Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Courrier du lecteur à propos d'Olivier Cousin ; "Vigneron franc-tireur"

Balthazar Forcalquier,, lecteur du kiosque, était présent lors du procès du 5 mars du vigneron Olivier Cousin qui comparaissait pour avoir utiliser des mentions réservées aux Appellations d'Origine Contrôlées, notamment le mot Anjou. Voici sa lecture.


"Olivier Cousin est vigneron en Anjou (bio, naturel, biodynamie). Il conduit son petit vignoble avec son cheval. Il en bave, soumis au temps et aux aléas du marché. Mais c'est sa vie, et ce fut avant lui celle de son père et de son grand-père. Il allait ainsi son petit bonhomme de chemin de vigneron sans pesticide et sans soufre quand l'administration lui est tombée dessus. Il n'avait pas le droit de mentionner le nom "Anjou" sur ses étiquettes, pourtant il est bien de cette terre et ne fait pas son vin aux antipodes ! Qu'importe, le nom "Anjou" appartient à l'AOC ( Appellation d'Origine Contrôlée) et Olivier Cousin n'en fait plus partie. Il n'avait pas droit non plus au nom de "domaine" et n'était pas autorisé ( au moment des faits) à faire figurer les noms des cépages ... Kafka n'avait pas imaginé cela !

Olivier Cousin a bien voulu plier l'échine, il signe désormais "paysan Angevin" son vin est mis en bouteille "à la maison" et ce sont des "vins d'ici". Bonjour Ubu !

Il reste qu'il fut en infraction et que pour cela il est poursuivi par le tribunal correctionnel d'Angers. Ce fut l'occasion d'un beau pique-nique sur les marches du palais, les amis du vigneron et les amateurs d'un vin propre étaient là, on y a même croisé Benoist Rey ce vieil anar.

Dans la salle d'audience il fallait tendre l'oreille car les micros ici ne fonctionnent pas. "Et ne vous appuyez pas trop à la barre" a averti la présidente, "elle n'est pas solide". Et le glaive de la justice, il est comment ?

Olivier a donc expliqué que son travail était exigeant, que ses rendements étaient deux fois moins élevés que la moyenne, qu'il avait le sentiment de faire un vin sain, sans additif et qu'il en informait le consommateur au mieux, qu'il était deux fois plus contrôlé qu'un vigneron ordinaire par les organismes qui veillent scrupuleusement au bio et à la biodynamie. Bref, il ne ment pas !
"Mais vous comprenez qu'on vous reproche la mention "éthique du domaine" sur vos étiquettes" interroge la présidente.

" On me reproche le mot éthique ?"

"Mais non, celui de domaine"...

"Ce sont des mots confisqués par les structures officielles de la viticulture et cela au pays de Voltaire" tempête son avocat Me Olivier Morain " et s'il prend l'envie à mon client d'appeler son épouse mon petit Anjou, vous irez le poursuivre sous la couette ?"

N'empêche, pour l'avocat de la partie civile, Olivier Cousin est un "braconnier" un "franc-tireur".
Réplique de Me Maurain qui élève alors le mot "franc-tireur" à son meilleur degré "il fut un temps où on les appelait des Résistants".

L'avocat de la partie civile comme le procureur ont bien senti qu'il y avait là les ferments d'une affaire absurde dans le fond, mais dans la forme les infractions ont été constatées en leur temps.
Au vigneron qui risquait de la prison ferme, ils ont demandé des amendes.
Et au nom du bon sens l'avocat d'Olivier Cousin a demandé la relaxe.

Réponse le 4 juin
"

NDLR : si le sujet vous intéresse, vous pouvez lire un autre avis, celui de l'éditorialiste du Kiosque en cliquant ici.

Article du 06 mars 2014 I Catégorie : Vie de la cité

 


7 commentaires :


Commentaire de mémé d' anjou 06/03/2014 17:40:18

non mais, qui peut se permettre une telle atteinte à la liberté, quel magistrat venu de je ne sais où connait notre Anjou, sinon que de boire en claquant la langue après chaque gorgée une piquette d'un soi disant " domaine " grand comme un " square " où les produits chimiques sont entreposés pas trop loin des cuves et qui laissent échapper des effluves qui mettent en transe les asthmatiques et tout cela dégustés l' auriculaire en l'air . Allez Messieurs de la "Justice " il y a bien d'autres choses plus graves et plus urgentes à traiter, laissez ce brave et bon vigneron respectueux de notre ANJOU



Commentaire de bernardo 06/03/2014 18:42:53

Du vrai travail bien de chez nous , de l'Anjou du vrai depuis des générations, cela force le respect, mais dans quel monde pourrit vivons nous . Il y a des vins qui laissent parfois a désirer... . Merci Mr Cousin pour votre leçon de courage.



Commentaire de Saumuroise 06/03/2014 21:42:28

J'ai suivi cette affaire depuis le début, je suis outrée de voir que ce Monsieur qui nous fait un Anjou naturel (non trafiqué) soit pris pour cible! j'espère que le tribunal tranchera en sa faveur. Merci Monsieur et soyez sur que votre anjou naturel trouvera toujours des acquéreurs. Bonne chance à vous pour la suite. Je suis entourée du vignoble de Champigny, mais je préfère acheter de l'anjou.........



Commentaire de Franck 09/03/2014 17:55:06

Et si tous les "pousse-crayon" des multiples administrations qui ne servent à rien lui foutaient la paix à ce brave homme, ce ne serait pas mieux !!!



Commentaire de tout simplement... 10/03/2014 14:37:49

je ne sais pas m'exprimer comme toutes ces personnes qui ne ratent pas un commentaire mais j'avais vraiment envie de vous dire monsieur Cousin merci merci ; revenons au bon vieux temps ou nous buvions et mangions sain .

Que les autres viticulteurs et maraichers prennent exemple et pensent moins à leur porte monnaie !!



Commentaire de @ tout simplement... 10/03/2014 16:09:04

"Revenons au bon vieux temps"...comme çà pas de commentaires sur internet....pas d'industries...et puis le moyen âge....c'était tellement mieux....sic!



Commentaire de Viticulteur d Anjou 10/03/2014 21:09:30

Bravo a Mr cousin pour toute cette campagne de pub qui va pas être si coûteuse ! C'est vrai aujourd'hui avec la loi evin aucune pub n est autorisée sur les vins français, alors que l on voit trop souvent de la pub de bière , whisky ou autre alcool fort comme la vodka.........
je lit cette histoire depuis le début, a lire les commentaires depuis des mois Mr cousin va manquer de vin!!! Il est grand temps de replanter de la vigne! Sachant que d après tous vos commentaires le bio ne peut pas nourrir toute la planète et que les vins issus de la méthode conventionnelle et raisonnée sont dégueulasse, alors nous allons tous mourir de soif!!!!!
encore un grand merci a Mr cousin de parler de nos grands vins de Loire qui le meritent, portez votre combat jusqu'a Paris je vous encourage.

un viticulteur en culture raisonnée


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI