Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Saumur, ta santé économique ? ça va mieux ? Résultat du diagnostic.

Chaque année, la Maison de l'emploi du Saumurois dresse un diagnostic du territoire pour aider, notamment, les nouveaux élus à mieux connaitre leurs "patients" pour agir. Voici une synthèse.


Les études et chiffres portent sur l'arrondissement de Saumur incluant Saumur Agglo et les communautés de communes de Vihiers, Doué la Fontaine, Gennes, Longué, Baugé et Noyant.
Le territoire compte 136 248 personnes sur les 790 343 en Maine et Loire et 3 601 113 en région Pays de la Loire. Au niveau du bassin de Saumur, la population progresse chaque année de 0.5%. Cette croissance est inférieure à celle du département (0.6%) et celle de la région (0.9%).

Une région agricole.

La région compte 11 628 entreprises. L'agriculture en compte 26%, les commerces et services 46.3% et l'industrie 6.9%. (INSEE 2010).

36 073 salariés en 2010.

La fonction publique est le premier employeur 32.3% devant les commerces et services 31.7%, l'industrie 21.9%, la construction 8.2%.

Une population âgée.

Le bassin de Saumur se caractérise par une sous-représentation de la classe des jeunes âgés de 15 à 29 ans et d’une sur-représentation des plus de 60 ans.



Une population sous qualifiée.

Le bassin de Saumur se distingue par une forte part de la population qui ne possède aucun diplôme. En effet, 38.3% des personnes de 15 ans ou plus dont les études sont terminées ne possèdent aucun diplôme ou le seul certificat d’études primaires.
Rapporté à la population départementale et régionale, le poids de cette catégorie de population en territoire saumurois s’élève à 38.3% contre 31.2 % en Maine et Loire et 28.8 % en Pays de la Loire (moyenne nationale 28.6%). En ce qui concerne les études supérieures, alors que 25.2% des Français détiennent un diplôme de l’enseignement supérieur, cette part n’avoisine que 16% en Saumurois.
La région des Pays de la Loire et le département de Maine-et-Loire restent toutefois sous la moyenne nationale (22.1%).
Dans les Pays de Loire, les zones d'emploi de Saumur et la Flèche regroupent parmi les 18-24 ans, les plus fortes proportions de jeunes non insérés et la part des jeunes les plus faiblement diplômés.



Emploi.

(source INSEE, taux de chômage au 3ème trimestre 2013).
Taux de chômage de la zone d'emploi de Saumur : 11,0%
Taux de chômage du département de Maine-et-Loire : 9,7%
Taux de chômage de la région des Pays de la Loire : 9,1%

Demandeurs d'emploi de catégories A,B et C : 12 175.

Demandeurs d'emploi de catégorie A (sans aucune activité durant le mois) : 6 975.

Demandeurs d'emploi de catégorie B (ayant travaillé moins de 78 heures durant le mois) : 2 094.

Demandeurs d'emploi de catégorie C (ayant travaillé plus de 78 heures durant le mois) : 3 109.

60 408 actifs.

En 2010, la population de 15 à 64 ans du bassin de Saumur est estimée à 81 886 personnes dont 60 408 sont des actifs, soit un taux d’activité de 73.8%. Plus de 53 400 actifs ont un emploi et près de 6 900 personnes sont au chômage.

Taux d'emploi.

Le taux d’emploi des 55-64 ans est le plus faible (34.3%), suivi par celui des 15-24 ans (40.4%). Les 25-54 ans contribuent le plus à l’emploi, avec un aux d’emploi de 82.6%.
Le taux d’emploi des femmes frôle à peine les 60% alors que celui des hommes s’établit à 70%.

De faibles revenus.

Le niveau de vie des 10% des personnes les plus modestes est inférieur à 7 150 €/an (600 € par mois). Le plus faible des Pays de la Loire, sachant que le seuil de pauvreté est considéré à 785 euros par mois. Par conséquent plus de 10% de la population sont en dessous de ce seuil.
En revanche, le niveau de vie des 10% les plus aisés est d'un niveau moyen.



Les plus riches dans le Gennois

Les revenus médians des habitants de la ComCom du Gennois sont les plus élevés du bassin de Saumur et se rapprochent de la moyenne départementale (17 100 €/an).
Viennent ensuite ceux de Saumur agglo, de Doué-la-Fontaine et Baugé, où les revenus médians oscillent entre 16 100 €/an et 16 800 €/an. Les revenus médians les plus modestes se concentrent au niveau des EPCI du Vihiersois, Loire-Longué et Noyant (inférieurs à 16 000 €/an). Ce dernier (EPCI de Noyant) se distingue nettement par son revenu médian qui est inférieur à 15 000 €/an.




Très faible taux d'imposition.

La part des foyers fiscaux imposés au niveau du bassin de Saumur est de 47.7%, ce qui est inférieur aux moyennes départementale et régionale (respectivement 52.8% et 55.1%). En Maine-et-Loire, ce sont les bassins d’Angers et de Cholet qui concentrent le plus de foyers imposés (respectivement 56.7% et 51.1%).

Rémunérations.

Les employés et ouvriers saumurois sont moins rémunérés qu’ailleurs : un employé saumurois touche en moyenne un salaire net horaire de 8.5 €/h alors qu’aux niveaux départemental et régional, ce salaire est de 8.8 € net de l’heure et au plan national, il s’élève à 9.6 €/h. Les ouvriers saumurois qualifiés ont aussi un revenu salarial net inférieur qui est de 9.9 €/h en Saumurois contre 10.1 €/h en Maine et Loire, 10.3 €/h en Pays de la Loire et 10.7 €/h au niveau national.




80% des trajets en voiture.

La voiture assure près de 80% des déplacements des actifs : la voiture constitue le moyen de transport privilégié pour se rendre au travail. Ainsi, 79 % des actifs du bassin de Saumur vont travailler en voiture, 18.8 % sans transport, à pied ou en deux roues et 2.1 % en transports en commun.

Mobilité liée au travail.

Chaque matin, ou presque, près de 60 % des actifs quittent la commune où ils vivent pour se rendre à leur travail : on les appelle les « migrants alternants ». Ils représentent 31 996 personnes des 53 400 actifs ayant un emploi et résidant au niveau du bassin d’emploi de Saumur. L’attraction, qu’exercent les emplois situés hors commune de résidence, se traduit par des flux d’actifs élevés : Les trajets se font notamment vers les autres communes du département de Maine-et-Loire : en effet, la population active du bassin de Saumur est soumise en premier lieu à l’attraction des autres communes du département de Maine-et-Loire avec une part d’entrants qui se situent à 51.9% (27 648 actifs). L’influence des communes du département de Maine et Loire s’étend, dans une moindre mesure, aux autres communes des départements de la région des Pays de la Loire et aux régions de France métropolitaine : 1 041 actifs du bassin de Saumur travaillent dans les autres départements de la région des Pays de la Loire et environ 3 252 actifs travaillent dans une autre région en France métropolitaine. Le taux des actifs en emploi dans la commune de résidence ne dépasse pas 40% : Ils sont 21 277 actifs qui travaillent et habitent dans la même commune. Ils représentent 39.9 % des actifs occupés du bassin d’emploi de Saumur.



Lire le document complet en cliquant ici


Article du 09 mai 2014 I Catégorie : Vie de la cité

 


6 commentaires :


Commentaire de Superdeg 09/05/2014 16:41:28

Finalement j'avais tord il n' y a que 47,7% des contribuables qui participent aux petits fours...



Commentaire de F Brée 10/05/2014 09:17:19

C'est un très intéressant article qui permet de prendre conscience de la nécessité du redressement de notre bassin d'emploi. Il faut une mobilisation de tous les instants autant de ses habitants que des décideurs institutionnels. Il faut davantage de cohérence des bassins de vie dans ce bassin d'emploi. Il y a trop de communautés de communes; faisons les coïncider avec les bassins de vie car 'est elle qui détiennent la compétence "développement économique" avec la Région bientôt unique chef de file.
Dommage aussi que le lien ne permet pas de consulter la totalité du Diagnostic



Commentaire de alinea 11/05/2014 12:44:31

Sur 577 députés, seuls 18 sont des chefs d'entreprise. Avec cela, tout est dit...



Commentaire de Fetsy 11/05/2014 14:39:54

En tant qu'entrepreneurs, notre constat (malheureux) est que, parmi plusieurs départements et sur plusieurs communes où nous sommes implantés, Saumur est en première position sur toutes les taxes, obligatoires ou non; et même lorsqu'il y a des paliers de taxation, Saumur est toujours au plus haut. Les élus locaux sont les seuls responsables de l'état déplorable de l'emploi sur la ville et de sa non attractivité auprès des investisseurs.



Commentaire de alinea 11/05/2014 17:48:59

Combien de fonctionnaires parmi les députés?



Commentaire de Comprends pas ! 11/05/2014 19:03:42

Taux de chômage le plus important, niveau de scolarité en dessous de la moyenne, revenu par foyer le plus faible.... et pourtant la ville se paie le luxe d'entretenir un aérodrome !
Mais pour qui ? Visiblement pas pour les Saumurois, ils n'ont pas les moyens de se payer ce type de loisir.
A quoi sert il ? Sûrement pas à dynamiser la Ville à la vue de cet article.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI