Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Thouars, Loudun, Chinon : retour sur les élections municipales 2014.

Au lendemain du second tour des municipales, retour sur le fil de la soirée électorale à Thouars (Deux-Sèvres), Loudun (Vienne) et Chinon (Indre-et-Loire). Si tout était joué dès le premier acte à Thouars, les habitants de Loudun et Chinon ont dû patienter pendant l’entracte de l’entre-deux tours avant de connaître leur nouveau maire.


Thouars : le maire Patrice Pineau réélu
sans problème

A Thouars, seules deux listes étaient déclarées pour le premier tour. Le maire sortant Patrice Pineau, qui menait la liste intitulée « Voir Thouars en grand » (Liste divers gauche), a été réélu maire dès le premier tour, le dimanche 23 mars. Il s’est imposé face au candidat Alain Dumont, qui menait la liste nommée « Et que Thouars revive » (Liste divers droite). Une victoire relativement confortable, avec 54,00% des suffrages exprimés (soit 2 047 voix), contre 46,00% pour son rival de droite (soit 1 744 voix). Patrice Pineau s’installe donc pour un deuxième mandat, à Thouars.

Loudun : Joël Dazas élu dans un fauteuil.

Elefthérios Benas, le maire sortant élu en 2008, s'était désisté pendant la période de l'entre-deux tours, entre les dimanches 23 et 30 mars 2014. Après cette décision surprenante du candidat UMP, il ne restait plus que Joël Dazas, tête de liste de « Loudun, s'ouvrir pour réussir » (Liste divers droite), face à Pierre Lantier, qui menait la liste intitulée « Loudun, fiers de vivre ensemble » (Liste divers gauche). Sans surprise, ce dimanche 30 mars 2014, Joël Dazas a remporté une victoire écrasante face à son rival, Pierre Lantier. Le premier cité a obtenu un score fleuve, avec 71,15% des suffrages exprimés, soit 1 906 voix. Son rival obtient, quant à lui, 28,85% des suffrages exprimés, soit 773 voix.

Avec Jean-Luc Dupont, Chinon bascule à droite.

Jean-Pierre Duvergne, le maire sortant élu en 2005, ne briguait pas de nouveau mandat. Quatre listes étaient présentes lors du premier tour et trois se sont hissées au second tour. Seul Pierre Hervoil, tête de liste de « Chinon Avenir Passion (CAP 2014) » (Liste divers), est passé à la trappe le dimanche 23 mars. Au second tour, c’est Jean-Luc Dupont, tête de liste d’« Un souffle nouveau pour Chinon » (Liste divers droite), qui s’est imposé sans aucun problème. Il récolte 62,47%, soit 2 314 voix… Loin devant la liste « Chinon 2020 » (Liste divers gauche), menée par Céline Delagarde, qui obtient 22,76%, soit 843 voix, et Bernard Sicot, tête de liste d’« Ensemble, bougeons Chinon » (Liste divers gauche), avec 14,77% (547 voix). Jean-Luc Dupont brise ainsi un règne de 25 ans de la gauche, sur la commune de Chinon.


Article du 31 mars 2014 I Catégorie : Politique

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI