Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Histoire de la laïcité : Conférence de Saumur Temps Libre UIA jeudi 27 novembre

L'Université Inter-Ages Saumur Temps Libre accueillera le philosophe et écrivain, maître de conférences à l'Institut Politique de Paris, Henri Péna-Ruiz le jeudi 27 novembre pour une conférence : "Histoire de la laïcité : genèse d'un idéal"


Dans le cadre de ses conférences du jeudi, ouvertes à tous, sans conditions d’âge ni de diplôme, l’association culturelle Saumur Temps Libre - Université Inter-Âges recevra le jeudi 27 novembre 2014 le conférencier Henri Péna-Ruiz, philosophe et écrivain, maître de conférences à l’Institut Politique de Paris, pour une conférence sur « Histoire de la laïcité : genèse d’un idéal » (son dernier ouvrage « dictionnaire amoureux de la laïcité » est paru chez Plon).

« L’idéal laïque…Faite pour tout le peuple, la République laïque libère le droit de ce qui divise les hommes. Ni religions reconnues, ni athéisme consacré. Une même loi vaut pour tous, et elle ne doit viser que l’intérêt général. A la liberté de conscience se conjugue la pleine égalité de celui qui croit au ciel et de celui qui n’y croit pas. Laïcité : un idéal de concorde, fondé sur une haute idée de l’homme et de la Cité. L’histoire, la philosophie et le droit, permettent de comprendre le sens et les principes d’un tel idéal.

L’histoire, sorte de démonstration par l’absurde, montre ce qui se passe quand il n’y a pas de laïcité, c’est-à-dire quand religion et politique se mêlent et se corrompent mutuellement. L’intolérance et les guerres de religion, la répression des hérétiques et les bûchers de l’Inquisition, la haine de la raison et de la science, entre autres, ont marqué près de vingt siècles du devenir humain.

La philosophie, idéal d’une pensée libre et d’une distance critique à l’égard des préjugés, débouche sur une mise en cause de telles violences. Elle élabore les principes d’une refondation laïque du vivre ensemble. Liberté de conscience, égalité de droit des divers croyants et des athées, primat du bien commun, peuvent alors fournir les bases d’un état de droit.

Le droit, en affranchissant les lois de toute tutelle religieuse, permet à chacun de vivre librement ses convictions personnelles, sans discrimination ni privilèges. La puissance publique, devenue laïque, est désormais dévolue à l’intérêt de tous, donc à l’universel. Affranchie des traditions rétrogrades, elle fonde l’union des êtres humains sur des principes d’émancipation et non de soumission. La séparation de l’Etat et des Eglises permet à l’Etat de mieux se consacrer au bien commun universel, et aux Eglises de cultiver leurs spiritualités respectives de façon désintéressée. Une authentique fraternité peut dès lors advenir.

L’enjeu actuel d’un tel idéal est décisif. Aujourd’hui, une inquiétante guerre des dieux se profile dans un monde où les crispations sur des identités imaginaires accompagnent l’inhumanité d’un mercantilisme sans rivages. Dans un tel contexte, l’idéal laïque, fait de confiance en une humanité accomplie et maîtresse d’elle-même, redonne un sens à l’espoir. L’égale liberté des êtres humains est au coeur de la laïcité.

Quant aux conditions concrètes de la liberté ainsi conçue, l'Etat laïque les assure pour tous s'il joue pleinement son rôle par la promotion de l'instruction publique et de la justice sociale. Contrairement aux particularismes exclusifs, la laïcité permet de concilier la diversité des croyances et des patrimoines culturels avec l’égalité des droits. Ainsi, le bien commun échappe à la guerre des dieux. Et l'ouverture à l'universel est préservée par l'espace civique.»

Pratique : Jeudi 27 novembre, Amphithéâtre Lycée Duplessis Mornay 1 rue Duruy à Saumur, à 14h30 précises (Billetterie dès 14h).


Rendez-vous également pour le café littéraire à la Bibliothèque pour Tous, 3 rue de la Petite Billange à Saumur, le mercredi 3 décembre à 14h30 : échanges autour des prix littéraires Entrée libre.
Rappelons que le prix Nobel de littérature a été décerné à Patrick MODIANO pour l’ensemble de son œuvre.
Les prix suivants attribués en 2014 seront évoqués autour des livres concernés :
- Prix de l’Académie Française : Adrien BOSC pour Constellation
- Prix Giono : Fouad LAOURI pour Les tribulations du dernier Sijilmassi
- Prix Renaudot : David FOENKINOS pour Charlotte
- Renaudot des lycéens : Eric REINHARDT pour L’amour et les forêts
- Prix Goncourt : Lydie SALVAIRE pour Pas pleurer
- Goncourt des lycéens : David FOENKINOS pour Charlotte
- Prix Fémina : Yanik LAHENS pour Bain de Lune
- Prix de Littérature policière : Ron RASH pour Une terre d’ombre
- Prix Bibliothèque pour Tous : Béata de ROBIEN pour Fugue polonaise
- Prix Maison de la presse : François EPENOUX pour Le réveil du cœur
- Prix Fémina étranger : Zeruya SHALEV pour Ce qui reste de nos vies


Article du 26 novembre 2014 I Catégorie : Culture

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI