Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Grézillé : le Château de Pimpéan poursuit sa cure de rajeunissement.

Pour sauver le château de Pimpéan à Grézillé, un vaste chantier de restauration s'est engagé. Avec la réhabilitation du Grenier aux rentes, la renaissance se poursuit pour le bâtiment et ses remarquables peintures murales.


Depuis son acquisition en 1993 par Maryse Tugendhat, le château de Pimpéan, à Grézillé, revit. Grâce au vin produit sur la propriété, mais surtout grâce à sa restauration progressive, le lieu retrouve de sa splendeur.« Nous achevons la réfection des toits de la chapelle et du Grenier aux rentes », explique la propriétaire du château. « Le problème principal vient des toitures : l'édifice n'étant pas hors d'eau, c'est l'ensemble des bâtiments qui souffre ».

Un château construit en 1435.

Ce chantier a reçu le soutien de la Région des Pays de la Loire (57 280 €), du Département du Maine-et-Loire et de l’État. « C'est le second grand chantier que nous engageons : nous avons déjà restauré un premier pavillon ». Construit vers 1435 par Bertrand de Beauvau, ami du Roi René d'Anjou, le château abrite des peintures murales exceptionnelles. « Une reconstitution grandeur nature de la chapelle se trouve à la Cité de l'architecture et du patrimoine au Palais de Chaillot à Paris, preuve de son intérêt historique ».

Une production du vignoble du domaine.

Si le site se visite (tout l'été ou sur réservation le reste de l'année), une autre activité participe à sa notoriété. Depuis les années 1990, du vin rouge est produit à partir du vignoble du domaine. Celui-ci tire profit du terrain calcaire environnant de la vallée de l'Aubance. « Notre vin est vieilli en fûts de chêne dans le Grenier aux rentes, où le tuffeau permet de le conserver dans des conditions idéales ».

Source : Le fil des Territoires, L'action régionale en Pays de la Loire.


Article du 14 octobre 2014 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI