi la présence, avant le resto du même nom qui existe encore, du commissariat de Police.



Commentaire de yves cornet 30/01/2014 10:19:23

merci pour la proposition,
mon adresse est
YvesCornet
61, place François 1er
78100 saint Germain en Laye
Merci aussi à France pour son Email et son fort intéressant commentaire et ses souvenirs....


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI