Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


A Thouars, la possible fermeture des Urgences fait grand bruit.

Un projet de restructuration de l'hôpital Nord Deux-Sèvres a provoqué une manifestation d’environ 300 personnes, samedi 14 juin, dans les rues de Thouars. Le principal sujet d’inquiétude : la fermeture des Urgences. Avec cette restructuration de l'hôpital Nord Deux-Sèvres, le regroupement des services s’effectuerait à Faye l'Abesse, où devrait être implanté un plateau technique unique.



A l'appel de la CGT et du collectif de défense de l'offre de soins en Nord Deux-Sèvres, ils étaient environ 300 manifestants à contester le projet de restructuration de l'hôpital Nord Deux-Sèvres. Leur inquiétude se base sur les importantes pertes d’emploi qui imputeraient la ville de Thouars, si le projet aboutissait... En effet, le service des Urgences est le premier employeur de la ville.

Les manifestants ne lâcheront pas …

Un cas qui n’est pas isolé dans le département puisque les services d'urgences pourraient fermer dans plusieurs localités des Deux-Sèvres. Même si le nombre de manifestants présents samedi dernier n’était pas à la hauteur des attentes, de la CGT et du collectif de défense de l'offre de soins en Nord Deux-Sèvres les organisateurs ont promis de poursuivre leur combat. De leurs côtés, Patrice Pineau, le maire de Thouars, et Bernard Paineau, président de la communauté de communes du Thouarsais et conseiller général des Deux-Sèvres, estiment que le projet n'est plus conforme aux engagements qui avaient fait consensus au départ.

Alors que Jean Grellier défend coûte que coûte le projet.

Le député des Deux-Sèvres, Jean Grellier, ne semble pas être prêt à céder du terrain aux opposants. Même s’il n’a pas pris la parole samedi matin, lors de la manifestation débutée place Lavault, il a quand même indiqué qu’une fois le projet terminé et les services regroupés à Faye l'Abesse, tout le monde se glorifierait de l’installation de ce nouveau plateau technique. Jean Grellier a également souhaité convaincre les élus de sa circonscription qu’il s’agit d’un projet d’intérêt général, en leur ayant déjà adressé un courrier. Une prise de position qui devrait certainement provoquer une poursuite des contestations, beaucoup plus importantes cette fois ... Bernard Paineau espère, en effet, environ 3 000 personnes pour la prochaine manifestation.


Article du 17 juin 2014 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :

18/06/2014 23:36:24 Commentaire de afreuxjojo

Grand bruit ? c'est drôle on n'a rien entendu à Saumur c'est pas loin pourtant !


20/06/2014 17:59:40 Commentaire de Pascal

Bizarre à Saumur c'est un silence assourdissant !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI