Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Un polar orthographique ?

Les fautes d’orthographe peuvent-elles conduire à un quadruple meurtre ? Oui ? "Faute(s) de preuve", par l'auteur Varennois des Orthochansons, l'orthographe en chansons, Jean-Vincent Voyer, vient de paraître aux éditions Neobook

"Faute(s) de preuve", par l'auteur Varennois des Orthochansons


C’est un polar…un polar orthographique ?

Oui et non ! Il est bien évident que, si l’auteur des Orthochansons, l’animateur du « Blog Orthographique », se lance à écrire un polar, il y distillera quelques éléments ayant un rapport avec l’orthographe, avec les fautes d’orthographe. Et oui !
Et même s'il est bien au chaud devant sa cheminée, dans la campagne saumuroise, à Varennes sur Loire !
Mais de là à aligner quatre meurtres sans meurtrier dans un petit port breton pourtant si paisible, il y a un monde ! Un monde d’inquiétudes, de soupçons croisés, de recherches vaines, d’hypothèses sans solutions, pendant que, chaque jour, les bateaux de pêche quittent le port, et reviennent dans un tourbillon blanc de mouettes criardes…

Fautes d’orthographes ? Meurtres sans meurtrier…faute(s) de preuves ?

Oui, dans un petit port de pêche breton, un enfant de 11 ans est froidement assassiné.
C’est le premier d’une série de meurtres, tous commis en d’étranges circonstances.
À chaque découverte, de curieux messages sont retrouvés sur place, différents, rédigés d’une écriture enfantine, et surlignés de jaune.
Mais qui peux souhaiter la mort de la Mère supérieure, la directrice de l’école, aujourd’hui à la retraite ?
Qui veux voir disparaître l’ancien gardien de l’école, devenu marin avant de se reconvertir au jardinage municipal ?
Et la fierté du village, spécialiste en parfums, mondialement reconnue, assassinée dans sa maison, dans une pièce verrouillée de l’intérieur, sans issue. Là encore, aucune trace, aucun indice. Et dans cette pièce, un petit mot, encore…
Et cet homme brillant, qui a fait sa vie loin du port, dans l’étude méticuleuse et implacable des comptes des plus grandes entreprises, l’orgueilleux justicier des bilans truqués, lui qui pourtant, enfant, était le souffre-douleur de sa classe, perpétuellement moqué pour ses innombrables fautes d’orthographe, n’a-t-il pas gardé des envies de vengeance ?
Mais n’y a-il pas d’autres habitants qui auraient, eux aussi, des mobiles inavouables ? Les eaux du port ne sont peut-être pas si tranquilles…
Comment confondre l’assassin quand on en est réduit à seulement constater, de meurtre en meurtre… faute de preuves ?

Pour dénouer l’énigme de Jean-Vincent Voyer, vous n’avez plus qu’une solution, aller faire un tout sur Amazon, Ibook Store, Google, ou, tout simplement sur le site de l’éditeur NéoBook, là http://neobook.fr/563-fautes-de-preuves-978236886... où, en plus, de généreux extraits vous attendent ! Son prix : 4,99 € seulement
Ce livre se présente sous forme numérique, en format e-pub. Hé ! On est "hight tech", à Varennnes sur Loire !

Plus d'info sur les Orthochansons en cliquant ici


Article du 19 novembre 2014 I Catégorie : Culture

 


3 commentaires :


Commentaire de Voyer 19/11/2014 13:18:48

Ne le répétez pas... Dans le plus grand secret, je prépare aussi soixante-quinze "Fables Orthographiques", avec accompagnement musical, animations, et petits exercices, à paraître prochainement...
Décidément, la retraite, c'est un boulot à plein temps !



Commentaire de fautes d'orthographe 19/11/2014 19:10:05

Quel est le comble pour un journaliste?
Ecrire un article sur un sujet qu'on ne maitrise pas!
Pour info les habitants de Varennes sur Loire s'appellent des Varennais, et pas des Varennois!!!
Et ne me dites-pas que c'est une faute de frappe, c'est écrit deux fois.
Et celle-là: "qui peux souhaiter..."

Félicitations à Mr. Voyer pour son travail, la langue française est de plus en plus malmenée!
Elle est compliquée c'est vrai, mais quand on écrit sur un site d'infos, (en local comme en national), on se doit je crois de montrer l'exemple!



Commentaire de Voyer 20/11/2014 12:13:45

Réponse à Commentaires de fautes d'orthographe.
Je vais plaider deux fois.
Plaider l'indulgence, d'abord...

Tourangeau par ma famille, Saumurois par le famille de mon épouse, je ne suis Varennais que de fraîche date (5 ans), et je n'avais pas encore eu l'occasion d'apprendre la dénomination exacte des habitants, auxquels je présente mes excuses pour cette erreur !
Plaider non coupable, ensuite...
Oui, le "qui peux" est totalement inacceptable. Mais c'est vraiment une "faute de clavier" et je le prouve...
S'il en est un qui se bat au quotidien pour l'orthographe, c'est bien moi ! J'y passe même tout mon temps !
J'invite mon commentateur à mieux maîtriser son sujet en réalisant une petite étude de base via Google sur mon nom. Il y verra que je suis l'auteur des Orthochansons (adresse du site en bas d'article), ce qui signifie que l'orthographe, je la mets en chansons !
Énorme de travail qui plaît beaucoup, j'en suis ravi (et d'autant plus que j'ai découvert que les orthophonistes l'utilisent aussi fréquemment, pour des enfants "bloqués" par les difficultés orthographiques).
Il y verra aussi que je commence à annoncer la publication prochaine de soixante-quinze "Fables Orthographiques" ! Oui, l'orthographe, j'en fais aussi des fables !
Et ce sera suivi de la série des "J'apprends cinq mots", cent petits textes loufoques et dégantés portant, chacun, sur l'orthographe de cinq mots, soit 500 mots en tout.
Ceci afin de couvrir l'indispensable de l'orthographe lexicale, après m'être attaqué à l'orthographe grammaticale, le tout de façon volontairement surprenante et très ludique ! (le "rock des sujets difficiles", ou la "rumba des pluriels singuliers", c'est garanti "pas triste").
Je termine en disant que nous sommes à l'époque de l'instantané, de la réaction à chaud, irréfléchie par nature. C'est très dommage. Je ne peux qu'inviter mon commentateur à prendre le temps de l'analyse, avant de sauter à la conclusion, car, qu'il me permette ce "pastiche" sans méchanceté de ses propos, "le comble pour un commentateur...c'est d'écrire un commentaire sur un sujet qu'il ne maîtrise pas" !
Orthographiquement vôtre, et sans une once de rancune !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI