Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Château, finances, parking... Capitaine Marchand et lieutenant Goulet abordent les dossiers chauds

Le capitaine Jean Michel Marchand et son lieutenant Goulet, accompagnés de deux membres de leur équipage Sophie Anguenot et Jean Luc Lhémanne ont fait leur rentrée devant la presse. Le verbe est assuré, histoire d'affirmer que le cap fixé est bien tenu. Interview.


Il n'y avait pas de dossier d'envergure au conseil municipal. Vous allez apporter des réponses à nos questions ? Aborder les dossiers du Spectacle du Château ? de Vélo Vintage, des finances ?

Jean Michel Marchand : «Oui bien sûr, je vais répondre à vos questions. Mais je souhaite vous dire qu'on n'a pas chômé depuis notre élection. Quelques jours après celle-ci, nous avions défini 60 mesures prioritaires. Aujourd'hui, nous sommes heureux d'annoncer que 75% est réalisé. Celles-ci vont de la plus petite à la plus importante. L'accès du château a été ré-ouvert au public. Les personnes isolées peuvent aller prendre des repas à la Sagesse. Les conseils consultatifs ont été mis en place et se réunissent depuis le 17 septembre. Le programme d'animations a fait vivre les rues de la ville depuis le début de l'été pour un budget de 42 000 euros, dont 10 000 en valorisation de personnels municipaux. 10 apprentis ont déjà été recrutés. Les voiries aussi ont été nettoyées."

Et le plan parking ?

Jean Michel Marchand : « Cela fait partie des choses sur lesquels nous travaillons et que nous annoncerons en novembre. Il y aura des zones bleues et nous allons changer le mode de fonctionnement par secteur. Mais nous fonctionnons avec méthode. Nous étudions ce que nous pouvons faire dans un budget contraint. Les recettes des places de parking représentent 500 000 euros par an. Il faut que nous mesurions ce que nous pouvons perdre de ce côté.»

Dans votre programme, il y avait aussi le déplacement du marché. Pourquoi voulez-vous le déplacer ?

Jackie Goulet : «Les travaux du théâtre sont terminés. La place est libre et le marché peut revenir à sa place naturelle. De plus, certains commerces sédentaires manque de visibilité avec le marché rue F.Roosevelt. Cela n'est pas parfaitement compatible. Là encore, nous travaillons en concertation avec méthode. "

Tout le monde va être d'accord pour bouger ?

Jean Michel Marchand : « Il se peut que ceux qui ne voulaient pas il y a deux ans, ne veuillent plus changer. Nous allons dialoguer ».

Vous insistiez dans vos campagnes respectives sur la dynamisation du centre ville. Où en êtes-vous ?

Jackie Goulet : "Nous espérons que Carrefour City soit une locomotive. Il y a encore trop de surfaces vides et d'autres qui ferment aussi. Cependant, le centre intéresse. Des commerçants s'adressent à nous pour qu'on les aide à trouver telle ou telle spécificité. Nous avons aussi désormais un animateur de centre ville qui a pris ses marques avec les spectacle d'été. Le budget global a été de 32 000 euros pour ces animations (NDLR : hors valorisation de frais de personnel). Il a des référents par quartier et secteur. "

Vous ne vous associez pas aux Vitrines de Saumur ?

Jackie Goulet : « Si bien sûr nous travaillons ensemble. Mais avec les animations, il a été nécessaire d'avoir des rapports de proximité. Nous travaillons avec toutes les associations. Il y en a une très bonne dynamique aussi au nord, avec Saumur Rives Droites. »

Il en a une au sud aussi ?

Jean Michel Marchand, : « Oui, mais là, c'est Distré. Ce n'est plus Saumur, cela ne nous regarde pas. »

Effectivement. C'est l'Agglo. Justement. Où en êtes vous avec les mutualisations engagées ?

Jean Michel Marchand : « Géraldine Le Coz (NDLR : Adjointe au personnel) accompagnée par Jean Luc Lhémanne travaillent sur le sujet pour la mutualisation des services. Attention, je veux être très précis sur le sujet. Quand je parle de mutualisation avec les communes et l'Agglo. Il n'y a pas que l'Agglo. La réflexion pour le droit du sol (NDLR : permis de construire) se fait avec les communes du Grand Saumurois. Des réflexions se mènent avec certaines communes."

Cela veut dire réduction d'effectifs ?

Jean Michel Marchand :«Je dirais optimisation. 4 agent de la police municipale, par exemple, sont toujours dans le tableau des effectifs mais ne sont plus à la charge de la ville. Je ne vois pas, de toutes façons, l'agglo créer un nouveau service alors que nous avons du personnel qualifié qui pourrait remplir la nouvelle mission définie. »

La communication fait partie de cette réflexion ?

Jean Michel Marchand : « Oui comme d'autres services partagés, l'informatique par exemple ».

Le 11 juin 2014, vous avez retiré la délégation de fonction « communication » au 9è adjoint Christophe Ragain. Qu'en est-il de la situation aujourd'hui ?

Jean Michel Marchand : «J'ai occupé cette mission depuis juin. C'est désormais Jean Luc Lhémanne qui vient m'assister dans cette tâche. »

Concernant les prêts dit « toxiques » l'Etat a fait voté une loi, cette été, le protégeant de tous les recours concernant « sa » banque Dexia, Allez vous négocier avec la SFIL (Société de Financement Local) qui a pour mission de proposer de nouveaux prêts ?

Jean Michel Marchand : « Comme beaucoup de villes, nous avons attaqué Dexia pour défaut de conseil auprès du tribunal de Nanterre, pour deux prêts sensibles. Le gouvernement a préservé ses intérêts, en refusant aux communes la possibilité de se retourner contre les banques qui leur avaient conseillé de souscrire ces prêts à risque. Cette loi qui annule toute procédure rétroactivement est scandaleuse. Avec l'association des villes de France, j'aimerais que nous puissions élever le débat jusqu'à l'Union Européenne. Si l'un n'empêche pas l'autre, nous pouvons très bien négocier avec la SFIL qui est venu nous voir et nous a fait une offre."

Parlons toujours argent. Est ce que le spectacle du Château va continuer ?

Jean Michel Marchand : « Effectivement, l'argent c'est le sujet. Nous avons demandé des chiffres précis. Le spectacle a coûté à la ville de Saumur 368 000 euros en 2013 (charges 622 000, recettes 253 000) et 316 000 en 2014 (charges 530 000, recettes 213 000). Nous n'avons pas vocation à être producteur de spectacle. Nous mettons dans ses chiffres 373 000 euros de facture d'Amaclio (dont 42 000 pour les spectacles de journée), les frais d'heures supplémentaires de la police municipale pour 4 000 euros, la communication, les frais de bouche pour les bénévoles, etc. Nous avons fait part de ces éléments et de notre position à Monsieur François Nicolas de la société Amaclio. Il vient nous rencontrer la semaine prochaine pour voir s'il est envisageable qu'il prenne la production à sa charge."

A propos d'Anjou Vélo Vintage, le Conseil Général a de grosses difficultés financières et vous demande de participer de manière plus importante. Vélo Vintage va-t-il partir de Saumur ?

Jean Michel Marchand : « La ville donnait jusqu'à lors 10 000 euros et l'équivalent de 20 000 euros en personnel. La somme de 100 000 euros demandée par le Conseil Général est trop importante. Nous pourrons cependant faire un effort, mais il nous faut pour cela être co-organisateur. Et il y a certainement beaucoup d'économies à faire ».

Vous ne croyez pas que l'ex-président du Conseil Général, Christophe Béchu souhaite le récupérer pour sa ville d'Angers ?

Jean Michel Marchand : « Je ne crois pas qu'il veuille tout garder dans sa ville. Il souhaite une belle soirée à Angers le vendredi soir. De toutes façons, pour que la manifestation perdure, elle doit rester à Saumur. Nous sommes les seuls à pouvoir proposer des atouts de ce niveau, Loire, troglos, châteaux, vignoble... A Angers, les visiteurs finiraient par se lasser. »

On entend parfois dire que le torchon brûle entre le maire et son premier adjoint. Est-ce vrai ?

Jean Michel Marchand : «C'est l'opposition qui vous a dit ça ? Je crois qu'il est naturel qu'elle s'oppose... Je vous assure nous nous entendons très bien ».

Jacky Goulet : « Rassurez-vous : nous sommes au travail. »


Article du 20 septembre 2014 I Catégorie : Politique

 


13 commentaires :


Commentaire de Pathétique 21/09/2014 08:23:09

On remet le marché à sa place,
on arrête le spectacle,
on ne touche a rien pour le parking
on s'occupe activement du drive de Leclerc... Pathétique.
J'ai l'impression de rajeunir de 10ans.
le changement c'est maintenant!



Commentaire de mdr 21/09/2014 12:29:35

Pour le verbe vous pouvez faire confiance aux deux !!!! Pour le reste ce ne sont que des hommes politiques ..... rendez vous dans quelques années .... il n'y aura plus d'impôts locaux .....Quant aux apprentis que va t'on bien pouvoir leurs apprendre ??? A être fonctionnaire sans doute !!!



Commentaire de cagouille 21/09/2014 13:51:01

Voyons Pathétique et mdr - soyez positifs ou du moins patients
et attendez le résultat. A moins que c'est de la critique pour de la critique mais là c'est un débat politico qui oublie complètement les habitants. C'est certain que cela peut déranger mais l'important est que Saumur revive et pour tous....



Commentaire de maminou 21/09/2014 15:41:57

Le théâtre va se jouer dans Saumur ... même peut-être déjà commencé ? Utopie et projets sur la comète ; on sera très attentifs aux promesses et réalisations ......et aux résultats !!! Les pieds nickelés sont à l'oeuvre : on attend ! et combien celà va -t il nous coûter ? Courage à tous !



Commentaire de lambert 21/09/2014 19:27:51

les pieds nickelés pathétique nous ont présenter leur programmes tout va bien circuler rien a voir



Commentaire de alinea 21/09/2014 20:06:07

Dossiers chauds et hausses d'impôt.



Commentaire de serge 21/09/2014 21:18:14

comment le maire peut il expliquer l'ostracisme crée par le refus d'accepter des non residents de la ville de saumur aux activités payantes de cours de peinture par exemple .habiter la commune voisine et se voir refuser sans explications une activité payante cette année alors que cela ne posait pas de problèmes jusqu'a maintenant.



Commentaire de En réponse à Serge 22/09/2014 10:48:08

Pourquoi limité aux habitants de Saumur et aux 5 communes associés ?
C'est simple, il n'y a qu'une intervenante, Betty, à l'heure actuelle et uniquement 3 cours pour les adultes.
ça limite les possibilités. Si 12 personnes par cours.
Plus que 36 places pour les adultes !
Et plus de modelage, ni sculpture.



Commentaire de Colonel 22/09/2014 12:08:33

Bien mal choisis...les grades... Le sergent JMM et son caporal JG!



Commentaire de Mutuelle 22/09/2014 12:14:23

Quand JMM parle de mutualisation des personnels entre l'Agglo et les communes....il serait bon qu'il se souvienne de cette année 2002 où il a expurgé les services de la Ville de Saumur de tous les cadres et agents "sympathisants de JPH" pour mettre en place sa clique parisienne...(dont il ne reste rien) et créer ainsi un mille feuille de doublons qui nous a coûté la peau des fesses...en impôts!!



Commentaire de 2014 22/09/2014 13:00:17

le duo jaki et michel ,un peu comme pipo et mario.la ville de saumur ,la mairie attendent la mi mandat en esperant que jackie prenne les rennes



Commentaire de Rives du Thouet 23/09/2014 08:37:16

Tous les jours je fais une marche le long du Thouet .Je croise des pêcheurs, des promeneurs,des cyclistes, des coureurs,des pique-niqueurs.Et je me dis,pas de problème, nous sommes en France.C'est à dire dans un pays de purs esprits où les besoins physiques n'existent pas.Aucune toilette publique,aucun point d'eau,même pas derrière le collège Delessert.
Est-ce prévu?Ce n'est pas la place qui manque!



Commentaire de @ rives du Thouet 23/09/2014 14:38:02

Les rives du Thouet et de la Loire à Midouin n'interressent que la Police Municipale qui s'y rend régulièrement pour buller , pas les élus


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI