Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



L'agroéquipement, une filière porteuse d'emploi donne RDV au Forum des Métiers de Saumur

Lors du Forum des Métiers et des Formations du lundi 18 et mardi 19 novembre, la filière Agroéquipements (utilisation des matériels agricoles en agriculture) sera présentée par la MFR "La Rousselière". Cette filière porteuse d'emploi est encore à découvrir.


Les jeunes seront nombreux au forum à s'intéréssés au métiers de l'agriculture


La France représente le quart du marché européen des agroéquipements. De surcroît, le machinisme agricole se situe parmi les premières industries de la mécanique dans l’Hexagone. Il s’est particulièrement développé depuis 1994, notamment grâce à l’amélioration du revenu des agriculteurs et à la nécessité de renouveler leurs matériels. Cette accélération n’est pas sans conséquences sur le marché de l’emploi dans ce secteur. Actuellement, les constructeurs, importateurs et distributeurs-réparateurs emploient 50 000 personnes en France. Mais le dynamisme de la profession semble indiquer de fortes opportunités à venir. Et l’impact devrait être considérable dans tous les secteurs de l’entreprise : production, exportation, recherche et développement, achats, ventes, après ventes, maintenance, marketing, gestion…

Une demande croissante

Depuis plusieurs années, La Rousselière essaie de redonner l’envie aux jeunes de travailler la terre comme le faisaient nos grands parents et cela passe aujourd’hui par le machinisme et la conduite d’engins. Elément clef de la formation, la conduite d’engins agricole et d’engins de Travaux Publics (appelé agroéquipements) est l’élément indispensable pour une bonne employabilité des jeunes en agriculture. Les formations dispensées dans les filières agricoles en grandes cultures céréalières permettent de répondre aux attentes des professionnels et nombre de jeunes se dirige vers les métiers du machinisme. Cette tendance est accentuée par une demande croissante d’emploi dans les métiers de l’agriculture (grandes cultures céréalières) où les chefs d’exploitation, les CUMA et les ETA souhaitent que les jeunes salariés disposent de multiple compétences et non simplement le job de conducteur de tracteurs.

En Saumurois, la Rousselière agréée

Le centre de formation de la Rousselière à Montreuil Bellay a travaillé afin de répondre positivement à la demande des agriculteurs et propose aujourd’hui tous les diplômes de formations liés aux agroéquipements existants. Anatole Micheaud directeur du site souligne "l’importance d’acquérir des connaissances en agriculture (agronomie, …) car les métiers de terrain sont très recherchés et les jeunes doivent gagner en professionnalisme avant d’être tout de suite attirée par le matériel." "Le nombre de jeunes s’orientant vers les formations en agroéquipement reste encore très insuffisant et la plupart des jeunes diplômés en agroéquipement trouvent sans difficulté un emploi dès la sortie de l’école", précise Michel Morel de l’APRODEMA. C’est pourquoi, le centre « La Rousselière » a obtenu l’agrément pour dispenser ces formations et pallier à la demande progressive des exploitations agricoles mais également des concessions agricoles du département et des départements limitrophes.

RDV les lundi 18 et mardi novembre, au Forum des Métiers et des Formations, Salle Jean Chacun (ex Delessert) à Saumur, de 9h à 12h et de 13h45 à 16h30 - Entrée libre et gratuite


Article du 17 novembre 2014 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :

17/11/2014 18:53:43 Commentaire de à y penser...

bonsoir,
c'est une très bonne idée ces rencontres à ces forums, seulement
je souhaitais emmener mon fils actuellement en classe de 5e, mais les horaires ne conviennent pas, pourquoi ne serait il pas possible d'inclure un jour du week end, ou le mercredi, je sais ça mobilise du personnel et que cela a un cout, mais ne voulons nous pas dans notre pays développer l'apprentissage et donner envie à nos jeunes de travailler?
certes en classe de 3e chaque collégien ira avec son école, mais c'est peut être parfois déjà tard pour une orientation, mais pour ceux qui veulent anticiper et leur faire découvrir ce qu'est le monde professionnel avant, pour que ça puisse murir dans ces jeunes têtes blondes autrement qu'avec "Facebook", "tweeter" ou autres, les accompagner avec nous les parents serait d'après moi un plus. Peut être je me trompe, mais ça a le mérite d'y réfléchir pour l'avenir..... qu'en pense les autres lecteurs?

préparons demain et après demain dès aujourd'hui...

dommage qu'il n'y ait pas de formation de boulanger/ pâtissier au CFA de Saumur, l'école hôtelière en propose certes, mais seulement en mention après des études de cuisine, sans cela impossible, ou alors je suis mal renseigné et merci de m'éclairer.


17/11/2014 19:45:23 Commentaire de Boulangerie

Le CFA "La Bonnauderie à Cholet prepare aux metiers de la boulangerie en CAP et Bac Pro.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI