Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



La Seconde Guerre Mondiale à Saumur, avec Yves Cornet (n°2).

Cette semaine, pour les petites histoires qui font la grande, le collectionneur saumurois Yves Cornet, aux 2 500 cartes postales, revient sur un triste épisode : la Seconde Guerre Mondiale à Saumur....


Je vous présente ici la deuxième série de cartes postales sur la Seconde Guerre Mondiale, dans la Ville de Saumur. Vous pouvez relire mon premier article datant du mardi 16 décembre dernier, en cliquant ici. Concernant les bombardements de Juin 44, un excellent article est paru dans Saumur-Kiosque du début juin 2014… là encore je vous invite à le retrouver, en cliquant ici.

Les premiers bâtiments atteints par les bombardements sont les établissements Tézier dans la nuit du 8 au 9 juin (photo ci-dessous).



Puis s’en suivront les destructions des ponts dont nous avons parlées dans le précédent article. Le commandant allemand, ralenti par la résistance des « Cadets », ordonne de bombarder la ville des Ardilliers à l’extémité ouest des quais de Loire. Beaucoup de bâtiments sont atteints. Surtout les Ardilliers, dont, on le voit sur les photos, il ne reste que quelques murs.





La photo suivante, nous montre la villa « la Charte » avant qu’elle ne soit éventrée (nous l’avions d’ailleurs déjà présentée dans un article précédent)… comme on la voit dans le document de Monsieur Ancellin. Le château est lui aussi touché, l’hôtel Budan… etc… (Etant limité en nombre de photos, je ne peux pas toutes les présenter).



Mais le gros des bombardements reste à venir. Il se produira en aout 1944 lorsque les alliés décident de retarder les mouvements de troupes allemandes vers la Normandie. Les quartiers nord de Saumur et l’ile seront en grande partie détruits ; destructions dues à la proximité de la gare, l’objectif N° 1.





Le pont au-dessus de la voie ferrée en direction de Tours est hors d’usage.




Le carrefour entre le pont et la route de Rouen, avec à gauche la pharmacie.



Le même carrefour vu depuis la route de Tours ; cette image nous montre l’importance des dégâts dans tout le quartier.



Les ruines sont telles qu’on a du mal aujourd’hui à localiser certaines photos.






Le magasin « à la Châtelaine » entre les ponts est encore en feu.



J’ai récupéré un ensemble de quelques photos prises par un soldat allemand ; en voici trois prises lors d’un moment de repos dans la région de Saumur.



Ce tirage photographique est une vue aérienne de la ville. Lorsqu’on l’agrandit on voit très bien tous les impacts de bombe en aout 44.



Enfin, pour terminer cette série… une carte plus récente prise lors de la reconstruction de l’ancienne rue nationale qui deviendra ensuite avenue du Général de Gaulle. On voit encore au fond à droite les anciens immeubles pas encore totalement abattus et toujours debout devant les nouvelles constructions. En attendant la suite…



Comme un post-scriptum et pour vous souhaiter un Joyeux Noël à tous, cette carte offerte par le tailleur Crémieux de Saumur à ses clients au moment des fêtes ; elle nous montre des enfants découvrant leurs cadeaux dans la cheminée.




Article du 21 décembre 2014 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :


Commentaire de BOILEAU JACQUES 21/12/2014 16:19:49

joyeuses fêtes de fin d'année à tous les Saumuros et merci à Mr Cornet,pour ceux qui s'en souviennent les bombardements de 1944,étaient en partie éffectuées à l'ide de bombes dites à retardement qui explosaient encore le jour suivant,ce qui donna encore des victimes civiles en plus,pourquoi celà? je serais heureux d'en connaitre la raison ,amicalement à tous.



Commentaire de vincent 22/12/2014 14:21:35

je l'ai déjà écrit mais ces clichés pris par des soldats allemands sont très intéressant.
encore un beau lot à voir... Non ?
merci Yves et bon réveillon.



Commentaire de boileau 22/12/2014 15:35:29

MERCI, Mr Cornet pour la suite c'est oui,c'est très interressant ,et rare,pas question de s'en priver,heures vécues ça nous rajeunie pas,nous les anciens,encore bonnes fêtes et amicalement j;boileau



Commentaire de yves cornet 22/12/2014 17:57:13

merci pour vos commentaires... Vincent, je suis né en Allemagne!!!!!!!
Monsieur Boileau, les bombes à retardement avaient pour but d'empècher toute intervention de sauvetage de l'ennemi au sol... bien sûr cette idée ne tient pas compte de la population civile mais uniquement des troupes et du matériel allemand.
Relisez, outre Saumur Jadis et les site résevés à cette période, l'article déjà paru dans Saumur Kiosque.
Bonnes fêtes de Noels
Yves


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI