Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Des lycéens de Carnot Bertin à l’exposition Fil Harmonies d’Anne Bothuon à Duplessis Mornay

Mercredi 15 octobre, les élèves de Terminale Bac pro commerce du LPO Carnot Bertin de Saumur ont découvert l’exposition « Fil Harmonies » d’Anne Bothuon.au Hall du lycée Duplessis Mornay, Ils ont été fascinés par le travail de cette artiste, sculpteur, peintre, couturière, graphiste. Récit des élèves de TRC (article collégial).


"Nous avons été accueillis par le professeur d'arts appliqués M. Cléran et deux élèves qui ont eu la gentillesse de nous parler d'Anne Bothuon, artiste trés sympathique et trés joviale selon eux, contrairement à ce que pourrait laisser penser ses personnages, avant d'apprivoiser leur regard. En entrant dans le Hall, nous avons eu le sentiment d'être observés, certains se sentaient mal a l'aise. En regardant de plus prés, nous avons découvert l'étonnant travail d'Anne Bothuon. A l'aide d'ouate et de gaze, elle modèle des personnages qu'elle renforce et orne avec des fils entrelacés.
L'Apesanteur, Le Fil d'Attente, Le Masque de Beauté sont autant d'oeuvres que nous avons découvertes avec étonnement et que nous avons admirées, chacun s'inventant la vie marquée par le temps, de ces personnages incarnant l'humanité . Entre le regard des sculptures et le nôtre s'instaurait un véritable échange complice et amical. Nous étions entrés dans l'univers d'Anne Bothuon .
Anne Bothuon mérite sa renommée internationale, car son travail est unique, tendre, poétique, engagé, chargé de bonté et de compréhension . Nous sommes repartis heureux d'être entrés dans cet art conceptuel. Pour remonter au lycée, nous étions aussi légers que ses personnages de sa toile Gavotte et Coquelicot. Nos regards aiguisés par cette expérience, nous avons observé doublement le charme de l'architecture saumuroise de tuffeau et d'ardoise, prolongement en couleur des sculprures vues au Hall.
Cette sortie nous a permis d'apprendre que l'escalier monumental du lycée Duplessis Mornay est dû à Robert Juvin, sculpteur à qui nous devons la fière flamme d'acier de la cour d'accueil de notre LPO Carnot-Bertin
"


Article du 17 octobre 2014 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI