Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



La nouvelle station d’épuration de Turquant a été inaugurée.

Vendredi 13 juin 2014, la nouvelle installation de traitement des eaux usées de la Côte à Turquant a été inaugurée par Guy Bertin (président de Saumur Agglo), avec la présence de Dominique Sibileau (vice-président de Saumur Agglo, en charge de l'eau et l'assainissement) mais aussi de Jackie Goulet (1er adjoint du maire de Saumur), Michel Apchin et Jean-Yves Lallart (sous-préfet de Saumur).


Deux stations d’épuration étaient concernées par les travaux, une à Montsoreau d’une capacité de 1 400 Équivalents Habitants (unité de mesure EH), qui traitait les eaux usées des communes de Montsoreau et de Candes-Saint-Martin et une pour les communes de Parnay, Turquant et Souzay-Champigny, et l’autre à Turquant, d’une capacité de 1 500 EH en période normal et 5 000 EH en période de pointe viticole. Pour ce faire, l’agence de l’eau Loire-Bretagne a dû procéder à la destruction des deux anciennes stations d’épuration de Turquant et Montsoreau, pour remettre ensuite les sites en état de marche.


Comment fonctionne cette nouvelle station ?

La capacité nominale de l’installation, suite aux études préalablement menées, a été fixée à 4 050 EH, en période normale, et à 8 000 EH, en période de pointe viticole. L’installation est de type « boues », activées suivant le principe suivant : un prétraitement par tamisage (compacité du procédé et implantation dans le bâtiment technique désodorisé), un bassin tampon entièrement couvert et désodorisé, un bassin de traitement biologique, un bassin de traitement avec procédé « R3F » (pour le traitement en période de pointe), une séparation des « boues » et des eaux traitées au sein d’un clarificateur, une déshydratation des « boues » par filtre presse et enfin une serre de séchage des « boues », entièrement ventilée et désodorisée.

Les eaux épurées sont rejetées dans la Loire.

Les eaux épurées sont rejetées dans le fleuve de la Loire, en réutilisant la conduite de rejet de l’ancienne station d’épuration de Turquant. Les « boues » produites par la nouvelle station sont déshydratées et stockées sur le site, avant d’être évacuées vers des sites d’épandage agricole. Les refus compactés du tamisage sont évacués avec les ordures ménagères. Les ouvrages sont maintenant en service depuis octobre 2013. Au niveau financement, le montant total des travaux se divise en 4 lots. Le lot n°1 (station d'épuration) a coûté 2 965 564 €, le lot n°2 (poste de refoulement du « Saut au Loup ») a coûté 105 863 €, le lot n°3 (canalisation de refoulement) a coûté 143 039 € et enfin le lot n°4 (aménagements paysagers) a coûté 143 966 €. Le montant total de la station d'épuration s'élève donc à environ 3,4 millions d'euros (Hors Taxe).


Article du 13 juin 2014 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de AffreuxJojo 15/06/2014 23:09:04

Tant mieux ça fera de la merde en moins, tout le reste et le grand tralala d'inauguration on s'en fout complétement !!!


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI