Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Jacques Auxiette demande au Président Hollande de ne pas abandonner l'investissement public

Dans la tourmente gouvernementale actuelle et sans rejoindre celles et ceux qui remettent en cause globalement la politique économique du gouvernement, Jacques Auxiette, Président PS de la région Pays de la Loire, a souhaité s’exprimer fortement sur un point précis avant l’université du PS à La Rochelle qui se déroulera du 29 au 31 août prochain : celui de la place accordée à l’investissement public dans la stratégie de redressement du pays. Voici ci dessous l'intégralité de sa tribune adressée à François Hollande, ainsi que le lien de sa parution sur Le Plus du Nouvel Observateur.


"N’abandonnez pas l’investissement public !

Monsieur le Président,

vous venez d’annoncer aux Français une nouvelle vague de mesures qui doivent contribuer, après bien d’autres, à sortir le pays du marasme, et les Français de l’inquiétude ou de la désespérance. Tous les décideurs publics doivent contribuer à ce redressement nécessaire. Y compris les élus locaux qui sont les premiers témoins, et souvent les derniers recours, des souffrances qui accablent de plus en plus de nos concitoyens : chômage, pauvreté, misère… Mondialisation parfois folle, cohérence européenne introuvable, système social et fiscal remis en cause, tout est infiniment complexe. Et à l’évidence certains leviers n’agissent plus, ou n’agissent pas comme vous l’escomptiez, et comme nous l’escomptions avec vous.

Il y en a pourtant quelques-uns qui sont simples, et c’est parfois les collectivités locales qui en ont la clef. Le plus évident est celui de l’investissement public, dont elles assument la charge et la responsabilité à plus de 70%. Construire des écoles ou des lycées, construire des routes, construire des logements sociaux, favoriser la transition énergétique, voilà des dépenses utiles. J’ose le mot : voilà de la dette utile. Obsédés par la dette nationale, les spécialistes, - mais aussi je le crains -, nombre de dirigeants nationaux créent dans l’esprit de tous une confusion mortelle entre la maîtrise (et certainement la diminution) de dépenses de fonctionnement qui ont gonflé au fil des ans, et l’investissement public. Bravaches mais aussi irresponsables, ils font passer l’investissement des collectivités pour une lubie d’élus locaux jetés en pâture à l’opinion. Ils feignent d’ignorer qu’à la différence de l’Etat, aucune collectivité en France ne s’endette pour financer son fonctionnement courant…

Les coups d’arrêt donnés aux investissements d’avenir sont une double catastrophe : catastrophe pour notre pays qui n’aura pas demain les lycées, les universités, les logements, le patrimoine, les grands équipements de transport, de recherche ou d’énergie qui font aujourd’hui sa force et sa compétitivité. Catastrophe ensuite pour l’emploi. A long terme, car l’adage est vrai : les investissements d’aujourd’hui sont les emplois de demain. Mais aussi à très court terme, avant la fin de votre mandat…

Un plan social majeur va frapper notre pays. Le secteur du bâtiment et des travaux publics montre de graves signes de fragilité : recul de l’emploi (-3,2% en Pays de la Loire fin 2013), effondrement de l’emploi intérimaire (-14% en ce début d’année dans notre région), baisse de la production de béton (- 2,4% en un an) et forte diminution des constructions de logements. Voilà un sombre tableau dans un territoire qui se porte pourtant mieux que beaucoup d’autres, et dans lequel nous devons préparer l’arrivée de 900 000 habitants supplémentaires d’ici 2040.

Depuis 2009 en Pays de la Loire, la région que je préside investit 1 million d’euros par jour dans les travaux publics, construit des lycées, achète des trains et rénove des voies ferrées, bâtit des centres de recherche qui nous permettent de garder ou d’attirer des entreprises, d’accueillir de nouveaux habitants et d’être la région au plus bas taux de chômage de France.

Aujourd’hui tout s’arrête. Les coupes budgétaires frappent indifféremment les actions les plus utiles et celles qui à l’évidence nécessitent d’être revisitées, laissant à croire que votre politique s’inscrit dans la continuité de celle de votre prédécesseur qui avait délibérément privé les régions de leurs moyens d’action. Et la trop médiatisée réforme de la carte administrative nous a éloigné des vrais sujets. Aujourd’hui, l’incapacité de l’Etat à s’engager clairement sur les futurs contrats de plans avec les régions, et donc à lister les équipements qui seront construits et financés pour les prochaines années, nous prive de toute perspective, donc de confiance en l’avenir.

Pour gouverner, il faut avoir une vision et agir concrètement. L’investissement public en France n’est plus guidé, ni par une vision ni par de l’action.

Pour l’emploi et pour l’avenir, une autre politique économique est possible. Maintenant.
"

Lien de sa parution sur Le Plus du Nouvel Observateur : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1233617-...

Article du 26 aout 2014 I Catégorie : Politique

 


11 commentaires :


Commentaire de Superdeg 26/08/2014 14:02:21

Hollande n'ecoute meme pas le peuple, alors un simple elu du peuple...



Commentaire de adolf 26/08/2014 14:36:53

et un socialiste en plus.



Commentaire de bernadette fourré-jousselin vieille mémé 26/08/2014 14:44:11

monsieur hollande, le sieur auxiette veut son AYRAULTPORC , vous n'allez pas le priver de son joujou qui lui permet de se foutre de la gueule des écologistes et d'ignorer la misère du peuple au profit du capitalisme et de tous les actionnaires du trust VINCI ..... ! nous sommes dans la merde alors votre aéroport ne nourrira pas les miséreux que nous sommes......



Commentaire de clic clac 26/08/2014 15:38:26

et bien sa alors mémé qui a un moment de lucidité



Commentaire de bernadette fourré-jousselin vieille mémé 27/08/2014 14:48:32

clic-clac, malheureusement pour moi à 82 ans j'ai encore toute ma lucidité je vous souhaite d'être de même.......même plus jeune, pour moi je pense que la vie devient de plus en plus pénible quand on a sa luciité et plus ses jambes, la vie est ainsi faite on ne peut sauf d'avoir le courage de l'abréger, en changer le cours



Commentaire de Louis DAGY 27/08/2014 17:46:17

Ce que dit Bernadette correspond au reportage sur le funeste projet d'aéroport ND des Landes diffusé la semaine passée sur La Chaîne Parlementaire. Je souhaite ardemment que les élus de tout bord qui ont décidé la réalisation de ce projet, mais aussi celui de Terra Botanica qui est un gouffre pour l'argent public départemental, sans parler de subvention accordées sans contrôle de risque à Yes Maison et à Altia prennent conscience que cela commence à bien faire. Auraient-ils ce comportement dans leurs finances personnelles ? Je suis surpris que nos élus s'étonnent que la crise perdure, à force de plomber l'avenir en ayant grillé nos moyens dans des projets douteux.



Commentaire de bernadette fourré-jousselin vieille mémé 27/08/2014 19:19:46

est-ce une rumeur ........Notre Dame des Landes ne se ferait pas, ce qui m'inquiète .............. c'est que ( peut-être certains ) vont devoir rendre " l'enveloppe " .........................................................?



Commentaire de alinea 27/08/2014 21:06:31

...lui demander aussi d'abandonner le projet de l'aéroport de NDDL.



Commentaire de Et l'aérodrome de Saumur ! 27/08/2014 23:48:21

A Saumur aussi les élus pensent qu'investir dans leur aérodrome a un quelconque intérêt. Mais bon vu que c'est le jouet des militaires.... pas touche !
Au fait, il en pense que notre Cardet national à haut potentiel de notre aérodrome ?




Commentaire de Encore du n'importe quoi 28/08/2014 07:53:35

Ha, l'aérodrome! Surtout ne pas le fermer! ll faudrait que les grincheux trouvent un autre sujet sur lequel s'étendre! Moi, je lui vois un rôle social plutot utile, occuper les gens comme vous.
Au début jouet des parisiens, maintenant des militaires... On n'est pas à une bêtise près.
Continuez comme ça, au moins vous nous faites rire....



Commentaire de 2018 28/08/2014 09:55:15

il sera utile le jour ou la municipalité voudra fuir en vitesse


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI