Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


"Parler Vrai, Agir juste" prône le retour en régie municipale des services.

Comme cela était déjà le cas pour le débat des municipales de 2008, le retour en régie municipale de services publics actuellement gérés en délégation est un des points fondamentaux du programme de Paler VRai, Agir juste. Dans son communiqué ci-dessous, la liste explique pourquoi.


"Jusqu'à ce jour, la gestion de l'eau et la restauration collective ( pour les écoles publiques notamment) sont, à Saumur, confiées à des entreprises privées sous le régime de la délégation de service public.

En quoi consiste ce régime ?

Les entreprises privées délégataires de ces services publics sont liées à l'Agglomération ou à la Ville de Saumur par des contrats de droit privé. Leur rémunération repose sur les résultats de l'exploitation de ces services. On comprend donc aisément que ces entreprises servent des intérêts privés qui n'ont rien à voir avec l'intérêt public.

Par ailleurs, assurer aux citoyens que la délégation de service public à des entreprises constitue une économie est un leurre. En régie, au contraire, c'est la collectivité elle-même qui assure le service public avec son personnel et cela dans le seul intérêt public.

La gestion de l'eau :

La Saur pour Saumur, Véolia ou Suez pour d'autres villes sont des multinationales dont le but est la rémunération de leurs actionnaires et non la réalisation d'un service public dans l'intérêt de tous et le respect de l'environnement. Elles détiennent 80 % des parts de marché de la gestion de l'eau en France. La presse se fait régulièrement l'écho de l'opacité de leur gestion et des contrats qui les lient aux collectivités locales, voire de scandales les concernant. Leur recherche d'optimisation des profits les rend plus attentives à l'augmentation de leur productivité qu'à l'entretien des réseaux et en France, la déperdition d'eau dans les canalisations atteint en moyenne 40 %. Les petits consommateurs privés, (c'est à dire nous les citoyens) représentent 80 % de la consommation d'eau et ne sont pas ou très peu représentés dans les instances de gestion. L'augmentation continue du prix du m3 constitue une taxe locale déguisée puisque les usagers paient à une entreprise privée ce qu'ils paieraient à la collectivité locale avec en plus la rémunération des actionnaires !

De nombreuses villes comme Paris, Grenoble, Saint Etienne et bien d'autres sont revenues à un régime de régie publique et ont vu le prix du m3 diminuer considérablement. La transparence y est améliorée pour les usagers. Les déperditions dans les canalisations y ont baissé de 40 à 12 %. Par le jeu de la démocratie locale, les citoyens reprennent la maîtrise de ce service. Il est donc facile de mesurer l'impact économique, démocratique et environnemental de ce retour.

Le contrat qui nous lie à la Saur arrive à échéance en 2020. Nous nous engageons au retour le plus rapide possible de l'eau en régie à Saumur. Comme pour les autres villes qui ont effectué ce retour en régie publique, la collectivité reprendra évidemment le personnel de la Saur concerné.

La restauration collective :

Là aussi, l'économie que ferait réaliser la délégation de service public est une tromperie. Nous fera-t-on croire que l'entreprise gestionnaire ne se rémunère pas et assure ce service à prix coûtant ?
L'instauration d'un service de restauration collective en régie permettra la création d'emplois stables à Saumur, une meilleure transparence sur sa gestion et une meilleure traçabilité des aliments servis aux enfants.
La gestion en régie favorisera les producteurs locaux . Là aussi les conséquences sur l'environnement sont évidentes : circuits courts favorisés donc impact carbone diminué. Les conséquences sur l'emploi également puisque producteurs locaux signifie emplois locaux... Les prix de repas seront calculés au plus juste pour permettre l'accès de tous."



Article du 19 mars 2014 I Catégorie : Politique

 


2 commentaires :


Commentaire de terminator 20/03/2014 08:40:11

Il est vrai qu'on peut faire des économies facialement , mais si cela aboutit à de nouvelles embauches de territoriaux , j'ai peur de l'addition au bout du compte.
Je veux me référer au nombre d'embauches sous le mandat JMM.
Résultat: augmentation de la masse salariale de façon durable avec un retour sur investissement déplorable et un coût pour le contribuable qui finit par faire mal.



Commentaire de elle est pas belle la vie 20/03/2014 08:55:41

les communistes reviennent.apres l ukraine poutine entrera dans saumur avec dany le rouge,gino le balafré.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI