Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Longué-Jumelles : ATM repris par le belge Depré, avec 56 salariés en moins.

Le Tribunal de Commerces d'Angers avait repoussé sa décision à ce mercredi 5 novembre, concernant l'avenir de la société ATM de Longué-Jumelles. Spécialisée dans la fabrication et la distribution de nourritures et d’aliments secs pour animaux domestiques, l'entreprise est reprise par le belge Depré, également spécialisé dans l'alimentation animale. Comme dans beaucoup d'entreprises actuellement, il y aura de la casse sociale : 56 des 170 postes de l'entreprise vont êtres supprimés.


La nouvelle est tombée ce mercredi 5 novembre pour les salariés de la société ATM, à Longué-Jumelles, en redressement judiciaire depuis le 24 septembre dernier. Le Tribunal de Commerce d'Angers avait le choix entre trois repreneurs : Invivo, premier groupe coopératif français, leader en nutrition et santé animales (1 400 salariés, 170 millions de chiffre d'affaires). Depré, groupe familial belge (300 salariés, 375 millions), dans la même filière. Enfin, un groupement qui réunit quatre opérateurs : ADP, UPP, Unigrains et Aveve.

Le belge Depré choisi par le Tribunal.

En fin de matinée ce mercredi 5 novembre, la décision était prise : c'est le groupe familial belge Depré qui obtient le feu vert du Tribunal de Commerce d'Angers. Une reprise qui devient immédiatement effective mais qui a provoqué de la casse sociale ! En effet, sur les 170 salariés que compte l'entreprise, seuls 114 garderont leur poste et 56 seront sur le carreau. Même constat dans les autres filiales de la société ATM, où le site de Château-Gontier (Mayenne) passe de 11 à 6 salariés et celui de Sens (Yonne) passe de 40 à seulement 16 salariés.

« Nous allons envisager les conséquences sociales ».

Au total, la société ATM va perdre 81 postes, passant de 221 à 136 salariés. Le directeur des Ressources Humaines de la société ATM à Longué-Jumelles, Nicolas Mijoule, n'a pas pu en dire beaucoup plus sur la situation de l'entreprise, située au lieu-dit « les Gâts » : « Pour le moment, la décision est trop fraîche et je n'ai pas encore assez d'éléments pour communiquer... Avec le nouveau repreneur, nous allons organiser plusieurs réunions pour envisager les conséquences sociales de cette décision ».


Article du 05 novembre 2014 I Catégorie : Vie de la cité

 


7 commentaires :


Commentaire de airpur49 05/11/2014 18:01:35

Et encore une entreprise bradée à des intérêts étrangers alors qu'il y avait des offres de reprise française pour l'une et en partie française pour l'autre.



Commentaire de MERCI AUX POUVOIRS 05/11/2014 18:54:25

En bradant les entreprises Française a des groupes étrangers les patrons français ne pourront pas dire que c'est de leurs fautes s'il y a fermeture d'entreprises ou licenciements. Merci aux pouvoirs publics de laissez faire?



Commentaire de pas de supra-légale pour les licenciés. 05/11/2014 19:30:24

à savoir qu'un groupe français d'actionnaire était aux manettes avec le pdg fondateur.

ce groupe d'actionnaire "A..-invest" a laché les salariés et les a jetés comme des mouchoirs sans une prime supra-légale pour aider ces familles qui n'auront qu'une indémnité légale de licenciement tres basse.




Commentaire de alinea 05/11/2014 20:52:35

L'emploi toujours et encore tiré vers le bas avec nos dirigeants.



Commentaire de airpur49 06/11/2014 10:55:30

Il faudrait quand même qu'on nous explique la stratégie du fond d'investissement AGRO INVEST (Groupe Crédit Agricole et SOFIPROTEOL) propriétaire de 49% des parts d'ATM qui lâche la société pour la faire racheter par le groupe belge Depré groupe dans lequel Agro Invest est actionnaire. On marche sur la tête et on ne nous dit pas tout!!

Dans ma petite tête, je pense que Monsieur Charles n'était plus à sa place dans ce monde, détenir à 51% et donc être le patron d'une société d'une telle dimension devait gêner le monde de la finance...



Commentaire de pas de supra-légale pour les licenciés. 06/11/2014 20:42:57

AGROINVEST actionnaire chez le groupe depré????????

oula oui une sacré histoire ce monde de la croquette....

curieux de cette info j'ai recherché des infos donc surAGROINVEST et "groupe depré", mais je n'ai pas trouver de liens. ; (

Pouvez-vs nous en dire + "airpur49"????????

si nous pouvions donnez un coup de pouce à ces futurs licenciés pour qu'ils puissent obtenir une prime supra-légale conséquente car je sais que la fameuse convention collective de la meunerie dont ils dépendent donne des indèmnitées légale de licenciement tres basse.


Cordialement.

AGROINVEST à fait un bel abandon social!!!!!! c'est HONTEUX pour un groupe FRANCAIS.....



Commentaire de airpur49 07/11/2014 08:43:11

Pour ce qui est de la participation d'Agro Invest dans le groupe Depré, je les reprends des divers articles que le Courrier de L'Ouest a publié depuis l'annonce du dépôt de bilan de la société ATM.

Les journalistes de ce journal devraient d'ailleurs enquêter un peu plus sur le sujet me semble t-il.

Toujours est-il qu'il y a un mouvement de concentration dans le monde des Pet-Food depuis quelques mois avec beaucoup de défaillances de sociétés.

Affaire à suivre donc


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI