Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Altia Montreuil Bellay, inquiet des difficultés de son groupe avec Caddie.

Il y a quatre ans, le groupe Desmarais implanté à Montreuil Bellay connaissait des difficultés financières au point de se retrouver en redressement judiciaire. Le groupe Alita (fabricant de cabines de tracteurs) avait été choisi pour reprendre l'activité. Ce dernier est aujourd'hui en difficulté avec sa filiale de l'Est Caddie. Et cela pèse sur les entreprises du groupe dans la région.


On retrouve le sous-traitant automobile un peu partout dans le monde. Dans la région il est présent à Montreuil Bellay et y emploie 70 personnes. Il est aussi présent au Mans (100 salariés), Roze sur Sarthe (20) et à Ecouflant avec 100 salariés. Sur ce site, les salariés ont débrayé le 1er juin pour que l'attention soit portée sur leur société. Repris en 2011, Imtec comptait 150 salariés de plus. La CGT dans un communiqué fait part de ses craintes, comparant l'actuelle situation à celle de 2010. « Le manque de trésorerie, les retards de paiements fournisseurs, la dette sociale qui s'alourdit mettent en péril la division structure ».

Rencontre avec les élus.

Fin mai, des membres du personnel ont rencontré à Angers des élus de la région pour expliquer les difficultés de l'entreprise et les conséquences en chaines si l'Etat n'intervenait pas dans le dossier Caddier que le groupe Altia avait repris en 2012 avec le soutien du bras armé de l'Etat, la Bpifrance.

5 millions d'euros dans ALTIA ?

Un accord de principe aurait été trouvé mercredi dernier entre Bpifrance et les trois dirigeants-actionnaires d'Altia pour refinancer le groupe propriétaire du fabricant de chariots de supermarchés Caddie, à Drusenheim, au tribunal de Commerce. "Le principe d'un accompagnement financier est acté", a déclaré le porte-parole de Bpifrance, confirmant une information du journal Le Monde. "Nous sommes déjà actionnaires à 20% et on ne va pas augmenter cette quote-part. En revanche, le principe de l'octroi d'un financement pour permettre à Altia, et à Caddie en particulier, de faire face à ses échéances est acté", a-t-il ajouté. Cet accord est conditionné à la nomination d'une nouvelle direction, qui devrait intervenir la semaine prochaine.
Une annonce d'aide à hauteur 5 millions d'euros de Bpifrance pourrait être annoncée dans la semaine.

A suivre ...


Article du 03 juin 2014 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI