Pavés indiens : le communiqué d'Europe Écologie Les Verts.

Le feuilleton de l’achat de pavés en Inde par la Ville de Saumur pour « habiller » les rues du centre ville continue. C’est au tour de Christophe Cardet, élu Europe Ecologie les Verts de Saumur s’indigne : « Ce différentiel de coûts annoncé est totalement erroné, nous sommes sur un surcoût de 3 fois supérieur et non de 30 fois (…) On nous parle régulièrement de développement durable mais quand mettrons-nous enfin nos paroles et nos objectifs en actes. Ces pavés sont une aberration totale en matière de développement durable pour les 3 raisons suivantes (....) Ci-dessous le communiqué.


"Dans la presse, nous apprenons que le chantier de rénovation du Centre Ville va utiliser des pavés de grès provenant du Rajasthan pour habiller le sol de Saumur. Tout un symbole de faire venir ces pavés d’Inde. Si la question avait été posée aux habitants de Saumur ou lors du conseil municipal le choix actuel aurait certainement fait débat pas seulement parce que nous parlons d’une commande de 22 000 m2 et de 1,8 M€ (matériaux et main d’œuvre pour la pose des pavés).
Au vu du surcoût, n’y avait-il aucune possibilité pour adapter le projet et utiliser moins de pavé ? Un déplacement en Inde était-il si utile ? Nous retrouvons malheureusement trop souvent cette situation comme par exemple avec les panneaux photovoltaïques qui proviennent de Chine, ainsi une entreprise bretonne vient de fermer ses portes et le coût de cette fermeture sera bien supérieur au surcoût des panneaux fabriqués en France.

On nous parle régulièrement de développement durable mais quand mettrons-nous enfin nos paroles et nos objectifs en actes. Ces pavés sont une aberration totale en matière de développement durable pour les 3 raisons suivantes.

Économiquement, il est évident que le pavé Indien et moins cher que le pavé français mais pour limiter les coûts on peut redimensionner la surface pavée.

Socialement, choisir le « Made in India » au « Produit en France » pour une question de coût c’est un choix symbolique. En travaillant avec la Bretagne ou les Vosges nous soutenons un savoir faire français prouvant notre esprit de solidarité inter régionale et de responsabilité pour que demain une activité industrielle perdure. Favoriser l’activité économique locale pour maintenir de l’emploi local. Il ne suffit pas de le dire, seul les actes comptent. Nous sommes tous responsables du maintien de nos emplois dès que nous achetons un bien de consommation. Soyons consom’acteur plus que consommateur.


Enfin le coût environnemental de ce chantier : «quel est le bilan carbone nécessaire pour faire venir par conteneurs des tonnes de pavés importés d’Inde, à plus de 7 000 kilomètres de l’Anjou». Avec ces pavés, c'est l'Agenda 21 du territoire qu’on enterre et qui perd toute crédibilité.

Ce type d’aménagement du centre ville avec le pavé indien est un très mauvais indicateur pour la municipalité actuelle qui dit soutenir l’économie locale : mais ce ne sera pas le cas avec le futur pavage de l’hypercentre de Saumur ".


Article du 04 février 2014 I Catégorie : Politique

 


21 commentaires :


Commentaire de LE PRIX... 04/02/2014 10:52:58

Le bilan carbone pour un container de pavés....est le mêm que pour des bananes....ou des chemises.....Monsieur Cardet....à la différence prêt que les pavés seront installés pour des décennies....et les chemises pour une saison!!!!! Ne soyez pas dans une posture idéologique et dogmatique....les "Khmers verts" ont trop de choses à se reprocher dans ce domaine!



Commentaire de ADB 04/02/2014 11:41:54

Ce qui saute aux yeux en voyant cet article, c'est l'écharpe jaune et le titre EELV côte à côte : on ne peut éviter d'en faire le rapprochement et le considérer significatif !



Commentaire de Superdeg 04/02/2014 12:03:58

Tiens il se réveille! Faut pas dormir pendant les délibérations car le projet ne date d'hier!Je voudrai savoir si la rumeur du voyage en Inde de 3 personnes de Saumur pour la négociation de ces pavés est vrai , car si c'est vrai je comprends son amertume de ne pas avoir fait le quatrième larron... En ce moment j'écoute et qu'est-ce qu'il y a comme rumeurs, je demanderai de me confirmer ou de démentir si ces rumeurs sont vraies dès que l'occasion se présentera, comme ici



Commentaire de 1968 04/02/2014 12:28:54

ne jetons pas le pavé dans la marre surtout si il n est pas made in france.et le cout? et en france le cout?



Commentaire de MAN 04/02/2014 14:36:47

A tous...
Le problème des pavés qu'ils soient d'Inde ou de Navarre n'est pas le problème. La base de ce problème qui s'applique à tous les élus qu'ils soient de droite de Gauche ou des extrêmes et donc également des écologistes est la règle des marchés publics.
Cette règle considère que pour chaque projet doit être retenu l'entreprise la mieux disante, et avec pour faire le choix de cette entreprise des critères (prix, moyens, compétences etc). Il est donc très difficile d'y mettre des critères géographiques (discriminant).
Si l'on pousse le bouchon, les municipalités qui font d'énor



Commentaire de vielle mémé 04/02/2014 15:23:17

Enfin Monsieur Cardet, cette décision du choix des pavés indiens a été décrêtée en catimini, aucune communication aux membres du Conseil ..... de la majorité, ni de la minorité, allons trop de papiers à lire, pas de suivi, pas de questionnement, ce choix n'est pas d'hier, reprenez vos dossiers et dites nous. Ce qui me gène Monsieur Cardet vous parlez seulement de pollution, mais rien sur le salaire de misère des ouvriers qui cassent ces pierres, ni des enfants qui accompagnent leurs mères pour travailler aussi, vous avez laissez faire. Désolée mais je me faisais appeler " Kmers Verts " j'étai



Commentaire de Nous voulons quoi !! ! 04/02/2014 20:45:39

A entendre Superdeg et Vieille mémé le sujet serait passé au Conseil Municipal. Eh bien sur que non, c'est bien ce que dénonce Mr Cardet, le choix de l'équipe Apchin qui se fait en catimini.

Mesdames Messieurs les électeurs faites le bon choix dans moins de deux mois pour qu'on arrête avec des projets en totalement incohérence avec le bons sens collectif.



Commentaire de ADB 05/02/2014 00:27:04

Le bon choix, c'est de ne pas "jeter l'argent par les fenêtres" mais de faire le maximum avec l'argent des contribuables, une approche incompréhensible pour un élu de gauche.



Commentaire de garidacci 05/02/2014 17:08:06

Sans intérêt cette polémique mais tout est bon avant les municipales pour nos prétendus écolos et idéologues de même acabit.



Commentaire de vielle mémé 05/02/2014 17:45:52

vous voyez que vieille mémé, ne sait pas tout .... elle croyait que cela avait été débattu au conseil municipal ? J e croyais que dans les liasses de paperasse qu'on vous donne cela apparaissait;;;;mais que vous n'aviez pas eu le temps de le lire, si c'est en CATIMINI je comprends mieux, mais comment durant un mandat pouvoir accepter que tout ce décide de cette manière pendant 6 ans, la vente des bijoux de famille et ces décisions prisent sans vos votes et sans débats ............ alors Saumurois c'est quoi la démocratie ?
REAGISSEZ ..................... il est temps .



Commentaire de Varennes pour ADB 05/02/2014 17:50:16

Vous écrivez avec raison qu'il "faut faire le maximum avec l'argent du contribuable". C'est juste, à un détail près : encore faut-il que ce contribuable ait encore de l'argent ! Et donc un emploi ! Aller exploiter la misère de travailleurs indiens ne me semble pas être le plus court chemin pour préserver nos emplois.

Sur le plan écologique, cette décision est aberrante.
Sur le plan moral (oups ! Un gros mot !), elle est scandaleuse.
Sur le plan financier, elle est très discutable.
Et sur le plan de notre survie économique, bien au-delà des économies hypothétiques réalisées



Commentaire de Grincheux 05/02/2014 18:26:58

L'épisode des pavés n'est qu'une illustration d'une affaire menée en dépit du bon sens et au mépris de la démocratie. On le sait parfaitement, la mode de piétonniser stérilise tous les centres urbains de France, qui sont en train de mourir. Le quartier Saint-Nicolas va devenir un grand cimetière pour bobos. Il suffisait de restaurer à prix réduit les vieilles dalles en ciment rose, pas très belles, mais confortables à la marche. Mais à Saumur, on a des prétentions incompatibles avec nos moyens. Il y a eu une exposition à la mairie. La question de piétonniser n'a pas été posée. Piétonniser l



Commentaire de Francis PRIOR 05/02/2014 18:40:45

Non les élus du conseil municipal n'ont pas connaissance des prescriptions des cahiers de charges techniques. Le code des marches publics n'impose pas le recours au moins ou mieux disant mais à l'offre économiquement la plus avantageuse ce qui signifie que l'on peut y inclure une multiplicité de critères de même on peut demander des variantes avec des matériaux différents ou imposer des matériaux (art 21.2 du CCAG travaux). S'agissant du cout, on ne peut pas raisonner comme si le cout des travaux incluait toutes les charges. Il faut y intégrer les externalités, c'est à dire les conséquences no



Commentaire de Valérie Paul 05/02/2014 19:34:08

Et que dire des ardoises qui ont servi au sol du tramway d'angers qui venaient du portugal alors qu'il y avait des fournisseurs à leurs portes, à Trélazé et qui viennent de mettre des milliers de gens au chômage ? Pourtant une commande d'une mairie de gauche alliée aux écolos !



Commentaire de Patrick Hénard 05/02/2014 19:36:24

Je vous signale que c'est la cas de plein de villes en France. En fait c'est parce que les français ne savent pas produire ce genre de pavés, et c'est dommage



Commentaire de @Francis PRIOR 05/02/2014 23:10:31

J'ai lu plusieurs de vos commentaires, je salue la démarche de tenter d'éclairer les débats, je souhaite que ça puisse un jour assainir les polémiques stériles dont on pourrait se passer à Saumur, mais j'en doute.J 'apprécie également la régularité et la pédagogie mais à quoi bon vouloir expliquer à qui ne veut pas entendre ! en période de campagne tout est permis, tant pis pour ceux prêts à tout croire !



Commentaire de Varennes pour Patrick Hénard 06/02/2014 11:00:18

Soyez heureux, Patrick, je connais au moins deux entreprises, d'envergure nationale, qui produisent ce genre de pavés. Elles ont même une large gamme. Je le sais parce que je me suis occupé de leur communication pendant des années ! Non, non, pas la peine d'envoyer quelques heureux élus passer un bon moment de tourisme en Inde ! Cette histoire est lamentable !



Commentaire de Bernard 06/02/2014 17:09:05

Il faudrait que ces râleurs permanents apprennent comment fonctionne le commerce internationale, si l'ont veut espérer vendre des avions rafales en inde, il faut accepter d'acheter quelque chose chez eux;
Maintenant nous avons le choix: fermer Dassault et mettre au chômage quel-que milliers de personne en France, extraire les pavés en France (et les Verts jamais contents diront que nous détruisons la phone et la flore) ou en achetant en Indes permettre à plusieurs centaines de familles de survivres.



Commentaire de @Bernard 06/02/2014 17:46:40

Merci Bernard de rappeler les règles.
Un appel d'offre public doit prendre le moins cher, c'est comme ça. Ca évite les magouilles.
Mais bon, crier au scandale ne coute pas cher, c'est le sport de la ville. Merci pour l'image...



Commentaire de vielle mémé 06/02/2014 18:28:56

à Bernard ........... attendez les avions de Dassault ne sont pas encore en Inde, il n'y a que la France qu'ils sont vendus ! heureusement que c/ Dassault ils font autre-chose , quant aux indiens je sens votre bon coeur ces pavés permettent qu'ils puissent survivre , survivre merci pour eux



Commentaire de franck tp 17/11/2020 16:43:17

Elle est belle la politique local , serrez vous les coudes, achetez local, européen , et on recommence de la bordure chinoise en porphyre de Chine ,3300 ml vont être posé rue Ackerman, fleuron des vins français, bientôt nous y verrons des cavistes chinois avec leurs vins importés de leur domaine en chine, bien triste



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI