Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



L’est, les coteaux et les bords de Loire de Saumur avec Yves Cornet.

Cette semaine, pour les petites histoires qui font la grande, le collectionneur saumurois Yves Cornet, aux 2 500 cartes postales, nous fait découvrir l’est, les coteaux et les bords de Loire autour de Saumur.



Aujourd'hui, le collectionneur saumurois Yves Cornet s'intéresse à l’est, les coteaux et les bords de Loire autour de Saumur. Sur la première photographie, à découvrir ci-dessous, nous retrouvons le château de Chaintres, en plein au cœur des vignobles, qui offre toute une gamme de vins : Champigny, cabernet, vins blancs etc… et qui outre son catalogue présente sur son site internet de très jolies photos actuelles. N’hésitez pas à vous y connecter, en cliquant ici.



Il y avait sur les hauteurs de Dampierre, un assez impressionnant four à chaux. La chaux servait essentiellement en maçonnerie, mais elle avait bien d’autres applications chimiques, médicales et agricoles… Il en existe deux principales sortes : La chaux « vive » obtenue après calcination du calcaire et la chaux « éteinte » obtenue après refroidissement à l’eau. On l’utilisait aussi en Amérique latine dans la cuisine… en la mélangeant aux purées de maïs…



Deux amusantes cartes photos adressées à Melle Marie Vincent qui était alors institutrice à l’école de Dampierre ; l’une est signée Elise R. et la seconde est une photo sans doute d’une élève habitant Brézé et qui s’appelle Renée Bonnivert. Je n’arrive malheureusement pas à dater ces deux cartes.




On trouve, à Dampierre, plusieurs importantes résidences. Voici une carte trouvée sur internet sur laquelle figure cette citation latine « parva domus, magna quies » ; les traductions trouvées sont soit « plus la maison est petite, plus grand est le repos » ou en extrapolant un peu « plus grand est l’espoir, plus grande est la quiétude »… ! Je ne suis pas assez latiniste pour confirmer, infirmer ou compléter.



La villa « des Ruettes », le château de Villeneuve et le château de Morains et sont autant de propriétés importantes. Le nom de Ruettes semble provenir de la signification de chemins étroits…un peu comme « ruelles ». Le château de Villeneuve a émis de nombreuses cartes postales. Je vous incite à aller lire sur le site de la propriété son histoire…. Et par là même son catalogue de vins…






A Souzay, le très joli « petit » château où mourut Marguerite d’Anjou à la fin du 15ème siècle, en 1482. Sa dépouille fut déposée dans le tombeau que le roi René avait fait construire pour lui-même dans le chœur de la cathédrale d’Angers.





Les collectionneurs de vues comportant les rails du tramway seront satisfaits de partager cette vue des bords de Loire à Souzay.



Voici une carte nous montrant l’intérieur des caves de l’abbé Garnier à Souzay… sans doute se trouve-t-il quelqu’un, à Souzay, qui pourrait nous donner plus de renseignements au sujet de cet abbé qui d’ailleurs apparait sur la photo.



Nous avons déjà vu cette carte du passage du tramway à Parnay lors de l’article sur ce sujet.



Voici une publicité pour les vins du caveau du Grand Père à Parnay. Il est amusant de remarquer la co-existence de grandes et de petites propriétés. (Les caves de l’abbé Garnier, le caveau du Grand Pére…) avec des propriétés chargées d’histoire comme le château de Villeneuve, le château de Marguerite d’Anjou ou comme la carte suivante, le château Targé et la photo du même château aujourd’hui et une vue intérieure du château.






Sans doute vous souvenez-vous de l’article que j’avais fait à partir d’une lettre de ma collection, d’Allain-Targé lorsqu’il, était ministre de l’intérieur ; lettre adressée à Paul Meurice, le testamentataire de Victor Hugo, pour l’inviter le soir même du décès de l’écrivain, à venir régler au ministère l’organisation de ses obsèques.

J’ai copié sur le site du château (avec l’autorisation bienveillante du propriétaire, Monsieur Pisani), la photo actuelle et surtout l’histoire qui nous y est présentée ; elle est aussi intéressante que le vin y est bon… !

« Le secrétaire personnel du roi Louis XIV, Phelippeau de Pontchartrain, avait fait acquisition de cette résidence de chasse située près des forêts de l'Abbaye Royale de Fontevraud et des si bonnes terres à vignes situés juste au-dessus, et en fit don en 1655 à sa fille qui se mariait avec un certain Joseph Gigault de Targé-Parnay. La propriété est depuis restée dans la famille, et chaque génération a collaboré à son rayonnement. Henri Allain-Targé y fit venir le monde politique de la IIIème République, parmi lesquels Gambetta et Villemain. Puis, par le mariage de Geneviève Allain-Targé avec Charles Ferry, frère de Jules, le château devint la résidence privilégiée des Ferry. Fresnette, leur unique descendante, et son époux Edgard Pisani alors ministre de de Gaulle, surent rendre à Targé sa prospérité après les dommages des deux guerres mondiales.

Leur fils, Edouard Pisani-Ferry, à peine diplômé ingénieur agronome en viticulture à l'ENSA de Montpellier, prend en charge le domaine en 1976. Il commence par construire un chai moderne, doté de cuves thermorégulées. Il s'attache ensuite, dans les années 90, à l'agrandissement et à l'amélioration du vignoble par l'acquisition de terroirs toujours meilleurs. Il commence à introduire dès cette période des pratiques d'exploitation respectueuses des vignobles et de l'environnement. »


Article du 13 octobre 2014 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :

13/10/2014 19:53:08 Commentaire de vincent

si cela ne tenais qu'à moi, je piquerais bien une ou deux cartes postales.
superbe article (comme d'ab)


14/10/2014 19:57:21 Commentaire de Franck

Vive la République celle des Targé-Pisani-Ferry etc
Boire un petit champigny du terroir Targé ne peut qu'"annoblir" le gosier !


07/06/2016 16:52:37 Commentaire de AnneSophie Le Menac'h

Avez-vous au moins demandé l'autorisation aux propriétaires ?


08/06/2016 06:25:14 Commentaire de Franck

Les propriétaires de telles demeures ont disparu depuis la Révolution: tout appartient (virtuellement) au "Peuple" !


11/02/2017 14:47:29 Commentaire de AnneSophie Le Menac'h

la version construite actuellement de revoyez vos dates ! espece de prolo bobo


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI