Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Jean-Marie loiseau communique pour boucler sa liste et présente son programme

Le Parti de Gauche, s'est donné un challenge : boucler une liste de 35 noms avant le 6 mars "pour changer les pratiques politiques à Saumur", et participez à la construction de "Pour une liste citoyenne Saumur 2014".


Dans le cadre des prochaines échéances municipales, Le parti de gauche par les voix de Jean-Marie Loiseau, Chantal Mary et Geoffret Begon souhaitent que les valeurs qu'ils partagent, leurs propositions pour "un bien vivre ensemble" soient soumises aux votes des Saumuroises et Saumurois.

A gauche toute


Avant de présenter leur programme, Jean Marie Loiseau pose le décors : "En trente ans, Saumur a perdu 15,7% de sa population. Dans le même temps la France, tout comme le Maine et Loire en gagnait 16% ! Les habitants de plus de 65 ans représentent 18,3% à Saumur et 14% dans le Maine et Loire. A Saumur, la plus grande richesse côtoie la plus grande pauvreté. 20% des Saumurois vivent sous le seuil de pauvreté (910€ / mois), contre 14,3% des français. Et dans le même temps, alors que Saumur représente environ 3,5% de la population du département, la ville compte 12% des ménages payant l’ISF dans le département. (ISF = Impôts Sur les grandes Fortunes)"

20 propositions

Dans leur communiqué, les protagonistes avancent 20 propositions :

Des biens communs à la portée de tous
1 - Gratuité et efficacité des transports en commun avec des parkings relais gratuits.
2 - Gratuité de la médiathèque et des ludothèques.
3 - Gratuité des premiers mètres cubes d’eau.
4 - Gratuité de la cantine scolaire pour la première tranche tarifaire.

Restaurer la cohésion sociale
5 - Renforcer le soutien aux associations à vocation sociale et utiliser leur expertise pour améliorer la cohésion sociale.
6 - Favoriser la mixité sociale dans le logement.
7 - Favoriser la création de deux nouveaux centres sociaux.
8 - Remplacer la police municipale par des médiateurs, éducateurs et assistants sociaux.

Des emplois non délocalisables
9 - Investir pour développer des filières locales dans l’isolation et les énergies renouvelables.
10 - Investir dans un vaste plan de rénovation pour des bâtiments communaux sans toxiques.
11 - Approvisionner les cantines à partir d’aliments sains, produits et transformés localement.
12 - Favoriser le développement de l’agriculture biologique et soutenir l’économie sociale et solidaire.

Un environnement propice au bien vivre ensemble
13- Développer une offre culturelle pour tous, en soutenant et en s’appuyant sur les associations, les artistes et les citoyen-ne-s.
14 - Mettre en place des jardins partagés et des espaces verts fruitiers et potagers.
15 - Rendre les commerces et les services accessibles à tous les habitants, notamment les personnes âgées ou handicapées.
16 - Optimiser la filière déchets : Réduire, Réutiliser, Réparer, Recycler : 4R

Une démocratie vivante
17 - Mettre en place des conseils de quartier avec des budgets autonomes.
18 - Réunir des jurys citoyens pour décider notamment de l’attribution des subventions.
19 - Revenir en régie publique de l’eau et supprimer les partenariats public/privé.
20 - Non-cumul des mandats ; transparence et plafonnement des indemnités des élu-e-s

Contact : saumur2014@laposte.net Tel : 06.81.29.98.21 - saumur 2014.canalblog.com
www.facebook.com/gauche.saumuroise


Article du 25 février 2014 I Catégorie : Politique

 


4 commentaires :


Commentaire de Georges 26/02/2014 10:53:27

Avec ce programme les "riches" vont devenir "pauvres", je suppose que se seront eux qui payeront la facture! cela me rappelle un candidat de l'époque qui voulait faire payer les riches ,qui avait comme adversaire la finance et qui n'aimait pas les patrons."Le candidat Président " qui sortait de sa Corrèze voulait révolutionner le monde .Il se rend compte au bout de 2 ans de mandat que la richesse d'un pays vient du monde de l'entreprise .



Commentaire de Autre vision 26/02/2014 11:38:06

Comme disait Coluche:
"Si j'ai bien compris, les pauvres c'est les gentils, les riches c'est les méchants. Et tout le monde veut devenir méchant?"



Commentaire de Mort de rire 27/02/2014 14:30:46

Super vos idées... et les gratuités à tout va vous les financez comment??? à coup de surhausses de fiscalité pour ceux qui travaillent encore et essaient de s'en sortir????



Commentaire de Jean-Marie LOISEAU 01/03/2014 13:00:06

A propos des riches, je ne saurais trop vous recommander la lecture de l'excellent petit livre de l'économiste Thomas Piketty « Pour une révolution fiscale ». Vous y découvrirez pages 50-51 que notre système fiscal est très faiblement progressif jusqu'à 5100 € brut par mois, mais qu'ensuite il est dégressif, voire très dégressif pour les 1% les plus riches (+ de 14 000 € brut par mois). Autrement dit, en France en 2014 les très riches paient moins d'impôts que la moyenne (35% pour les plus riches contre 47% en moyenne : cotisations sociales + TVA + impôts sur le capital + CSG + impôt sur le revenu).
Si vous avez le temps plongez vous aussi dans le livre « la violence des riches » pour en particulier découvrir leurs sport favoris : le double langage et la fraude fiscale.
A propos de la gratuité, vous semblez inquiet pour le financement de ces mesures. Construire un budget, c'est faire des choix.
Entre une cérémonie des vœux dispendieuse et le financement d'une tranche gratuite dans les cantines scolaires afin que des enfants qui vivent dans la misère puissent faire au moins un bon repas par jour, que choisiriez-vous ? Et puis sachez que le cout des repas de cantine représente une somme infime du budget de la ville, voilà pourquoi de nombreuses communes ont mis en place une première tranche gratuite.
Sur les transports ou l'eau. Entre réaliser des travaux particulièrement couteux à l'église Saint Pierre ou le financement de ces mesures que choisiriez-vous ? A Libourne, ce sont les 15 premiers mètres cubes qui sont gratuits. A Châteauroux ou à Aubagne les transports sont gratuits depuis de nombreuses années et personne n'a l'intention de revenir en arrière compte tenu du plus apporté à l'ensemble de la population. Et contrairement à ce qu'affirme monsieur Apchin, il n'y a pas davantage de dégradations.
Enfin, la question de la culture est particulièrement importante pour les enfants issus de familles en difficulté économique. C'est souvent ce qui leur manque pour réussir leur scolarité. Or, là où la gratuité a été mise en place, la fréquentation des médiathèques a été accrue de 30%. Ceci signifie que ces nouveaux venus n’avaient pas jusque là les moyens financiers suffisants pour se cultiver.
Pour nous c'est l'humain d'abord et en particulier les plus fragiles d'entre nous.
Fraternellement
Jean-marie LOISEAU
saumur2014@laposte.net


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI