Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Les visites inédites de l’Abbaye de Fontevraud

Proposées chaque premier dimanche du mois, les visites inédites rendent accessibles les lieux habituellement fermés au public : dimanche 3 mai, visitez la prison centrale de Fontevraud.


Dès sa fondation au coeur de la forêt de Bort et à proximité de la fontaine d’Evraud, l’Abbaye était conçue selon un modèle de cité idéale monastique. La règle de l’ordre régissait alors totalement l’existence de chacun, faisant écho à l’agencement précis des bâtiments et à l’organisation générale de l’espace, le tout au sein d’une enceinte protectrice. Lieu de clôture volontaire, l’Abbaye est transformée au début du XIXème siècle en prison. À l’enceinte s’ajoutent alors de nouveaux murs et cloisonnements qui adaptent le lieu à sa toute nouvelle fonction : une prison-manufacture, où l’on surveille 24 heures sur 24, où les prisonniers travaillent dans les divers ateliers (menuiseries, foulon, tissage…), l’ensemble constituant une véritable cité pouvant quasiment vivre en autarcie. Malgré l’adjonction d’une architecture spécifique, il est difficile d’évoquer une « cité idéale » pour cette prison aux bâtiments généralement mal adaptés à leur nouvelle fonction, et tant redoutée par les détenus. Avec la fermeture de la centrale en 1963 et surtout après la création du Centre Culturel de l’Ouest en 1975, les travaux de restauration s’accélèrent : on cherche à redonner au monument son aspect « d’origine » en détruisant bien souvent les ajouts de l’époque pénitentiaire et en effaçant les marques du temps. C’est une image « sublimée » de l’Abbaye et de son architecture qui s’offre aujourd’hui aux visiteurs : une « cité idéale » qui n’a probablement jamais existé… Le témoignage des pierres En flânant ou en cherchant délibérément, on peut découvrir des pierres portant les cicatrices du passé. Parmi elles, ces graffitis du XIXème et du XXème siècle, exprimant de façon étonnante la souffrance et l’espoir des détenus. Cherchez, observez… les pierres vont vous « parler »…


Article du 24 avril 2009 I Catégorie :

 


3 commentaires :

29/06/2017 15:50:23 Commentaire de 1-2-3 Soleil

Nous n'avons pas la date de construction de cette centrale mais il était intéressant cet article. Pourtant personne n'y a apporté de commentaire. Certains ont pourtant bien dû connaître l'époque de cette prison même s'ils sont âgés maintenant.


29/06/2017 15:55:31 Commentaire de Benoît

il existe un livre ecrit par joelle ernoule ancienne historienne de l'abbaye sur la prison et les prieuré fontevriste


29/06/2017 16:06:23 Commentaire de 1-2-3 Soleil

Merci Benoît pour cette information.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI